Harry Potter, Tome 6 : Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé
de Joanne Kathleen Rowling

critiqué par Sorcius, le 21 juillet 2005
(Bruxelles - 47 ans)


La note:  étoiles
Promenades dans le passé
Malgré un début un peu lent et quelques scènes inutiles – dont le premier chapitre – qui m’ont fait me demander, les 100 premières pages, si JK Rowling ne s’essoufflait pas, ce sixième tome des aventures de notre héros sorcier est excellent. Il s’améliore en fur et à mesure des pages et nous entraîne, une fois de plus, dans un univers empli de magie, de féerie, qui ne nous laisse pas l’abandonner facilement. Tant pis pour les gens qui nous entourent, « chut, je lis » !

Nous retrouvons donc Harry chez les Dursley, où il passe ses vacances d’été, enfermé comme chaque année dans sa chambre et attendant impatiemment que Dumbledore vienne le chercher, comme il le lui a annoncé par lettre.
Après une visite effectuée ensemble chez un ancien professeur et ami de Dumbledore, ce dernier l’emmène chez les Weasley où il passera le reste de ses vacances.

Depuis le retour officiel de Voldemort, la communauté des magiciens est en effervescence. Tout le monde a peur. Les Mangemorts sortent de leurs cachettes, mais le Ministère ne parvient pas à les arrêter.
On parle de Harry partout, les journaux l’annonçant comme l’Elu, celui dont parle la prophétie.

- Un Elu, une Prophétie, des Maîtres, des Apprentis, des Bons et des Mauvais, un climat de magie, des batailles, des combats intérieurs, on a un peu l’impression de se retrouver dans Star Wars ! C’est assez amusant. Même si JK Rowling a dû terminer son livre bien avant que le dernier Star Wars ne sorte… -

Bon, retournons à Harry Potter. L’histoire avance, on découvre les secrets de Voldemort, ses origines, son enfance, ses motivations. Fascinant !

On parle beaucoup moins de l’école, des cours, du Quidditch. JK Rowling va moins loin dans l’introspection des personnages et l’analyse de leurs émotions, même si on décrit beaucoup les amours naissantes des adolescents et les problèmes qui leur sont propres, à travers le monde, magique ou non.

Ce sixième tome est différent des autres. Moins descriptif, moins évolutif, moins aventureux, il constitue une sorte de lien entre les premiers tomes et celui tant attendu qui clôturera la série. Il répond à de nombreuses questions et en ouvre d’autres, mais ça, c’est à vous de les découvrir.

Comme l’avait annoncé JK Rowling depuis quelque temps déjà, un des personnages principaux meurt, mais, curieusement, l’émotion n’est pas la même que celle ressentie lors de la mort de Sirius Black. Ce livre, d’ailleurs, est beaucoup moins émouvant. Pas moins bon pour autant, juste plus mûr, plus adulte. On sent que Harry a grandi, qu’il est prêt, désormais, pour le grand combat de sa vie.

Et puis, bien sûr, il y a ce fameux « Prince de sang-mêlé ». Même s’il n’est pas au cœur de l’intrigue, ni finalement très présent dans le livre, il symbolise ce sixième tome : un secret du passé, un mystère non résolu, une fin qui n’est peut-être pas ce qu’elle semble être, un personnage intrigant dont on se demande qui il est, finalement...

Vivement le septième tome !
Absolument fabuleux 10 étoiles

Encore un tome que j'ai dévoré! Je trouve qu'il y avait dans ce tome beaucoup plus de révélations, de suspense, d'intrigue. C'est la suite logique de la fin de cette si belle histoire qu'est Harry Potter!
Je serai présente, tout comme Ron et Hermione, aux côtés de Harry pour combattre Voldemort dans le dernier tome!

Yasem - Strasbourg - 27 ans - 4 juin 2013


Le Prince de Sang-Mêlé 6 étoiles

Je n'ai pas aimé ce livre plus qu'il faut. Il y a du bon et du moins bon. J'ai beaucoup aimé en apprendre plus sur Voldemort et son passé. Pour ce qui de la scène du lac souterrain, je l'ai bien aimé en film mais je l'ai trouvé interminable en roman. Pour la fin, je l'ai trouvé beaucoup trop prévisible pour l'apprécier.

Exarkun1979 - Montréal - 38 ans - 7 septembre 2012


Des nuages noirs... 8 étoiles

Nous voyons dans ce sixième tome la fin approcher. Si le quatrième et le cinquième tome avaient gagné dans la complexité des personnages, ce sixième tome se caractérise par le tissage de la trame narrative qui aboutira nécessairement au climax du septième.

Quelques bonnes trouvailles cependant, notamment la visite du lac souterrain dans la plus pure tradition de la Fantasy.

Fa - La Louvière - 42 ans - 31 mai 2012


un monde très bien imaginé 9 étoiles

Ce livre révèle les supports de tout ce monde imaginaire surtout en sachant l'enfance de voldemort et en revenant au passé avec dumbledore et harry pour découvrir des réalités qu'on n'a pas connues dans les tomes précédents . La fin est vraiment ingénieuse est c'est le premier tome de la saga où la fin est si tragique , on sent qu'on partage la tristesse de harry qui souffre beaucoup dans les dernières pages , mais après , Jk Rowling n'a pas voulu qu'on reste triste en attendant le septième tome , revenant à l'amitié pour nous donner une lueur d'espoir .

Meho96 - - 21 ans - 12 avril 2012


Préparation de la fin 8 étoiles

Dans ce tome, on sent l'approche de la fin de l'histoire. Harry doit être préparé à affronter Voldemort et Dumbledore va lui apprendre tout ce qu'il sait sur l'histoire de Voldemort, ce qui pourra aider Harry dans sa mission.
Par ailleurs, le monde de la magie est en panique, car maintenent tout le monde sait que Voldemort est de retour et des meurtres de plus en plus fréquents sont signalés.
Il y a certes moins d'action dans ce tome, mais cela n'enlève en rien de son intérêt.

PA57 - - 34 ans - 28 janvier 2012


oh mon dieu 10 étoiles

Ce n'est absolument pas le genre de livre que j'apprécie, le fantastique n'est pas quelque chose qui me transporte vers d'autres horizons. Pourtant, tout cet imaginaire devrait éveiller ma curiosité, mais non je reste cadrée dans une littérature classique. Quant au phénomène de mode Harry Potter, je trouvais ça plutôt pathétique, typique des jeunes adolescents en fleur qui rêvent d'un ailleurs et de clamer "ridiculus" à leur prof de math. FAUX !

Et pourtant... oh my god ! un jour du mois d'août où je m'ennuyais à mourir dans le camping, ne remarquais-je pas ce pauvre bouquin misérable aux feuilles cornues, dans le fin fond d'un tiroir de la caravane que nous avions louée... Harry Potter et le prince de sang mêlé. Mon St Graal...

En une semaine je finis ce gros pavé, littéralement dévorée par ma soif de lecture, du matin au soir mon nez était plongé dedans et c'est avec une énorme tristesse que je tournais la dernière page. Je crois que je n'ai jamais lu un livre qui m'ait tant transporté dans son univers, le suspense, l'aventure, les personnages, absolument TOUT m'a séduite. Que dire, JK Rowling est un génie et je la remercie sincèrement de ses chefs d'oeuvre. Chef d'oeuvre dans le sens où Harry Potter convient à tout âge, un sens de la description incroyable, et le don de tenir en haleine le lecteur tout au long du récit. Et je pense que la saga restera un des piliers majeurs de la littérature fantastique du XX ème et XXI siècle.

Depuis, j'ai lu entièrement la saga dont l'univers m'a tout à fait obsédée et je regrette d'avoir pu croire que le fantastique n'était pas quelque chose que j'apprécierais. Wahou, tout simplement.

Emyde - Montpellier - 26 ans - 14 octobre 2011


génial 10 étoiles

ce livre nous fait vivre un moment magique, ROWLING nous transporte dans un autre monde et c'est cela qui donne envie de lire la suite des aventures de Harry Potter. Dans ce livre l'histoire se dévoile de plus en plus, l'apparition des horcruxes et la présence accentuée de Rogue donne envie à chaque page de découvrir la suite. Ce livre là est indispensable pour la série.

Floreflo1 - - 22 ans - 30 août 2011


Magnifique 10 étoiles

Un livre avec beaucoup de suspense. Un roman vraiment fantastique.

Marcel11 - Paris - 19 ans - 23 juin 2011


Vivent les horcruxes 10 étoiles

Encore un épisode palpitant! Et une nouvelle brillante idée de JK Rowling pour raviver l'intérêt : la création des horcruxes dont on se doute qu'ils vont constituer le coeur de l'ultime tome!
S'y ajoute une fin dantesque!
Rien à dire sinon s'extasier, chapeau bas Mme Rowling, on ne peut que rester sans voix devant une telle imagination et une telle maestria.

