Fox Mulder a une tête de cochon : Et autres nouvelles
de Andreï Guelassimov

critiqué par THYSBE, le 30 juin 2005
( - 62 ans)


La note:  étoiles
Long titre pour courtes nouvelles
Fox Mulder a une tête de cochon est le premier livre de Andreï Guelassimov. C’est un recueil de 5 nouvelles.
Andreï Guelassimov qui fait parti de cette nouvelle génération d’écrivain Russe exploite la réalité de la Russie actuelle. Souvent réduite à la vodka, la mafia, cette nouvelle littérature Russe s’éloigne des grandes œuvres du 19ème siècle, Fox Mulder a une tête de cochon en est une belle illustration. En plus du thème de la mafia et de l’alcool, Andreï Guelassimov développe aussi celui de l’adolescence, de l’enfance, du mal être de cette nouvelle Russie en friche. L’écriture n’a plus rien à voir avec un Dostoïevski, bien au contraire. Les phrases sont brèves, sans fioriture, sous-entendues. Il n’est pas question de s’étendre sur le sujet, vous attrapez le sens ou non.
On aime ou on n’aime pas. Pour ma part, j’accroche bien cette écriture qui possède un rythme rapide, ou la dérision et l’humour appréhendent avec réalisme les conditions humaines de ce pays en relèvement.