La marée sanglante de Rennie Airth

La marée sanglante de Rennie Airth
( The blood-dimmed tide)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Laurent63, le 22 avril 2005 (AMBERT, Inscrit le 15 avril 2005, 44 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 10 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (2 001ème position).
Visites : 2 686  (depuis Novembre 2007)

Du grand polar.

On retrouve les principaux personnages du précédent roman de Rennie Airth dans la poursuite d'un tueur en série. Grâce à une enquête méticuleuse les enquêteurs vont suivre ses traces à travers toute l'Europe.
Un suspense haletant, une intrigue pleine de rebondissement, des descriptions d'une richesse incroyable on entre dans le domaine du grand polar. Voilà un livre qui nous entraîne dans l'Angleterre des années 30, avec une ambiance très feutrée et qui nous permet de retrouver les "héros" du premier livre de cet excellent auteur.
L'angoisse vous saisit au fur et à mesure de la lecture, un dénouement final en apothéose. C'est un roman policier qui combleras les amateurs de sensations fortes.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Vrai polar

10 étoiles

Critique de Echo (Aquitaine, Inscrite le 25 avril 2013, 41 ans) - 8 mai 2013

Voici un roman haletant (une course contre la montre pour vaincre la barbarie). L'auteur dépeint remarquablement un tableau de cette époque et brosse avec intelligence une ambiance pesante, décrite avec précision mais pudeur. Et en plus, il introduit des touches très justes sur les blessures laissées aux hommes et leurs conséquences. Le retour des "héros" rend l'ouvrage attachant, car on suit avec tendresse leur parcours, leurs principes et leurs doutes.
Rennie Hairth signe là encore un grand roman servi par une écriture efficace

Forums: La marée sanglante

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La marée sanglante".