Florian1981 - - 36 ans - 17 novembre 2010


Un tome différent des autres 8 étoiles

Je viens de finir ce tome hier, hé oui j'avais du retard, il est resté longtemps sur ma table de nuit. Je l'avais acheté lors de sa parution et je l'avais commencé déjà deux fois mais je m'étais arrêtée aux 4-5ième chapitres car l'histoire ne me passionnait pas comparée aux autres tomes. Et là, Hop je m'y suis relancée et je ne suis pas du tout déçue! Bien que le début soit légèrement long, voire un peu ennuyeux, j'ai tout de même bien apprécié ce 6ième volume. On apprend plein de choses, on découvre certaines personnalités comme Rogue et surtout l'enfance de Tom Jedusor (Voldemort). Très intéressant.
On remarque également une différence entre ce tome et les précédents. En effet, il y a moins de descriptions de leurs vies de tous les jours, comme leurs cours et le Quidditch, l'auteur a accentué le côté plus mûr de Harry et il y a ENFIN un peu d'amour dans l'air dans ce volume youpiiiii ;)
Je me réjouis de lire le dernier!

Pitchou - Morges - Suisse - 28 ans - 2 juillet 2010


Mi-figue mi-raisin 6 étoiles

C'est mou. Terriblement mou. Ca n'avance pas, l'intrigue est parasitée par des histoires d'amour sans importance, et le lecteur se sent donc détourné de l'essentiel. La seule chose que j'ai apprécié dans ce tome, c'est qu'il y a une ouverture énorme sur le dernier volet de cette saga. A la fin du livre, le suspense est à son comble et on tremble d'impatience de lire "Les reliques de la mort". A part ça, bof.

Ploumousse - - 34 ans - 7 juin 2010


Il rend l'attente du dernier tome difficile! 10 étoiles

Pour moi le meilleur tome de la série avec le 3ème. La lecture est passionnante et on n'arrive pas à décrocher avant la fin.

La première chose que j'ai faite en finissant ce livre est de regarder la date de pré-réservation de sa suite, pour l'avoir dans les premiers et connaître le dénouement de cette aventure.

Le seul reproche que je ferai à ce tome, c'est qu'il prépare la fin du dernier livre de manière un peu trop visible. Du coup, j'avais deviné le dénouement de la série à la fin de ce tome.

Np - - 33 ans - 1 janvier 2010


Drago Malefoy & Severus Rogue 10 étoiles

Super, il est également bien écrit, rien à dire !

Un début peut-être un peu lent mais après l'aventure arrive et l'on sent bien que ce livre prépare la fin. Nos jeunes sorciers sont amoureux.

A votre bouquin !

Mes_ptits_loups - Rouen - 36 ans - 28 août 2009


Le Prince (é)lu 7 étoiles

Je n'avais pas gardé un bon souvenir de ce tome. Je l'ai pourtant redécouvert et cette fois-ci, je l'ai apprécié. Des énigmes sont mises en place, des quêtes sont révélées. Les émotions sont très bien décrites.
J'ai remarqué une chose: les personnages n'auront jamais font énormément de signes grossiers dans ce tome (je l'avais déjà remarqué à la première lecture).
Habituée à l'importance donnée à Hermione dans le tome 5, j'ai été déçue qu'elle soit si peu présente. Je n'aime pas non plus le lien (mais si, vous savez de quoi je parle ^^) qui se forme dans le livre...

Alouette - Seine Saint Denis - 32 ans - 3 juillet 2009


Génial à tous les niveaux 10 étoiles

Je ne vais pas autant m'étendre que les autres critiqueurs, mais je dirais que cet opus est le sommet de la série HP tant au niveau de la maturité de l'écriture, de la noirceur du roman, de la psychologie des personnages. On sent qu'on arrive au bout d'une aventure.
La bataille dans poudlard est géniale, la fin est super super triste, et ça ne nous donne qu'une envie... de littéralement dévorer le 7° tome.

Adrien34 - - 27 ans - 14 juin 2009


Magique, efficace 8 étoiles

La lecture de ce tome a été un plaisir croissant au fur et à mesure que l'on s'approche de la fin. L'intrigue est accrochante tout au long du livre et nous incite à en savoir plus sur ce qui pertube Harry. Tout de même, je dois avouer que malgré l'exellente intrigue et l'explication du passé de Voldemort, il existe certains passages ennuyants, tel que les nombreuses chicanes d'adolescents sur les premiers amours, dans les cours ou les relations interpersonnelles. Malgré ce point, un ouvrage intéressant et passionnat qui ouvre la porte grande pour la grande finale de cette saga! Évidmment, je recommende ce livre à tous!

Kopin - - 35 ans - 3 mars 2009


Retour aux sources du Mal. 10 étoiles

Ce tome est mon PREFERE de la série, vraiment. C'est dans ce tome que l'on peut enfin mesurer l'extraordinaire complexité du monde d'Harry Potter. Le récit est parfait, rythmé, bref: un chef-d'oeuvre!
Dans ce tome, l'on pourra aussi remarquer les sentiments entre Dumbledore et Harry, qui sont finalement très fort, Dumbledore marchant comme le mentor d'Harry. On en apprendra aussi énormément plus sur Voldemort, faisant des bonds dans le passé grace à la Pensine.
De plus, dans ce livre, Harry, Ron et Hermione ont seize ans, et sont donc victimes des tourments de l'adolescence: premiers amours, et, réciproquement, chagrins d'amour.
Un livre unique, superbe, magique, merveilleux....Je n'aurai jamais assez d'adjectifs laudatifs pour le décrire.

Remus Lupin - - 23 ans - 26 novembre 2008


Beaucoup plus noir que les autres tomes 9 étoiles

Ce livre est beaucoup plus sombre que les autres tomes. On y apprend beaucoup sur Voldemort.
Je ne peux m'empêcher de penser que ce tome est beaucoup moins destiné à des enfants.
Mais néanmoins, on attend le tome suivant avec impatience

Magver - La chapelle d'Armentières - 44 ans - 17 octobre 2008


Une baisse de régime 8 étoiles

Le monde magique est plus en danger que jamais. A tel point qu’il faut prévenir les moldus, ce qui ne se fait pas d’habitude.
Le personnage de Rogue devient de plus en plus insaisissable. Agent double ? Traître ? Qui le sait vraiment ?

La première partie laisse une impression mitigée. Elle n’est pas vraiment au niveau du précédent épisode. Tout est lent et l'on a du mal à y voir une raison...

Harry s’est rarement senti aussi peu soutenu par son entourage. A tel point qu'il se tourne vers un mystérieux Prince de Sang-Mêlé. Il ne sait que faire pour prouver qu’il a raison. Un nouveau proche finit par disparaître sans que l’on s’y attende. La gorge se noue face au destin qui s’acharne contre Harry. Mais il est plus âgé, plus mûr, il sait qu’il doit continuer sa mission pour venger toutes ces morts inutiles. Bien sûr, Ron et Hermione refusent de le laisser seul. En en sachant plus sur Voldemort, il sait désormais que ce sera une lutte à mort.

Ce tome est moins bon que le précédent mais il pose les jalons du final de la série.

Babsid - La Varenne St Hilaire - 30 ans - 25 août 2008


Tome de transition 7 étoiles

Ce tome fait partie de ceux que j’ai moins aimé dans la série. L’intrigue est plus prévisible que d’habitude, cependant, ça fonctionne encore. Les meilleurs passages sont ceux qui nous font voyager dans le temps avec la pensine, d’ailleurs j’adore tous les moments dans toute la série avec la pensine. L’histoire est moins rythmée que les autres tomes, on dirait un tome de transition, on est dans l’attente. Aussi, je trouve que les couples Harry/Ginny et Hermione/Ron sont mal assortis, mais bon, ce n’est pas la fin du monde. Je ne sais pas, il manque un petit quelque chose. Hors sujet : j’ai remarqué que dans quelques critiques on révèle qui meurt à la fin. Un peu de suspense s’il vous plaît, pour le peu qu’il y en !

Nance - - - ans - 1 juillet 2008


Le plus émouvant ! 8 étoiles

Ce 6e tome est celui qui m'a le plus bouleversé notamment par sa conclusion (sans en révéler plus). Quelques passages en deçà de la qualité habituelle de la saga.

Ngc111 - - 31 ans - 4 juin 2008


superbe! 10 étoiles

quoi dire de plus que pour les autres tomes !il est aussi captivant que les autres, je n'arrivais pas à le lâcher avant de le finir!

Shakespeare11 - - 36 ans - 20 avril 2008


très bon livre 9 étoiles

je n'ai pas vu les précédents Harry Potter mais j'ai beaucoup apprécié de lire Harry Potter je commence même Harry Potter 7 j'espère qu'il sera aussi bien ou voire mieux. Par contre, c'est dommage que Dumbledore meure à la fin.

