Les neiges du Kilimandjaro de Ernest Hemingway

Les neiges du Kilimandjaro de Ernest Hemingway
(The Snows of Kilimanjaro and Other Stories)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par Cuné, le 28 juillet 2005 (Inscrite le 16 février 2004, 52 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (23 168ème position).
Visites : 4 155  (depuis Novembre 2007)

11 nouvelles pour s'évader

Un format idéal pour faire connaissance avec le grand Hemingway : des nouvelles. Lectures scolaires déjà bien lointaines, c'est l'esprit vierge de toute idée préconçue que j'ai pénétré dans les mots d'Hemingway, et je suis allée d'enchantement en ravissement.
Le style est simple, il coule, emprunte différents accents selon les nationalités ou positions sociales des personnages, mais tous, possèdent cette carnation superbe qui nous permet de les appréhender dans toute leur dimension, au delà des situations dans lesquelles ils évoluent.
En peu de mots, Hemingway nous plonge parfaitement au coeur de l' Afrique, en Amérique, en Espagne, en Suisse, en plein safari au coeur d'une tragique histoire de couple et de domination à l'intérieur de celui-ci, en Italie, parmi les légionnaires qui ont crucifié Jésus, etc...
Je veux absolument tout lire de cet auteur, j'ai découvert une perle et des mots qui me parlent directement au coeur, un style qui est complètement fait pour moi.
Quel bonheur !!

L'heure triomphale de Francis Macomber :
..." Il faisait siens tous leurs goûts et leurs désirs, sauf en ce qui concernait la chasse. Sur la manière de tuer il avait ses règles à lui et ils pouvaient toujours, ou bien s'y conformer, ou bien aller s'adresser à un autre chasseur. D'ailleurs, il savait que tous le respectaient à cause de cela. Mais Macomber était un drôle de pistolet. Merde, alors. Et sa femme, donc. Eh bien, quoi, sa femme. Eh oui, sa femme. Hum, sa femme. En tout cas, pour lui, il avait laissé tomber tout ça. Il se retourna pour les regarder. Macomber avait l'air furieux et sinistre. Margot lui sourit. Elle faisait moins beauté professionnelle. Dieu sait ce qu'elle a dans le coeur, songeait Wilson. Elle n'avait pas beaucoup parlé la nuit précédente. A part cela, elle était vraiment très agréable à voir."...

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Trop court

5 étoiles

Critique de Rafiki (Paris, Inscrit le 29 novembre 2011, 28 ans) - 2 mars 2012

A la différence d'autres auteurs plus directs, je trouve que l'écriture d'Hemingway est un écriture à inscrire dans la durée. Logiquement donc, je trouve personnellement que son style ne convient pas à la nouvelle, et encore moins à celle de trois pages. Je me suis donc ennuyé dans les grandes lignes, avec des histoires qu'on pourrait faire passer pour des bouts de chapitre tellement celles-ci sont courtes. Vides de contenu également, lorsqu'on les considère comme des histoires indépendantes comme dans ce recueil.

Hemingway a du talent certes, mais ce n'est pas LE grand écrivain du siècle et il lui faut du temps avant de pouvoir imprégner le lecteur de sa plume. J'ai par ailleurs beaucoup apprécié ses longs romans, pleins de justesse dans le ton mais ici c'est autre chose: on tourne en rond et on en sort sans aucun plaisir ni savoir.

Agréable, sans plus

7 étoiles

Critique de Janiejones (Montmagny, Inscrite le 20 avril 2006, 34 ans) - 10 mai 2007

Je ne sais pas pourquoi, j'ai toujours eu du mal avec Hemingway et je m'en veux. Après avoir lu plusieurs de ses romans, sans avoir été épatée, si ce n'est que par Au-delà du fleuve et sous les arbres, j'ai décidé de lire Les neiges... parce que les critiques étaient élogieuses. J'ai passé un bon moment, auréolé de quelques longueurs...

Pas entièrement convaincue

7 étoiles

Critique de Sahkti (Genève, Inscrite le 17 avril 2004, 45 ans) - 14 décembre 2006

L'avantage d'un recueil de nouvelles tel "Les neiges du Kilimandjaro", c'est qu'il ne vieillit pas. Ou alors pas trop mal. Parce que tous les récits sont intemporels, universels et suffisamment larges pour englober presque tout ou tout le monde.
Mais ce qui est un avantage peut aussi être un inconvénient. Hemingway écrit bien, il sait donner de l'épaisseur à ses personnages et beaucoup de force à des situations anodines. Oui, mais... écrire de la sorte, de manière intemporelle et universelle, depuis lors, il y en a eu d'autres et une relecture de toutes ces nouvelles me fait penser que Hemingway est un grand auteur, oui, mais peut-être pas si grand que ça, dans le genre "il n'a rien inventé" et ce que je lis ici, je l'ai lu ailleurs et je le lirai encore autre part.
Bon, ce que je dis est un peu caricatural mais c'est mon sentiment. Pas vraiment de la déception, mais l'impression qu'on a porté aux nues des nouvelles et un auteur pour son style, pour son côté novateur, pour plein de choses et qu'en fait, ça me donne surtout envie de dire "Oui et alors?"
Que ce soit clair, je ne dis pas qu'Hemingway est banal ou simpliste dans ce recueil.C'est juste que je trouve ça bien mais pas bouleversant comme on aurait tendance à le présenter.
Hemingway ne m'a pas vraiment convaincue cette fois.

Sinon pour être tout de même un peu plus positive et reconnaître le talent de l'auteur, quelques nouvelles sont impressionnantes par la force qu'elles dégagent en quelques lignes, quelques mots, des personnages sans grande importance qui mettent en lumière toute l'absurdité de certains de nos comportements. Même si je trouve que par moments, Hemingway passe à côté de quelque chose, ne saisit pas tout à fait une situation et ce qu'elle pourrait dégager.
Comme dans tout recueil, les textes ne sont pas tous égaux en qualité (sait-on qui a effectué le choix de regrouper ces textes plutôt que d'autres?) et ça dessert l'ensemble.

Forums: Les neiges du Kilimandjaro

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les neiges du Kilimandjaro".