Elle lui dirait dans l'île
de Françoise Xenakis

critiqué par Veneziano, le 26 mai 2005
(Paris - 41 ans)


La note:  étoiles
L'amour via la mer... et les barreaux
C'est une oeuvre qui tient plus de la nouvelle que du roman, mais que j'ai trouvé très touchante par son romantisme.
Elle met en scène une femme qui continue à en brûler pour son mari, emprisonné sur une île grecque, et qui veut continuer à se battre au nom de leur amour, alors qu'elle tend également à vaciller face à la vacuité de son existence, de femme mariée solitaire isolée... par la mer et les barreaux.
Il n'est pas inintéressant de s'interroger sur l'aspect autobiographique de cette oeuvre : l'auteur était l'épouse - aujourd'hui la veuve - de Yannis Xenakis, compositeur grec, dont les oeuvres sont du type de celles d'Olivier Messiaen et Pierre Boulez, qui a été résistant contre le nazisme, au point d'y perdre un oeil sous la torture et d'arborer jusqu'à la fin de sa vie une cicatrice démarrant de la paupière inférieure qui lui barrait la joue. Dans quelle mesure ce petit livre est l'écho de leur propre vie ?
Superbe 10 étoiles

magnifique, assez bref; Un livre que j'ai lu il y a très longtemps, mais on n'oublie jamais un très bon livre; c'est le seul livre que j'ai lu de cet auteur; j'ai parfois vu cette dernière à Télématin, avec ses petites lunettes rouges, elle avait une petite chronique où elle donnait son avis sur 2 ou 3 livres, j'aimais son enthousiasme, sa passion pour les livres transparaissait, hélas elle a été virée par le "décideur", j"ai lu dans la presse qu'il aurait dit "grâce à moi une vieille dame pourra dormir plus longtemps le matin", quel goujat ! il est donc temps pour lui de se "virer" lui même...

Nickie - - 58 ans - 5 octobre 2013