Lilou63007 - - 25 ans - 1 janvier 2008


moment de plaisir 10 étoiles

Un des meilleurs de la série

Orthanc - - 39 ans - 1 janvier 2008


absolument génial!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! 10 étoiles

Ce 6ème tome de Harry Potter est tout simplement génial!!!! Je l'ai dévoré en quelques jours!!!!!
Je ne trouve pas que le début soit lent car il révèle beaucoup de choses. Sinon on ne comprendrait pas l'histoire!!
J'ai été très surprise par la fin!!
Il me tarde vraiment le 7ème tome!
Je suis fan d'Harry Potter!! Selon les rumeurs ,il va mourir dans le 7. J'espère que ce n'est pas vrai!! Je serais vraiment triste!!!

fille de Nana31
alice 13 ans

Nana31 - toulouse - 48 ans - 7 janvier 2007


je ne veux pas m'en séparer!!!non non et non!!! 10 étoiles

que de plaisir à lire harry potter!! plus je suis ses aventures et plus je m'accroche, il va me falloir une veritable cure pour m'en séparer dans quelque temps...
j'ai tellement adoré ce tome, si différent des autres. J'ai reçu un élan d'émotions, de l'amusement, de la colère et tant de tristesse rien qu'a l'idée que c'est bientot fini...
les personnages me manquent déjà!! rowling, stp, ne pourrais-tu pas prolonger un petit peu juste pour moi l'aventure?!!
en tout cas, merci encore et foncez le lire si ce n'est pas déjà fait...

Ungrimette - - 40 ans - 12 octobre 2006


le frère de Sirius Black peut-être le r.a.b 10 étoiles

Bonjour, j'ai longuement lu et relu tous les livres de J.K. ROWLING et je peux dire que le frère de Sirius a en effet des liens peut-être il a découvert le secret de Voldemort (à savoir les horcruxes) aussi ce n'est pas certain mais bon dans un magazine j'ai découvert des infos:
1:Le patronus de Dumbledore est un phénix

2:Le frère de Dumbledore est le barman du bar de la tête du sanglier

Voila je pense aussi que Harry Potter va trouver un horcruxe dans la maison détruite de ses parents ou dans leur cimetière.
Je trouve que J.K. Rowling a su très bien faire ressortir l'aspect sombre et tragique de la mort du directeur de Poudlard, comme je le pense tout a été très bien dosé de sorte que Harry Potter puisse tuer Voldemort , je suppose que Voldemort dans le combat final va l'attirer et peut-être capturer jenny en tout cas je suis presque certaine que la réponse est dans le 2ème tome de J.K. ROWLING et des indications dans le 4ème tome.
Mimi geignarde va être présente dans le 7ème tome peut-être. Puisque c'est elle qui a été l'amie de Drago Malefoy. J.k. Rowling a aussi dit qu'il y aurait deux morts importants c'est peut-être aussi Hermione Granger et Ron Weasley puisqu'ils sont importants du moins j'espère que Harry Potter ne va pas mourir, s'il ne meurt pas ça ne sera que pour encore plus souffrir... Regulus Black lui n'est mort que trois jours après sa fuite, et comme dans le message il est noté que R.A.B affronte la mort avec l'espoir que le seigneur des ténèbres trouve un adversaire à sa taille, or c'est qelqu'un qui connaît très bien Voldemort qui a tout découvert il y a des chances que ce soit un traître. Voila bon je crois que j'ai tout noté la dernière chose, ceux qui ont trouvé la saga nulle ne doivent pas trop la comparer à leurs goûts car il y a une question que je voudrais leur poser: Seriez-vous capable de faire 7 livres d'une telle abondance d'informations et de dialogues? Franchement je dis bravo à J.K. Rowling. Et au traducteur car pour avoir fait tout ça ça mérite que des mercis et une bonne note 20/20 voilà .

Une lectrice:H.D

PS: J'aimerais bien avoir une aussi jolie plume que J.K.Rowling ,j'essaie d'écrire mais c'est plutôt d'un autre genre bonne chance !! Quand j'en saurai plus je vous le ferai savoir sur des infos du 7ème tome.

Bookgirl - - 25 ans - 5 août 2006


JK Rowling s'essouffle un peu 8 étoiles

Ce 6ème tome traine un peu en longueur. Heureusement qu'il ne restera plus qu'un tome après car on pourrait commencer à s'ennuyer...
J'ai par contre été très surprise de la personne qui décède mais comme le dit si bien Sorcius au tout début, l'émotion n'a pas été aussi intense qu'à la mort de Sirius Black.

J'attends quand meme le prochain tome avec la même impatience pour clôturer cette formidable aventure.

Chrisair - Yvelines - 40 ans - 31 juillet 2006


L'avant-dernier... 10 étoiles

Je mets 5 étoiles à ce bouquin... quoique par principe je lui avait d'abord accordé un 4,5.
6ème épisode et avant-dernier d'une saga qui ne fini pas de nous étourdir.
Que ce soit sur le plan de l'action, de l'émotion ou du mystère, JK Rowling nous offre ici de très beaux moments de lecture.
Nous en apprenons beaucoup sur la vie de Voldemort. Nous avançons dans l'intrigue, mais le dénouement est encore loin.
L'auteur relance l'intrigue de manière subtile, en rappelant des éléments des précédents tomes qui prennent aujourd'hui tout leur sens.
La question est "comment tenir pour attendre l'ultime bouquin?"
Elle nous donne envie de connaitre la suite.
Mais cela nous ramène aussi à une lourde réalité... il n'y aura que 7 tomes.
Les élèves grandissent et cela nous fait sourire; ils souffrent et cela nous fait pleurer.
Inutile de vous le recommander!

Valeriane - Seraing - 38 ans - 29 mai 2006


On approche... 9 étoiles

On le sent, la fin est proche...
Deux sujets animent le roman: l'histoire d'amour entre Ron et Hermione, et l'énigme du Prince de Sang-mêlé

C'est assez lent.
Mais arrivé aux trois quarts: vous dégustez.

La fin est si surprenante qu'elle provoque une explosion en vous, le temps s'arrête, tout se bouscule dans votre tête, vous vous dites que ce n'est pas vrai, que ça doit être un personnage qui fait un cauchemar mais ce n'est pas le cas.

Le dernier s'annonce passionnant.

Yanice - - 32 ans - 13 mai 2006


Le 7 est annoncé pour le 07/07/2007, comment allons-nous attendre??? 9 étoiles

Le 6ème tome m'a beaucoup surpris surtout la fin de celui-ci. Nous savons maintenant que le frère de Sirius Black, Regulus black s'est mis en travers de Voldemort, et c'est lui-même qui a détruit le Horcrux dans la grotte.

J'attends avec impatience le dernier tome, malgrè la mort du Héros à la fin de cette aventure, qui se terminera par ...

Benjamynz - - 30 ans - 30 avril 2006


je suis fan .... 4 étoiles

de Harry Potter mais celui là m'a superbement déçue et je me demande bien ce qu'elle va pouvoir faire pour se dépatouiller pour le dernier tome.
Je me suis ennuyée, je suis allée jusqu'au bout pour savoir ce qu'il y aura de plus palpitant et .......rien trouvé !
Bon, je ne sais pas si c'est moi, j'ai lu les autres critiques et les ai trouvées positives à l'égard de ce tome là sur lequel , pour ma part, je n'ai pas réussi à accrocher. J'ai beaucoup bâillé !
Et au contraire de Bo, j'ai trouvé le précédent palpitant .

Yona6 - - 43 ans - 2 février 2006


La magie fonctionne toujours 10 étoiles

Bon voilà, j'ai terminé le sixième opus de la saga Potterienne; encore une fois une très bonne surprise et surtout une montée en puissance progressive qui nous éclaire énormément sur tous les mystères qui entouraient Voldemort. Les chapitres dans lesquels Dumbledore et Harry voyagent dans la vie de Tom Elvis Jedusor au travers de la pensine sont excellents. Le dernier bouquin s'avère passionnant et laisse présager une fin terrible; d'ailleurs pour ce tome 6 je pense que l'adaptation cinéma sera excellente. Bravo en tout cas à JK Rowling.

Oxymore - Nantes - 45 ans - 30 janvier 2006


Génial, stupéfiant,... 10 étoiles

Rien à dire sauf VIVEMENT le 7ème tome...

Loulousmme - Liège - 35 ans - 23 janvier 2006


très bien 10 étoiles

Le 6ème tome d'Harry Potter est long mais il est facile à lire. On apprend beaucoup de choses sur VOLDEMORT . J'attends le 7ème tome.

Millan - - 24 ans - 27 décembre 2005


Un beau retour 9 étoiles

J'avais été déçue par l'Ordre du Phénix. Même si je l'avais dévoré et que l'impression était positive sur le moment même, je dois bien avouer qu'au moment d'entamer le Prince de Sang Mêlé, j'étais totalement incapable de me souvenir de quoi parlait le 5e tome.

Ce sixième volet est moins éclaté, l'auteur se concentre plus sur point central du roman: comprendre Voldemort et savoir comment il est devenu Vous-Savez-Qui dans l'espoir de pouvoir un jour le détruire.

Le Prince de Sang Mêlé n'est finalement pas le thème central du livre même si.... J'en suis encore glacée d'effroi!

Maya - Eghezée - 42 ans - 27 décembre 2005


La lenteur du début 8 étoiles

Je vous donne un avis de papy à la barbe presque toute blanche :

Le succès de Harry Potter tient à son premier tome. La suite (sur 7 tomes) est purement commerciale, même si le public se prosterne, années après années.
Je ne critique pas les romans : ils ont tous leur qualité.

