Gelée royale - William et Mary
de Roald Dahl

critiqué par Kinbote, le 19 juin 2005
(Jumet - 59 ans)


La note:  étoiles
Rire jaune et noir
Deux nouvelles savoureuses mais qui laissent un goût de trop peu.
« William et Mary » qui aurait pu s’intituler "Comment garder un oeil sur sa femme après sa mort ?" pèche par sa fin qui ne fait que prolonger le corps du récit sans ménager de surprise. Un homme en fin de vie choisit, sur l’avis d’un ami neurochirurgien, de demeurer après sa mort conscient sous la forme d’un œil et d’un cerveau... Satire d’un vieux couple qui ne se surveille plus que du coin de l’œil.

"Gelée royale" ou "Comment transformer une larve (humaine) en reine...?" amène lentement un fin de plus en plus prévisible. Un apiculteur trouve le moyen de rendre l’appétit à sa petite fille âgée de six semaines. C’est bien sûr inscrit dans une époque, celle de la fin des années 50 - début des années soixante où la gelée royale, comme d’autres produits à d’autres moments, était investie de toutes les vertus.

Ces deux nouvelles sont extraites d'un recueil intitulé Kiss kiss.
0,5 étoiles! 1 étoiles

Gelée royale est un roman écrit par Roald Dahl, écrivain ô combien surestimé. Une fois de plus, le style de l'auteur laisse à désirer, l'intrigue vaguement farfelue, est creuse, indigeste, sans aucun intérêt. Bref, tout cela est bien consternant.

Js75 - - 35 ans - 8 juin 2011


Du R. Dahl tout puissant ! 7 étoiles

L'univers de Dahl est vraiment particulier. J'ai été vraiment très étonnée par la tournure que prenaient ses histoires. Elles sont délirantes, toujours avec une pointe de cynisme, et extrêmement décalées.
Pourquoi pas ??

Nouillade - - 26 ans - 15 mars 2008