Piège pour Cendrillon de Sébastien Japrisot

Piège pour Cendrillon de Sébastien Japrisot

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Carafon, le 8 février 2005 (Inscrit le 8 février 2005, 41 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (11 672ème position).
Visites : 7 700  (depuis Novembre 2007)

Ou suis-je? Qui suis-je? Mais qui êtes-vous Monsieur?

S'il ne fallait retenir qu'un seul livre de Japrisot (ce qui serait débile, convenons-en), je crois que je choisirais celui-là.

J'avoue avoir eu du mal sur les premières pages, mais il faut juste savoir que Japrisot - en bon scénariste de film qu'il était par ailleurs - a l'art de brouiller les pistes.

Dans un style impeccable, qui donne du rythme et l'envie d'y revenir, on avance de découvertes en découvertes avec l'héroïne tout au long du livre.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Aux frontières de la folie

9 étoiles

Critique de Killeur.extreme (Genève, Inscrit le 17 février 2003, 36 ans) - 18 décembre 2007

Japrisot a vraiment l'art du suspense et il faut lire les dernières lignes de l'histoire pour connaître avec certitude la véritable identité du personnage principal, et encore...

Une de qualités de cet écrivain (ça n'engage que moi), c'est qu'il travaille autant ses personnages et l'atmosphère que l'intrigue et c'est très dur de lâcher le livre en cours de route.

Mais qui est Cendrillon ?

8 étoiles

Critique de Saint-Germain-des-Prés (Liernu, Inscrite le 1 avril 2001, 49 ans) - 5 août 2006

Ouhlàlà, quel nœud compliqué Japrisot confie-t-il ici à nos petits doigts qui démêlent avec peine cet écheveau de faux-semblants. Une femme se réveille à l’hôpital, totalement amnésique, après avoir été grièvement brûlée au visage (elle en reçoit un nouveau grâce à une greffe) et aux mains (plus d’empreintes digitales). On lui dit qu’elle s’appelle Mi(chèle) et on lui raconte qui elle était, par bribes pour ne pas précipiter les choses, ce qui compromettrait son rétablissement. Le choc viendra du fait que sa meilleure amie, Do(menica) est morte dans l’incendie.

Mais sa mémoire ne lui revient toujours pas… Vous avez deviné : qui est réellement la rescapée ? Avec un visage totalement différent et sans empreintes digitales, elle peut être n’importe qui… Le lecteur analyse les déductions de la survivante ainsi que les révélations qui lui sont faites pour en arriver à penser qu’elle est … x (je vous l’dis pas, sinon c’est fichu). Et puis le malin petit Japrisot de renverser la vapeur, et nous voilà complètement perdus…

Une intrigue un peu compliquée, j’ai trouvé. Trois personnages féminins très forts s’entrechoquent et on sent dès le début que leurs excès et leurs caprices ne pourront trouver une issue vraisemblable que dans l’outrance la plus totale… Je ne suis toujours pas sûre d’avoir trouvé le fin mot de l’histoire…

decevant

6 étoiles

Critique de BEE (, Inscrit le 10 avril 2004, 30 ans) - 11 février 2005

Ca me fait bizarre de dire ça d'un livre de Japrisot mais je dois avouer que piège pour cendrillon m'a déçu. Moins construit ou moins maitrisé, je ne sais pas. En comparaison de livres comme l'été meurtrier, la dame dans l'auto ou un long dimanche de fiançailles, je n'ai pas pu m’empêcher de me dire qu'il manquait le petit quelque chose en plus, le supplément d’âme comme on dit, à ce roman. Cela dit tout est relatif et ça reste du Japrisot, donc de la qualité. Voila! A lire quand même mais pas en premier si on ne connait pas Japrisot.

Forums: Piège pour Cendrillon

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Piège pour Cendrillon".