Ce que je crois, c'est que l'auteur a éprouvé de la nostalgie (p/r au 1er tome) et de la fatigue au début du 6eme tome, ce qui l'a amené à trainer un peu dans l'écriture, et qu'elle cherchait, en écrivant, l'inspiration pour les pages suivantes.

Pour les impatients du tome 7, il n'y a pas que Harry Potter dans la vie, et il faudra bien vous faire à l'idée qu'il n'y aura peut-être pas de tome 8 (quoique... vu que le business, c'est le business).

Lecteurchevrone - Charleroi - 86 ans - 23 décembre 2005


Pris dans l'aventure 8 étoiles

Peut-être JKR n'a-t-elle pas fait là son meilleur livre, je ne sais pas. J'ai bien aimé, j'ai adoré, j'ai dévoré. 3 soirées pour l'engloutir, un monde parallèle créé dans mon appartement. J'étais ailleurs, une autre.
Mais d'où vient cet engouement, cette folie Harry ? Je ne crois pas que ce soit le style de l'ouvrage qui m'ait fait lire si rapidement, mais bien l'intrigue. Oui, j'avoue, j'ai envie de savoir, moi aussi j'ai hurlé en lisant le dernier mot, en me demandant quand j'allais enfin savoir LA fin. Car s'il y a une chose que je ne peux enlever à cette écrivain, c'est son art de maitriser le suspense et de nous laisser avec un tas de questions dans un coin de notre tête que nous tenterons de ranger jusqu'à la sortie de l'ultime révélation ! (D'ailleurs, je crois que je prendrais un jour de congé à cette occasion !!!)

Doudou35 - RENNES - 34 ans - 22 décembre 2005


A PROPOS D'HARRY 10 étoiles

Et bien voilà, aussitôt eu, aussitôt lu. Lire un Harry Potter, ce n’est pas le savourer lentement comme un met délicat, c’est l’ingurgiter d’un bloc d’un seul fiévreusement, furieusement.

Mais alors ? est-on encore capable de même apprécier la simple lecture du roman. Et bien oui, et ce pour trois raisons simples : Premièrement, on retrouve un univers connu avec des personnages familiers. Deuxièmement, la lecture est très facile et la compréhension aisée, pas besoin de reposer ses neurones. Et enfin, l’intrigue quoique toujours différente dans le fond s’appuie pour la forme sur un archétype désormais balisé.
Même le sentiment d’impatience qui nous saisit à la dernière page fait partie des règles. Comme d’habitude on se dit, à quand le prochain ?

Pour autant, Ce « prince de sang-mêlé » est-il un bon Harry potter ? A t’on affaire à un livre intéressant ? est ce que notre addiction n’opère pas sur notre esprit critique une sorte de cécité?

Certainement un peu : on s’arrange avec les petits défauts, on excuse les moments trop relâchés ou trop précipités, on ferme les yeux sur le manque de souffle qui habite les histoires d’amour qu’elle met en scène…On exonère l’auteur des possibles carences de son livre… Cela étant dit, ce 6e tome est bien, mieux que bien il est excellent. L’un des tous meilleurs de la série

Car voici venu pour Harry le temps de la respiration.

Oui, cet opus est une longue respiration avant l’assaut final, une pause avant la dernière marche.

L’auteur nous met au cœur de l’œil du cyclone, elle nous installe dans un calme tout relatif.

Narrativement JK ROWLING fait évoluer son registre Dans ce 6e épisode des aventures d’Harry, elle nous entraîne dans un mouvement de balancier entre histoire présente, avenir et passé où tout se conjugue, tout s’entrelace, tout est lié.

En nous présentant certains évènements relatifs à Voldemort susceptibles de nous éclairer sur sa personnalité, en nous présentant un Harry qui à l’aube de son duel prend toute la mesure de la tâche qui lui revient, l’auteur s’autorise à poser la question du destin. Existe t’il ou n’est-il qu’une question de point de vue, choisi t-on d’être ou subissons nous ? Voldemort est-il né monstre ou l’est’il devenu par les circonstances de sa vie, même question pour Harry, ce dernier a t-il jamais pu exercer son libre arbitre. Ce thème est central dans toute l’œuvre d’Harry Potter, mais dans ce volume précis, il prend une dimension essentielle.

L’autre ressort principal du roman, c’est le lien qui lie Harry à Dumbledore. Qui est Dumbledore pour Harry et que peut-il pour lui ? JK ROWLING nous fait donc découvrir un peu mieux ce sorcier mentor à la très haute estime de soi mais à l’humanité sincère.
Dumbledore apparaît usé et faillible et en perdant aux yeux d’Harry sa dimension d’idole, il gagne en retour sa réelle affection et compréhension. L’admiration absolue n’est plus de mise, il ne reste que la vérité. Le temps des pères « ces demi-dieux incomparables» est terminé.
D’ailleurs un autre qu’Harry connaîtra également avec force ce passage rituel. Et d’une certaine manière amis ou ennemis, tous empruntent la voie de l’émancipation.

L’ambition avouée de JK ROWLING est de faire d’Harry un homme responsable. Mais pas uniquement lui, chacun des protagonistes arrive à la croisée des chemins et rien n’est plus difficile que de choisir mais tous le font.

Et le prince de Sang mêlé dans tout ça, qu’en est-il ? Et bien c’est comme pour les poupées russes, une histoire dans l’histoire de l’histoire. Le Prince est une image un mirage un nuage, un miroir au reflet trouble et inquiétant.
Son identité est l’une des énigmes que devra résoudre Harry au cours ce volume et sa révélation ne sera pas si surprenante au fond. Elle ajoutera à la complexité des enjeux à venir.
Un Prince que l’on pressent capital pour la suite.

Au rayon des reproches, un peu toujours les mêmes :
D’une part, JK ROWLING s’écoute écrire. Comme pour le tome précédent, des impasses n’auraient pas pénalisé le livre, cette manie d’écrire au kilomètre n’est pas toujours judicieuse.

D’autre part, si sa narration a gagné en profondeur, son style lui n’est plus vraiment en adéquation avec le récit.
Quitte à faire basculer définitivement le monde de la magie dans un univers de mort, de trahison et de sang, autant l’assumer et ce dans les mots.

Il est bien loin l’univers enchanteur et simple des premiers volumes. Bienvenue dans un nouveau monde. Le mouvement amorcé dès la fin du troisième tome est ici achevé. Le masque est tombé. La Magie n’a plus rien d’ensorcelant, elle apporte la mort, elle est un fardeau qu’il est impossible d’abandonner. Ce n’est plus un chemin épineux à parcourir mais un buisson-ardent à franchir.

Si l’humour subsiste au pays d’Harry, il est devenu rare et précieux.

L’auteur nous fait ressentir très adroitement l’ambiance qui règne sur ce nouvel univers, mais son style n’est pas aussi fort que son intention. Il eu fallu pour être plus juste qu’elle violente ses mots, qu’elle corse son écriture, qu’elle améliore techniquement sa narration. JK ROWLING écrit une histoire qui ne s’adresse plus à des tout petit mais malgré tout elle en garde la manière. Voilà où pêche le récit.
Dans ce volume, la simplicité du vocabulaire n’est pas un avantage mais une limite qui empêche le roman de prendre l’envergure qu’il aurait dû.

Parfois, emprunter un chemin inconnu c’est en accepter les périls. Et JK ROWLING, habile, a biaisé, elle livre un opus au niveau syntaxique assez naïf tout en délivrant un roman très intéressant sur le plan de l’histoire.

Mais malgré ces réserves, ce 6e épisode de l’Odyssée d »Harry, avec ses nombreux personnages plus attachants que jamais même les plus odieux, avec son récit resserré, avec les pièces du puzzle qui s’ajustent les unes les autres, tout contribue à faire du volume VI un tome ambitieux, abouti, palpitant et émouvant bien sûr.

Cet avant-dernier tome est avant tout la promesse d’un épilogue que l’on veut brillant et bouleversant. Harry est un jeune homme prévenu, Il n’y aura pas de préliminaires, On va l’attendre avec beaucoup beaucoup d’impatience. Comme d’habitude.

Elipse - - 43 ans - 21 décembre 2005


Une fin d'anthologie 8 étoiles

Après un début lent et peu intéressant, l'histoire s'envole vraiment dans les 200 dernières pages. On voit que l'auteur fait évoluer l'univers vers un côté sombre. D'ailleurs l'histoire évolue avec l'âge des lecteurs qui ont découvert Harry Potter vers 10 ans et qui maintenant approchent la fin de l'adolescence. C'est beaucoup moins enfantin et beaucoup moins joyeux.

Rien que pour le final et les rebondissements ce tome s'hisse au niveau des meilleurs de la série.

Christof13 - - 38 ans - 16 novembre 2005


j'adore 10 étoiles

Harry Potter est un livre formidable; touchant, émouvant ,tragique. Chaque personnage dans Harry Potter a une destinée c'est un livre qui doit être absolument lu. J.k Rowling a un don pour toucher les gens. La première fois que je l'ai lue je suis tombé directement sous le charme époustouflant de ce livre.

