Un mari, c'est un mari
de Frédérique Hébrard

critiqué par Djak, le 17 avril 2005
( - 65 ans)


La note:  étoiles
un goût de vacances
Malgré son âge (une trentaine d’année) ce petit roman a gardé son charme et le thème est toujours aussi actuel.
Ludovique passe les vacances d’été avec son mari Jean, musicien, et les enfants comme d’habitude dans une grande maison de famille entre Nîmes et Montpellier.
Elle accueille les amis, les cousins, elle cuisine, nettoie et assume grands et petits jusqu’au jour où elle part pour se retrouver, pour découvrir qu’elle existe aussi en dehors des tâches ménagères…
J’aime le ton léger de ce roman. Il se lit tout seul. J’aime surtout son goût de vacances, d’été, de soleil, de chaleur, d’évasion… Et en tant que femme et mère, je me retrouve un peu dans Ludovique qui désire exister aussi en dehors du cadre « ménager ».
A lire par tous ceux ou celles qui aiment passer un moment agréable, léger, pleins de sourires intérieurs…