Les miroirs secrets de Bruges de Nadine Monfils

Les miroirs secrets de Bruges de Nadine Monfils

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Bluewitch, le 8 mai 2001 (Charleroi, Inscrite le 20 février 2001, 40 ans)
La note : 3 étoiles
Visites : 2 601  (depuis Novembre 2007)

Un roman noir bien pâle...

Un brocanteur de Bruges s'amuse à créer sa pseudo-comédie humaine en se jouant de destins par de bien sombres manières.
Halewijn est visiblement un homme bizarre, pas très humain d’aspect, et, par d’étranges techniques vaudous aussi indéterminables que tout le reste, il se fait (se croit) artiste du crime, esthète de la mort et de ses engrenages.
Pauvres victimes que ces quelques âmes n'ayant rien demandé à personne et qui se retrouvent soudain pions sur un invisible échiquier. Aucun détail de leur malheureuse existence n'échappe à Halewijn, qui les espionne au travers des étranges miroirs de Bruges! Par de grotesques mises en scènes, il se plaît à effrayer sa sœur, retenue prisonnière dans le grenier…
Bien pitoyable tout cela : c'est bien là que situe le seul point à noter de ce court roman qui ne procure du plaisir que lorsqu’il est terminé !
Pas grand chose donc à retenir de ce livre qui n'a rien à offrir pour attirer le lecteur. Hormis cette ambiance glauque qui ravira peut-être les amateurs du style. Non, ce roman ne consiste pas en un modèle de littérature belge…
Les personnages sont impalpables, pour ne pas dire transparents. Le « méchant » est plus absurde et stéréotypé que quoi que ce soit d'autre. Quant aux dialogues et au récit, ils sont désespérément creux… Les événements s’enchaînent parfois sans fil conducteur, peu de choses se tiennent et la fin est horriblement banale. Rien à sauver !
L’auteur essaie sans doute de nous faire peur mais je crois bien qu’elle est la seule à y croire ! Et c’est bien dommage. J’avais pourtant apprécié il y a plusieurs années « les Fleurs brûlées », dont le récit se plongeait au sein de l’Histoire de France du XVIIe siècle, et qui ne baignait pas dans le « fantastique » ennuyeux dont est imprégné celui-ci. Qui sait, à le relire, j'y trouverais peut-être le même manque de crédibilité.
Inutile d'en dire davantage : décevant !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Les miroirs secrets de Bruges

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les miroirs secrets de Bruges".