Rita4893 - Epinal - 24 ans - 6 novembre 2005


Beaucoup d'interrogations 10 étoiles

J'ai été fan d'Harry Potter dès le début j'ai lu quasiment d'affilée les 4 premiers ...fan mordue je ne pouvais me lasser de ce monde . Le 5ème tome m'a déçue et donc c'est avec un peu de réticences que j'attendais le 6ème , il a réussi à me redonner l'envie d'attendre impatiemment le 7ème .
on sent que Harry et les autres personnages grandissent . Qu'on se dirige vers la fin de l'aventure . ce tome est moins "enfantin" que les autres , plus noir , mystérieux . les héros sont des adultes et non plus des petits adolescents qui étaient obligés de grandir vite face à des problèmes d'adultes (c'est comme ca que je le vois ). Ce 6ème tome ne fait que renforcer les doutes, les questions qu'on peut se poser .
bref quand j'ai fini il était 2h du mat et je me suis dit " il sort quand le prochain? Pour qu'on sache enfin tout "

Tyty2410 - paris - 31 ans - 31 octobre 2005


IMPRESSIONNANT. 7 étoiles

Tout comme Channe01, j'ai commandé ce livre avant sa sortie dans l'hexagone. Fan des aventures d'Harry Potter, j'étais impatient de connaître le déroulement de ce sixième tome. On nous avait promis des rebondissements majeurs, la mort d'un des personnages principaux, ainsi que de multiples questions quant à l'affrontement futur avec Voldemort.
Une simple constatation: on n'est pas déçu du résultat!! Tout y est. Qui peut bien être ce prince de sang mêlé? Quel projet malfaisant réserve l'ennemi de toujours d'Harry? Quelle est l'origine du comportement pour le moins étonnant de Drago Malefoy? Pourquoi Dumbledore a-t-il une confiance aveugle envers le professeur Rogue?
C'est à toutes ces difficiles questions qu'Harry et ses fidèles amis, Ron et Hermione, vont tenter de répondre.

Remarquable sixième tome de J.K Rowling. Le déroulement de l'aventure est différent des cinq précédents. La psychologie prend un peu plus le dessus que l'action en elle-même. Les relations qui unissent Harry et Albus Dumbledore se renforcent au gré des leçons particulières que ce dernier lui donne. Bref, un voyage de plus réussi dans le monde de la magie.

Ayor - - 45 ans - 30 octobre 2005


Impossible d'en détacher... 10 étoiles

Un conseil: ne le commencez pas le soir, sous peine de passer une nuit blanche. Tout simplement parce que vous ne pourrez pas en décoller!! Un suspense intense mais qui cette fois, ne se fait pas attendre, on évite l'habituelle et (trop) monotone présentation des personnages et des tomes précédants: on entre directement dans le vif du sujet! (Heureusement parce que je pouvais plus attendre!!) Cette année, Harry ne passera pas de longs et ennuyeux jours chez les Dursley, mais cette année, il va revivre à l'aide de souvenir récoltés par Dumbledore, l'enfance de Tom Elvis Jedusor, alias Vold... celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom, dans le but de découvrir ses faiblesses. Par contre, savoir qui est le prince de sang mélé ne préoccupe pas particulièrement Harry, il faut dire qu'il a d'autres choses en tête! Mais Hermione, elle, s'en soucie beaucoup et dans le fond, elle n'a pas tort...
On ne sait pas pourquoi, mais cette année, les histoires d'amour sont omniprésentes à Poudlard! Mais tout a une fin... (j'en dit pas trop?) En tout cas, la fin du livre est la plus... surprenante... inquiétante (difficile de trouver des mots pour justifier ça... dès que j'trouve je vous préviens!). En tout cas, Harry Potter et le prince de sang-mélé de déçoit pas (pas moi en tout cas!) et je vous invite vivement, si (ce qui m'étonnerait bien) vous ne l'avez pas lu, à le dévorer sans délais.

William - - 27 ans - 30 octobre 2005


toujours aussi bien 9 étoiles

Pour moi, ce sixième tome est l'un des meilleurs de cette saga. Il est très important pour la fin de la de cette car on replonge dans le passé de Voldemort et on découvre ce qui l'a amené à devenir ce qu'il est! Tout devient alors plus clair sur ce personnage très sombre et on apprend même quelle est la seule manière de le tuer! La seule petite chose que je reproche à ce livre, c'est l'absence de petites péripéties tels que les sorties nocturnes par exemple qui avaient mis dans les cinq premiers tomes une petite touche de suspense supplémentaire.

Lecteur n°1 - - 32 ans - 26 octobre 2005


Quel voyage ... 10 étoiles

J'ai fait un très beau voyage en lisant ce tome. Je me suis plongée dedans pendant 2 jours et je l'ai littéralement dévoré. Certes ce tome est moins rebondissant que le précédent mais on apprend beaucoup de chose, l'intrigue avance, les personnages aussi et la fin est un feu d'artifice. J'ai retrouvé notre Harry Potter et ses amis dans leur quotidien, on voit ces adolescents évoluer dans leur monde, grandir, découvrir les joies de l'amour, les tracas de l'amitié sincère qui les uni. On les découvre encore plus soudés et forts que précédemment. J'ai adoré retrouvé cette ambiance de l'école rassurante et chaleureuse.
Enfin bref ce tome annonce un tome 7 explosif, il ne reste qu'à patienter ... et je sens que ça va être long.

Ald_bzh - Brest - 39 ans - 21 octobre 2005


On apprend 10 étoiles

On apprend et on découvre, on entre dans le Noir, à ses origines. j'aime beaucoup de sixième, qui pense davantage qu'il n'agit.
HP est toujours un plaisir.

Bluewitch - Quelque part sous les étoiles, entre Bruxelles et Charleroi - 38 ans - 20 octobre 2005


Très bien! Comme d'habitude, mais... 7 étoiles

L'histoire en elle-même est toujours aussi intéressante. Impossible de détacher son esprit du livre, de la première à la dernière page. Et tant de révélations sont vraiment étonnantes. Mais malgré tout l'enthousiasme que j'ai ressenti pour ce livre, j'ai été un peu déçu. Je trouve ce tome un peu plat comparé aux autres, je m'attendais à mieux. Mais peut-être est-ce moi qui ait un peu trop espéré? En tout cas, c'est toujours un livre à ne pas manquer! Vivement le n°7!

Naz_de_jardin - - 26 ans - 18 octobre 2005


« Simple plaisir de lire en enfance » 10 étoiles

Ils sont nombreux ceux qui veulent me culpabiliser parce qu’à mon âge (51 ans), je lis Harry Potter, parce que j’ai commandé le bouquin avant sa sortie pour avoir le plaisir de l’avoir dans ma boîte aux lettres de la France profonde dans le même instant que dans une librairie urbaine. Je devrais me sentir coupable parce que je participerais à l’hyper médiatisation d’un livre médiocre. Comme s’il n’y en avait pas d’autres. Et pourquoi médiocre ? Selon quels critères ? Parce qu’il se vend ? Parce qu’il donne à rêver, à frémir ? Parce qu’il parle d’amitié et d’un zeste de magie ? Parce qu’il y a d’autres livres à lire autrement plus important.
Et si moi, ça me plait de me fourrer sous la couette pendant une longue après midi d’automne jusque tard dans la soirée, pour retrouver un plaisir simple de lecture éprouvé quand j’avais 10 ans et que j’étais en quête de gros pavés pour avoir à lire le plus longtemps possible. Ma chaudière est en panne, j’ai plein de papiers administratifs à remplir, j’ai du boulot qui attend, mais je déguste ce livre comme un sucre d’orge. Juste un simple plaisir… Je n’entends pas les bruits du monde au dehors. Je vis une parenthèse. Certes mon esprit critique finira par se réveiller. N’empêche qu’au premier degré, je suis déjà dans l’impatience du suivant.
Et si les grincheux nous fichaient la paix pour une fois. Ce n’est quand même pas aussi grave qu’une dérive raciste de Maurice G. Dantec ou une effervescence de Houellebecq ou de Nothomb.



