Sin city tome 1 de Frank Miller

Sin city tome 1 de Frank Miller
( Sin City)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par JBOX, le 29 avril 2005 (Pessac, Inscrit le 19 avril 2005, 34 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 6 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (10 296ème position).
Visites : 3 417  (depuis Novembre 2007)

Polar opaque

J'ai rarement lu un comics aussi sombre que celui là.
Dans ce tome là, Frank Miller nous embarque aux côtés de Marv' un personnage solitaire plutôt bourru et brutal, le genre de gars qui -avec un plaisir communicatif- dessoude tout le monde sur son passage si on le titille.
Après avoir couché avec une plantureuse femme nommée Goldie, Marv' se réveille avec un meurtre sur le dos : Goldie est inerte sur son pieu !! Marv', accusé à tort d'homicide, part en cavale se faire justice lui-même.
Une énième histoire de vengeance vous dites ? Oui et alors ? cette BD à la thématique banale se rattrape aisément sur d'autres points : Marv' est un anti-héros des plus fascinant ( c'est une bête emplie d'humanité ), le scénario est passionnant, les répliques sont exquises ( chapeau-bas à la traduction française utilisant la plupart du temps le langage argotique, ce qui colle excellemment bien à l'univers instauré par l'auteur ), les dessins en noir et blanc sont originaux et esthétiquement beaux : Frank Miller joue constamment sur le clair/obscur,...
Pour conclure, Sin City est une BD pour adultes de très bonne qualité à lire goulûment en attendant de voir le film sortir dans les salles obscures !!

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

tout en contrastes

9 étoiles

Critique de Ellane92 (Boulogne-Billancourt, Inscrite le 26 avril 2012, 44 ans) - 5 mai 2017

Sin City, la ville du péché. Il fait une chaleur d'enfer. La nuit est lourde. Poisseuse.
Marv, une brute énorme et puissante, vient de passer la plus belle nuit de sa vie dans les bras de Goldie. Goldie, elle s'appelle Goldie, et sa peau a l'odeur que les anges devraient avoir. Mais Quand Marv se réveille, Goldie est morte à ses côtés, et les flics rappliquent déjà. C'est sûr, c'est un coup monté. Et Marv compte bien venger celle qui a été chic avec lui. Mais il va le faire à sa manière.

J'ai connu Sin City par son adaptation cinématographique. Cette première histoire est mise en scène dans le film, avec un Mickey Rourke difficilement reconnaissable sous les traits de la brute.
Marv est un personnage attachant et intéressant, une sorte de psychopathe philosophe, d'antihéros tragi-comique dont la voix crue et pourtant souvent poétique porte ce premier volume de Miller jusqu'à des paroxysmes incroyables de violence. Les pages de l'album sont noires et blanches (il n'y a pas de demi-mesure dans cette histoire ni dans les personnages mis en scène), et Miller utilise au maximum les contrastes du blanc et du noir, utilisant la lumière et la noirceur pour illustrer celles de la ville du vice et de la corruption et de ses habitants.
Dans ce premier opus, le lecteur fait une petite incursion dans la vieille ville, qui sera le théâtre principal d'autres tomes de la série, nous permet de nous familiariser avec d'autres personnages que l'on connaitra mieux plus tard.
Goldie, elle dit qu'elle s'appelle Goldie. Si vous voulez connaitre la complainte d'amour de la bête pour sa belle, plongez dans les ruelles poisseuses et tièdes de Sin City !

J'ai d'abord découvert...

9 étoiles

Critique de Lolita (Bormes les mimosas, Inscrite le 11 décembre 2001, 34 ans) - 8 novembre 2015

l'adaptation cinématographique de Robert Rodriguez avant de me pencher sur le comic, au graphisme en noir et blanc, où alcool, dépravation et hémoglobine se taillent la part belle.
Sin city, la ville de tous les péchés, où les dialogues efficaces ne sont pas sans nous rappeler les grands films noirs des années 50, les scènes déchaînées plutôt les westerns.

Un mélange de genre qui apporte du caractère à cette histoire tout en "noir", où se côtoient violences et ténèbres.
Pour conclure, des planches superbes qui ne laissent pas de marbre.

Ne pêche plus !..

4 étoiles

Critique de Antihuman (Paris, Inscrit le 5 octobre 2011, 37 ans) - 20 novembre 2011

Encore du hard-"boiled", cette fois coté BD: le noir et blanc, fidèle au graphisme de Frank Miller, déborde fréquemment et possède un aspect brut de décoffrage qui ravira les amateurs de récit pas trop complexe. Toutefois comme les personnages de ce récit de fiction en plusieurs volets sont peu contrastés à l'image du héros (ce sont surtout à peu près tous des ratés ou d'assez rustres armoires à glaces au cervelet réduit, ainsi qu'aux idées philosophiquement déterministes ) entre les courses automobiles, les braquages, et les peep-shows, on se lasse vite d'un ton volontiers dur, un peu trop dur; bien qu'on retiendra une amusante tendance de l'auteur pour le pathos.

Culte, à ne pas mélanger avec le simplement commercial. Une idée intéressante de secte nazie.

Dans le genre, c'est une réussite

8 étoiles

Critique de Nance (, Inscrite le 4 octobre 2007, - ans) - 14 décembre 2009

« À Sin City, suffit d’se balader dans l’bon passage pour trouve ce qu’on cherche. »

Marv est une brute au grand coeur. Une jolie femme nommée Goldie le séduit (même si il a un physique ingrat) et le lendemain elle se trouve morte dans son lit. Mais il se sait « innocent » et il cherchera à retrouver les coupables pour se venger.

Une histoire déjà vue dans le genre noir, mais bien réutilisée. Frank Miller nous met rapidement dans l’ambiance sombre, chaude et poisseuse de Sin City. Les dessins sont très recherchés esthétiquement. J’ai lu la bande dessinée après avoir visionné le film de Robert Rodriguez, ça ne m’a pas gâché le plaisir de la lire. L’adaptation est fidèle et je recommande les deux pour les amateurs de ce type d’histoire.

Absolument tétanisant de puissance

10 étoiles

Critique de Bookivore (MENUCOURT, Inscrit le 25 juin 2006, 37 ans) - 24 mai 2008

Un joyau brut et brutal, vrai condensé de tout ce qui se fait de mieux dans le genre 'noir'. Un des meilleurs de la saga de Miller, un album à avoir chez soi ! Une claque !

Forums: Sin city tome 1

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Sin city tome 1".