Channe01 - - 63 ans - 11 octobre 2005


Je dirai...surprenant! 10 étoiles

J'avoue avoir été très surpris par ce tome 6.Comment dire ce qui m'a surpris sans dévoiler les secrets de ce tome 6...ils sont OMNIPRESENTS tout au long du livre ; ou plutôt tout au long du livre après ces 2 premiers chapitres quelque peu ennuyeux.
Ce qui m'a surpris ce n'est pas seulement la mort de ********* mais le fait que l'année scolaire de Harry Potter soit passée complètement aux oubliettes.Excepté ce petit défaut, ce tome est, comme nous l'avait promis J-K Rowling, le plus riche en rebondissement.Bon nombre de questions trouvent ici leur réponses mais encore plus e questions se posent que je ne citerai pas ici par respect pour les fans qui n'on pas encore lu ce tome.
A LIRE. (Évidemment)

Le Cid - Perpignan - 26 ans - 5 octobre 2005


Je glisse ici ma critique... (j'étais perdue dans toutes les références !) 10 étoiles

Et bien moi j'ai attendu la parution de la traduction française, prodiguée avec célérité par Jean-François Ménard, même si je suis une angliciste convaincue et confirmée. Bref... Le résultat est à la hauteur de mes attentes : époustouflant ! Que dire sans en dire trop ? Rien, ou presque. Mais comme beaucoup, je suis foudroyée par ce 6ème et avant-dernier tome. Tous les ingrédients nécessaires au succès de la série sont une nouvelle fois réunis : amitié, dévotion, jalousie, colère, vengeance, bravoure, etc. Après un Tome 5 très sombre et nébuleux, ce nouvel opus s'inscrit moins dans l'action. Toutefois, lorsqu'on y plonge, on n'est pas déçu ! Que d'émotions, il a fallu que je saisisse ma boîte de mouchoirs pour éponger quelques larmes ! Il faut préciser que je suis une lectrice "sensible" - au fil des aventures, j'ai souvent eu la larme facile face aux tragiques événements survenus sur le chemin d'Harry Potter.
Qui est le Prince de Sang-Mêlé ? Harry va-t-il encore affronter son ennemi juré ? Quelles vont être les nouvelles mesures pour combattre la magie noire ? Qui est sincère ou trompe son monde ? Faut-il se fier aux apparences ? suivre Dumbledore dans ses déductions ? Et au coeur de ces plus vils tourments, comment Harry, Ron et Hermione vont-ils gérer leurs propres émotions, les sentiments naissants et balbutiants ?...
De grandes questions vont s'élever à la lecture de ce nouvel épisode. Ce livre place le 7ème et dernier tome en posture angoissante et tous les fidèles lecteurs s'accordent pour l'attendre avec impatience !!!! 720 pages, 30 chapitres et des heures de sommeil en moins, mais que le plaisir fut complet ! Merci J.K. Rowling !

Clarabel - - 41 ans - 5 octobre 2005


Harry Potter et le prince de Sang-Mêlé 10 étoiles

Dans le nuit du 30 septembre au 1er octobre, des milliers de moldus partout en France étaient devant une librairie à attendre 00h01 pour pouvoir enfin tenir entre leur mains le sixième et avant-dernier tome des aventures de Harry Potter.
Deux mois et demi après les anglophones, les francophones ont pu découvrir tous les secrets de ce livre.
Et il n'ont pas été déçus!

Ce sixième tome est assez différent des cinq précédents. On sent quand on lit les 450 premières pages que la fin de la série est proche. Le monde des sorciers est en guerre après le retour de Vous-Savez-Qui. La terreur s'installe. Et Harry est de retour dans un Poudlard ultraprotégé mais cela n'empêche pas Malefoy de faire des siennes (mais je n'en dirai pas plus car cela touche la fin du tome). Peu à peu, Dumbledore montre à Harry l'enfance de Tom Elvis Jedusor (alias Lord Voldemort) à travers des souvenirs qu'il a récoltés au fil des années. On découvre comment Voldemort est devenu Voldemort.
Et le Prince de sang mélé? me direz-vous. Et bien on découvre qui il est dans les dernières pages de l'ouvrage. La recherche de son identité n'est pas du tout l'intrigue du roman. Seule Hermione s'en inquiète. Mais on se rend compte de son importance quand on apprend qui il est.
L'amour est également très présent dans cet épisode. Les couples se font et se défont et c'est très réjouissant.

Je vous ai dit que l'on se rend compte que la fin approche dans les 450 premières pages. Et dans les 170 dernières? me redirez-vous. Et bien nous avons droit à un final totalement inattendu. Le décès promis par Jo est là et je vous assure que l'émotion est au rendez-vous.

De l'amour, de la colère, de la tristesse, de la haine : voilà les maîtres mots de ce sixième et donc avant-dernier volume.

Ben25 - Montbéliard - 27 ans - 5 octobre 2005


Incroyablement bon! 10 étoiles

Le livre est bon, entraînant et drôle! Le début est étrange et mêlant, et la fin étonnante! Je l'ai adoré, j'attend le sixieme avec une impatience non dissimulé! Vite, Joanna K Rowling!

CharleNe! - - 27 ans - 5 octobre 2005


I love english!! 10 étoiles

Ce livre est génial, et je pense que le fait qu'il soit écrit dans la langue de Shakespeare y est pour quelque chose!!

Je trouve moi aussi que le premier chapitre n'a aucun intérêt...en revanche le deuxième...hein...

Un tome super, tout en descriptions, en révélations, en suspense...mais qui est le "half-blood prince"...question évidente? Harry? Voldemort? Dumbledore? James Potter?...

On a plaisir aussi à ne plus retrouver Ombrage...on l'entraperçoit seulement et ca fait du bien de se dire "ah elle n'est plus là"

Je suis d'accord avec Patchouly : ne lisez pas les titres des chapitres avant de les lire en entier, ils sont importants!!!!

Courez chez vos libraires et lisez-le, c'est un des meilleurs!!

Poupi - Montpellier - 27 ans - 28 septembre 2005


Le début de la fin 10 étoiles

On l'attendait tous et il est enfin arrivé ce 16 juillet. Armée d'un bon dictionnaire et d'une bonne fiche d'aide à la traduction des termes spécifiques à "l'autre monde" mise à disposition par un des meilleurs sites potterien hexagonal :poudlard.org (allez aussi jeter un oeil sur gazette-du-sorcier.com et bezoard.com) j'ai pu me lancer dans LE livre.

C'est vrai que le premier chapitre n'est pas indispensable mais assez intéressant tout de même. Mais dès les chapitres suivants des réponses commencent à nous être données. Pas des réponses à des questions de second ordre comme "qu'est devenue la moto de Sirius?" mais des réponses beaucoup plus importantes. Car ce tome est celui du changement, des révélations. Des révélations que l'on nous avait promises certes (enfance de notre chère Tom etc...) mais que l'on n'attendait certainement pas aussi fournies.
Mais toutes ces réponses engendrent d'autres questions.

Mais les pages défilent trop vite et le moment que l'on redoutait arrive : la fin. La dernière page, le dernier mot.
Et nous allons retrouver les mêmes moment qu'après le tome V. Le moment des spéculations des théories qu'elles soient sérieuses ou farfelues. Mais surtout l'attente. Alors pour terminer : Jo, fais vite.

Ben25 - Montbéliard - 27 ans - 16 août 2005


questions.... 10 étoiles

Personnellement, c'est le meilleur de la série ( quoique je dise la même chose à chaque nouveau livre...), mais je me demande quelle sera la longueur du dernier (est-ce que ce sera réellement le dernier!?!), parce qu'on passe le livre à s'interroger: mais ça veut dire quoi, ça?, mais pourquoi? Comment ça?... Mon amie m'a prêté le livre, en deux jours tapant je l'avais fini (sans dictionnaire, alors qu'en un an je n'ai pas lu 100 pages du cinquième tome en anglais!). Mais à quoi sert réellement le premier chapitre? Et le deuxième, quoique révélatif, est long, et c'est comme ça pendant une bonne centaine de pages, et le contraire dans les cent dernières. Je lisais tellement vite que je devais relire chaque phrase pour comprendre...

Gwenaelle - - 26 ans - 15 août 2005


Un début lent puis ... l'explosion ! 8 étoiles

J'ai beaucoup aimé, dans l'ensemble, le 6ème volume des aventures de notre sorcier préféré. Après avoir lu quelques chapitres, mes sentiments étaient pourtant mitigés. Moins d'action, intrigue lente à démarrer, des scènes qui s'éternisent lors du séjour de Harry chez les Weasley et qui ne font pas avancer l'histoire.
Par après, j'ai cependant changé d'avis. Le livre semble être une sorte de "respiration", une pause avant l'assaut final qui promet d'être fantastique. L'utilisation abondante des pensines est en accord avec le ton du livre, plus introspectif et tourné vers le passé que les autres volumes. Je trouve que J.K. Rowling a eu là une idée géniale pour nous faire découvrir le passé de Voldemort et ainsi mieux comprendre ce qui l'a amené à être ce qu'il est aujourd'hui. A ce propos, Harry semble encore bien démuni pour faire face à son ennemi de toujours. Quant aux autres personnages, Ron, Hermione, Ginny, leur rôle est beaucoup plus effacé que dans les tomes précédents, pour ne pas dire inexistant. Sans parler de Neville qui a inexplicablement disparu des tablettes. Fred et George m'ont manqué aussi mais leurs facéties sont encore indirectement présentes. Bref, Harry et Dumbledore sont les véritables héros du 6ème tome. Leur relation évolue beaucoup et on sent enfin que Harry a mûri et n'est plus tenu à l'écart ou à l'abri de certaines révélations. Le "Half-Blood Prince" est, quant à lui, toujours en filigrane de l'histoire et je vous laisse le soin de découvrir son identité (prévisible, selon moi, bien que l'on puisse être tenté, à plusieurs reprises, par de fausses pistes).
La fin de l'histoire est, elle, riche en rebondissements. Tout se précipite et je trouve même dommage que le livre soit si mal partagé. Il y a tant d'événements et de révélations dans les derniers chapitres que je me demande comment J.K. Rowling va pouvoir terminer son histoire en un seul volume ! Le temps va nous sembler vraiment long d'ici la parution du 7ème et dernier tome !
Pour en revenir à la fin du 6ème volume, j'avoue qu'elle m'a tiré des larmes bien amères. Il y a des passages vraiment déchirants ... Un conseil d'ami : ne lisez pas les titres des chapitres avant de commencer votre lecture; ils sont parfois trop révélateurs !
En conclusion, un opus riche, introspectif, tourné vers le passé, très mûr et parfois très triste.
Je pense que cela vaut bien 4 étoiles et qu'il faudra, si la suite tient les promesses entrevues dans le 6ème épisode, peut-être créer une 7ème étoile pour l'évaluation du dernier volet. A propos, quelqu'un connaît-il un charme pour que le temps passe plus vite ?...

Abracadabra - - 56 ans - 15 août 2005


Trop de questions 10 étoiles

Le 6ème Harry Potter est très très bon. Peut-être pas le meilleur de la série, mais tout de même excellent. Plusieurs ont dit qu'il y avait des chapitres inutiles, moi je les ai trouvés révélateurs. Ce dernier tome ne fait que nous intriguer davantage car beaucoup de questions y sont posées par rapport à la prophétie, mais aussi aux origines de Harry. Si vous vous attendiez à des réponses vous serez drôlement déçu. J'ai tout de même trouvé ce dernier tome splendide et j'attends avec impatience le dernier tome!!

Danaëlle - - 28 ans - 14 août 2005


pas à la hauteur de ce qu'on pouvait espérer 6 étoiles

Harry Potter and the Half-Blood Prince.

Personnellement, j’ai le regret d’annoncer que Harry Potter 6 est pour moi loin d’être le meilleur de la série. En effet, ce 6ème opus n’a pas su répondre à mes attentes et j’ai bien peur d’avouer que Joanne est tellement pressée par tous (public , maison d’édition, la WB…) pour écrire ses livres au plus vite que la qualité s’en ressent d’autant. Certes, beaucoup de choses nous sont révélées, de nouvelles interrogations se posent, la fin rattrape quelque peu l’inertie de la majeure partie du livre qui demeure néanmoins un Harry Potter fondamental et transitif beaucoup plus mûr que les précédents avec une ambiance bien plus lourde même si du reste J.K.Rowling a su y introduire une certaine finesse, une subtilité ainsi que son humour.

Cependant, je trouve cette épisode relativement plat, un premier chapitre totalement inutile, un vraiment trop vague aperçu de l’été de Harry avec les Dursleys, une intrigue trop peu marquée pour être un véritable élément moteur du livre, un Neville qui disparaît mystérieusement de l’histoire et une absence quasi totale des cours qui nous donne une impression de non progression importante (alors qu’ils sont en 6ème année) de la part de Ron d’ Hermionne et surtout de Harry qui nous semble plus que jamais trop faible pour vaincre Lord Voldemort.

De plus, il est vrai que les révélations faites nous amènent à nous poser la fameuse question : comment J.K. va-t-elle faire pour boucler la série en un seul volume ?
Il n’empêche qu’on attend bien impatiemment ce dernier volet plein de mystères et de promesses en espérant que les évènements qui viennent d’avoir lieu vont pousser notre jeune Harry à prendre complètement ses responsabilités et à devenir le sorcier qu’on attend.

Tom Riddle - - 32 ans - 13 août 2005


Addictivement mature 10 étoiles

Précisons en préambule que cette critique est réalisée SANS SPOILERS.
Voici en guise d’introduction un petit historique chronologique des réactions qui vont ou ont frappé tout lecteur normalement constitué de HP6 une fois la dernière page tournée. Premier stade, « snirf, nan c’est po possible, nannnnnnnnnnnn, pas ça. » Deuxième réaction : « Bon il sort quand le prochain ? ». Troisième réaction : « Comment ça elle prend des vacances !!! Feignasse !!! Met toi à ton bureau, et plus vite que cela, et n’en décolle que lorsque le dernier bouquin sera achevé, non mais !! ». Quatrième stade : « Qui a dit : dans deux ans ? Rhaaaaaaaaa ». Etc etc… Puis, après, bien après, une fois un peu de recul pris : « Ha oui, quand même, ça dépote grave. »
Effectivement, ça dépote grave. L’action dans sa globalité n’a pourtant rien de particulièrement survitaminé, car JKR prend le parti de beaucoup de réflexion au détriment d’exploit périlleux. Curieux paradoxe d’ailleurs, à un moment de la saga où rien ne va plus, où tout change, pour le pire et pour le moins bon. Le moule caractéristique des HP est néanmoins conservé ( Dursley, Diagon Alley, train… ) tandis que les protagonistes principaux ( en fait, Harry, quoi ! ) sont mis devant leurs responsabilités face à des événements qui tendent vers le dramatique absolu. En parallèle est développé une sorte de recherche rétro sur les origines de notre cher Tom, recherche conduite par le clairvoyant ( ?? ) Albus Dumbledore dont la relation avec Harry ne cessera de tendre vers une profondeur et une complexité insoupçonnée. Les pensines sont ici exploitées à merveille pour accentuer l’impression « jeu de piste de moins en moins lacunaire » qui ne manquera pas de tenir n’importe quel fan en haleine. Soyons clair, vous ne décrocherez pas.
Comme dit précédemment, le monde a changé. JKR évoque habilement les destinées ( souvent dramatiques donc ) de protagonistes rencontrés au cours d’épisodes précédents, et renforce encore un background qui atteint maintenant une richesse prodigieuse. Plus que jamais, la saga acquière une unité d’ensemble indubitable, et comme l’auteur l’avait annoncé depuis un certain temps, bien des événements vont trouver réponse ici, notamment concernant le second opus. Ne riez pas, mais JKR parsème son œuvre d’interrogations plus ou moins philosophiques qui ne sont pas sans rappeler un certain… Matrix. Je pense à la question du choix, notamment. D’ailleurs, tout ce qui a un début a une fin…et cette fin-là se dessine plus nettement que jamais ! comme un horizon qui a toujours semblé inaccessible et qui se trouve soudain à portée de main. Mais quelle fin ? Au risque de me répéter, les deux ans à venir vont passer leeeeeeeeentement…
Pourtant, un vent de fraîcheur souffle indiscutablement sur ce sixième opus. Les événements ont beau être dramatiques, JKR manie à ses heures l’humour comme personne, et bonifie l’ensemble par une légèreté qui rend le tout encore plus digeste. Certes, les idylles qui se nouent ici ou là, prévisibles au demeurant ( aaaaaamour, gloire et beautééééééééé ), pourront irriter les lecteurs hâtif d’éclairer les zones d’ombre de la trame principale. JKR tombe peut-être dans le piège de la banalité lorsqu’elle tente de dépeindre les affres de l’amour adultescent… il n’empêche qu’on est tellement accro à l’univers qu’on ne s’en lasse pas. Et lorsqu’il s’agit d’adopter un ton de circonstance, en fin d’ouvrage, Joanne nous livre une composition sans fausse note, avec des mots simples et évocateurs, et arrachera des larmes à bon nombre d’entre nous.
Parlons en de cette fin d’ailleurs. Sans spoilers, toujours, mais n’empêche. Fans, sortez vos mouchoirs. A la fois inattendue et inévitable, la mort frappe, comme l’auteur nous l’avait annoncé. Plus encore que celle de Sirius ( que je n’ai encore pas totalement comprise… ), cette mort-ci va peser lourd sur la conscience générale et a déjà déclenché une véritable tempête de suppositions, de débats, de théories. Les questions qui se posent sont au moins aussi nombreuses que les réponses que ce livre a pu apporter. Avec une maestria évidente, JKR nous a amené précisément là où elle voulait qu’on arrive, à l’aube de la révélation finale.
Endéfinitive, on pourra regretter une action volontairement lente, admirer le changement de ton qui s’est subtilement institué à partir de la « coupe de feu », déplorer peut-être une Hermione un brin effacée et un Neville qui disparaît inexplicablement, s’enthousiasmer devant la cohérence fantasmagorique de l’ensemble ou se ronger les ongles en se perdant dans des suppositions absurdes. Ou tout cela à la fois. En tout cas, cet opus relève fièrement selon moi une barre que le 5 avait un peu baissée, et ne laissera personne indifférent. Le regards doivent maintenant se braquer vers l’ultime volume, pleins d’espoirs et de fois. Joanne, ne nous déçoit pas.

Keub - - 30 ans - 6 août 2005


ENORME 10 étoiles

Cela faisait 2 ans que j'attendais ce moment. Ce 16 juillet 2005 béni. J'étais en vacances mais j'ai trouvé un annuaire et passé une quinzaine de coup de fil pour trouver une librairie où je trouverai LE livre. A 10h34 je l'avais enfin dans les mains, je pouvais enfin sentir ces pages fraîchement imprimées et importées de Grande-Bretagne. Je ne suis pas un expert dans la langue de Shakespeare mais armé d'un dictionnaire et en l'espace de 15 jours je l'ai bouclé. Au moment de lire le dernier mot de la dernière ligne de la dernière page j'ai ressenti la même sensation que pour le tome 5 : la tristesse et la hâte. La tristesse de l'avoir déjà fini, pourquoi avoir lu si vite??? Et la hâte de lire le tome 7. Mais dans quelques années quand j'aurai bouclé ce tome 7, quand ce sera vraiment teminé, que ressentirai-je? Je ne le sais pas.
Pour revenir sur l'intrigue en elle-même, ce tome est réellement le début de la fin, là où nous commençons à avoir les réponses à toutes nos questions. Celles que l'on se pose depuis le début. Mais est-ce que notre chère Jo (le surnom de JK Rowling) va y répondre dans le prochain tome ou va-t-elle en laisser certaines en suspens? That is the question.

Ben25 - Montbéliard - 27 ans - 6 août 2005


retour au Merveilleux.. 9 étoiles

Dès le premier chapitre, je me suis demandée si JK Rowling ne s'était pas un peu essouflée. Début différent des cinq autres, peu d'intrigue.. Puis ça y est, le 2ème chapitre arrive et on est plongé dedans. Je ne raconterai pas, pour ne pas spolier les plaisirs des autres.. Mais Rowling ne manque pas d'imagination, un coin du rideau se lève pour découvrir plus sur Voldemort, afin que nous ayons plus d'armes pour le détruire. Certains passages sont compliqués, il faut les lire et les relire lentement pour tout comprendre par la suite.. Il est dommage de devoir passer par des histoires pseudo sentimentales concernant Ron, Harry et Hermione, mais soit, c'est censé plaire aussi -et surtout?- aux adolescents et autres jeunes enfants. Livre époustouflant, vivement le 7ème.. et puis il faudra ensuite tous les relire!

Daffodil - - 46 ans - 3 août 2005


Bien, mais un peu cousu de fils blancs tout de même... 7 étoiles

Je rejoins Sorcius et Plouftagada (marrant, le pseudo ;-)) pour décrire ce 6ème épisode comme une transition entre les volumes 1 à 5 qui pouvaient dans une certaine mesure se lire indépendamment les uns des autres, et le 7ème qui doit venir conclure la série. Il y a beaucoup de mises à plat dans ce "Half-Blood Prince", beaucoup de retours en arrière qui viennent nous éclairer sur certains événements des volumes précédents et surtout sur le passé de Lord Voldemort. Au final, cela nous donne un volume un peu patchwork, partagé entre les récits du passé et le présent de la vie à Poudlard, avec les matchs de quidditch et les imbroglios sentimentaux (c'est déjà compliqué chez les Moldus, mais je ne vous dis pas chez les jeunes sorciers, surtout quand les philtres d'amour s'en mêlent ;-)!). Et l'agencement des différentes pièces du patchwork a un côté systématique et cousu de fils blancs que j'ai trouvé par moment un peu agaçant.

A mon avis, ce 6ème épisode n'est vraiment pas le meilleur de la série, et je ne voudrais pas crier au chef-d'oeuvre (d'autant que l'écriture de J.K. Rowling n'a pas beaucoup évolué au fil des tomes, et qu'elle est finalement très correcte mais un peu "quelconque"). Mais j'ai passé quelques très bonnes heures de détente avec ce livre, notamment grâce aux nombreuses touches d'humour dont il est parsemé. La scène d'ouverture m'a paru d'une drôlerie irrésistible, et je ne peux que vous conseiller de réviser la liste des derniers premiers ministres britanniques (de préférence avec leurs photos) avant d'entamer votre lecture du "Half-Blood Prince" pour mieux en apprécier tout le sel ;-).

Fee carabine - - 43 ans - 28 juillet 2005


Un Harry Potter un peu trop classique : le tome de transition? 6 étoiles

Si l'on m'avait demandé mon avis après la lecture des trois cents premières pages, j'aurais répondu que ce tome semblait vraiment mauvais... Cependant après l'avoir terminé, mon impression est plus mitigée.
Ce tome suit le schéma "classique" des autres tomes d'Harry Potter. Une intrigue qui s'éternise un peu sur les premières centaines de pages et 100 dernières pages très mouvementées constituant, de loin, l'apogée de ce tome.
Cependant, l'intrigue est encore plus lente que dans les tomes précédents, n'évoluant quasiment pas avant d'atteindre les 400 pages. Pour combler le vide, l'auteur tente de nous intéresser aux histoires sentimentales des élèves de l'école. Malheureusement, on est bien plus proche d'"Hélène et les sorciers" que de véritables histoires sentimentales crédibles pour des personnages âgés maintenant de 16/17 ans. Ainsi, excepté Harry et surtout Malefoy, les autres élèves ne semblent pas avoir beaucoup grandi depuis plusieurs tomes. On retombe sur des comportements assez puérils (notamment chez le duo Ron/Hermione) que l'on aurait pu retrouver dans les tomes précédents.
Finalement tout n'est quand même pas si noir dans ce tome. La fin du tome est très intéressante et est de bon augure pour le tome suivant. Il me semble que ce tome fait un peu figure de transition entre la vie de l'école et la combat final qui aura lieu dans le dernier tome. Un tome important dans l'intrigue générale de la série mais qui ne m'a pas marqué davantage en ce qui concerne le reste du contenu non lié à l'intrigue principale...

Plouftagada - - 34 ans - 27 juillet 2005


Encore mieux ! 10 étoiles

Je trouve que Harry Potter VI est encore mieux que tous les autres Harry Potter ,j'étais tellement impatient que je l'ai lu en anglais avec un dictionnaire à côté ...Bo je ne suis pas d'accord avec vous et et je pense que le moins bon Harry Potter était le tome 2 .Par contre j'ai aimé à moitié le film Harry Potter 1 et 2 mais le 3 qui avait été fait par un autre réalisateur était carrément nul. Le nouveau réalisateur a tout américanisé. Il n'y avait plus de capes mais à la place des vêtements la mode pour Harry et compagnie. Il a fait le film pour attirer un public plus adulte et adolescent. En tous cas si vous lisez ou regardez les Harry Potter c'est en anglais j'espère car ce n'est pas la même chose!

Oli - Mulhouse - 26 ans - 27 juillet 2005


Bien ficelé, lecture agréable 9 étoiles

Moins riche de contenu que le volume 5 qui reste mon préféré pour son intelligence, ce sixième volume est aussi moins riche en péripéties.
Il renoue avec l'atmosphère et les rythmes de l'école qu'on avait un peu perdus de vue. Cours, devoirs, tournoi de quidditch rituel, ballades nocturnes et furtives dans les couloirs, visites interdites à Hagrid, infirmerie... A ceci près que l'ambiance est plus lourde, le mal rôde et l'inquiétude se sent.
Dans cette espèce d'état de siège larvé, nos jeunes sorciers qui mûrissent doucement découvrent le flirt et les affaires de coeur, et l'auteur s'amuse tout en rattachant des fils de l'intrigue necéssaires à la suite. On se promène tranquillement dans le passé du jeune Voldemort, et puis soudain, tout s'accélère. Sacrée surprise. Brutale.
Dans laquelle le mystérieux "Prince de sang mêlé" qui accompagne Harry sous la forme d'un livre joue un rôle capital. Sous son vrai nom.
Sauf si... fausse piste toujours possible, la clé de cette énigme est livrée à la fin, et le lecteur astucieux peut parfaitement deviner l'identité du personnage. Les indices ne manquent pas. Mais rien n'oblige à jouer aux devinettes.
A ce propos, j'en profite pour avertir ceux qui préfère ne rien savoir à l'avance: mieux vaut ne pas regarder les titres des chapitres avant d'y arriver. Certains en disent trop long.

Pour le reste, je m'interroge sur la suite. Comment J.K. Rowling va-t-elle boucler en un seul volume étant donné ce qu'elle vient de poser?
Le héros n'a pas, et de très loin, les compétences requises pour affronter les épreuves qui l'attendent.
Ou bien elle nous prépare une autre surprise... énorme, et d'ordre philosophique. Ou bien plusieurs nouveaux volumes. Ou encore un septième tome échevelé dans la lignée du quatrième, plus haletant, bourré d'action, vaguement répétitif et un peu faible côté contenu, ce qui serait dommage. J'espère qu'elle choisira/a choisi la première hypothèse... à suivre.

Patchouly - - 71 ans - 23 juillet 2005


L'âge d'homme 8 étoiles

J'ai été agréablement surprise par ce sixième épisode Harry Potter. Le dernier m'avait ennuyé à mourir, et j'étais ressortie de sa lecture d'assez mauvaise humeur, causée par l'adolescence revèche du héros.
Dans ce nouveau tome, rien de tout cela, effectivement, le deuil récent de Harry semble le forcer à se construire une personnalité un peu plus forte, et les événements relatés par la suite vont le pousser à devoir faire le choix d'entrer enfin dans l'age adulte...ouf !

Bo - Paris - 37 ans - 21 juillet 2005