Psychopathe de Keith Ablow

Psychopathe de Keith Ablow
( Psychopath)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Cuné, le 2 février 2005 (Inscrite le 16 février 2004, 50 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (12 322ème position).
Visites : 2 735  (depuis Novembre 2007)

empathie et tout le toutim

Amateurs, amatrices de thrillers psychologiques voici un nom que vous devez absolument retenir : Keith Ablow.

Le héros est un psychiatre, et un bon, voire un excellent. Par voie de presse, il va se trouver ici en position d'aider le FBI à capturer le tueur des autoroutes, un très productif serial killer totalement insaisissable. C'est à une quasi analyse en direct qu'on va assister, ce dangereux psychopathe étant lui aussi psychiatre, et alors là, sans superlatif adéquat parce que c'est quasi Jésus tellement il rayonne cet homme là...

Alors voilà le décor, prévoyez des provisions, attention aux ongles tellement rongés qu'ils sangolinent sur le livre, il n'y a pas moyen d'arrêter sa lecture une fois commencée.

Seule la toute fin m'a déçue.. Tout le reste m'a éclatée complètement.

A lire !!!

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

plongée dans un cortex dérangé...

8 étoiles

Critique de Clubber14 (Paris, Inscrit le 1 janvier 2010, 37 ans) - 27 juillet 2015

J'ai beaucoup apprécié ce policier dans lequel deux psychiatres se livrent une guerre acharnée par journal interposé. L'un est un dangereux psychopathe, tueur en série habile qui ne laisse jamais aucun indice derrière lui. L'autre a été recruté par le FBI spécialement pour cette mission.

Ablow nous plonge dans les esprits de ces deux hommes, que tout oppose mais qui pourtant ont de grandes similitudes dans leur passé.....

Il faut avoir les nerfs solides dans ce roman noir très bien ficelé. J'ai beaucoup apprécié cette lecture et à dire vrai il est très difficile de ne pas le lire d'une traite tellement le lecteur est tenu en haleine d'un chapitre sur l'autre.

Duel entre deux psychiatres !

6 étoiles

Critique de Keox (, Inscrit le 24 février 2010, 33 ans) - 25 février 2010

Bon, alors, quoi penser de ce "psychopathe" ? Pathétique ou magnifique ?

Tout d'abord, je l'ai lu car j'adore les polars avec une dimension psychologique prononcée. L'intrigue, dans laquelle deux docteurs en psychiatrie doivent s'affronter à coup d'analyses de signes cliniques latents ou manifestes afin d'établir au plus vite le profil de chacun, m'avait plutôt intrigué...

Ensuite, l'histoire en elle-même est intéressante : deux psychiatres, l'un tueur en série et l'autre profiler, la chasse à l'homme est ouverte !

La frontière entre le normal et le pathologique est maintenue selon le contexte... Les analyses d'ordre psychanalytique que l'on retrouve dans les dialogues des protagonistes parviennent petit à petit à nous ouvrir les portes de l'inconscient de chacun remontant les origines de l'histoire du sujet en brisant ses mécanismes de défense, c'est-à-dire jusqu'à leurs traumatismes infantiles ou jusqu'à ce qu'on appelle le noyau pathogène... Parvenu à celui-ci, il s'agira d'exploiter au maximum les peurs de chacun en sa faveur...

Le problème de ce "psychopathe", c'est que j'ai eu l'impression d'avoir une overdose d'analyses de ce type ! D'autant plus que la majorité d'entre elles sont vraiment cliché ! Pour la plupart, ces analyses sont cohérentes mais certaines d'entre elles sont pour ma part un peu tirées par les cheveux ! Par exemple, pour ceux qui ont lu le livre, le profiler a pu déterminer que le tueur travaille dans un milieu médical à cause des traces de piqûre qu'il a laissées derrière lui ok, mais alors pourquoi il n'a pas pu déterminer que le tueur était un psy comme lui avant la fin malgré les nombreux indices laissés dans ses lettres, à savoir les références à Jung, les questions d'ordre psychologique manifestes qu'il pose, la relation empathique particulière qu'il entretenait avec ses victimes avant de les tuer etc... Je comprends pas qu'un psy ne puisse pas reconnaître le style d'un autre psy !!!

De plus, je trouve qu'il y a des gros passages assez lourds où le profiler est avec son fils adoptif, adolescent difficile, et dans lesquelles il parle trop des relations d'amour et de haine qui existent inconsciemment entre eux ! C'est très très ennuyeux et ça casse le rythme de l'histoire... Dommage... Aussi les nombreuses lettres qu'envoie le tueur ne sont même pas analysées en détail par le profiler ! Il ne fait qu'y répondre sans plus ! Pourquoi ? Pourtant il y a matière à faire quelque chose avec ?! J'aurais voulu avoir une analyse directe de ces lettres au lieu d'une vulgaire réponse de type psychothérapique !!!

Enfin, je trouve que le héros (le profiler) est un personnage pas du tout intéressant contrairement au tueur schizophrène dont le profil est assez original ! C'est même pour lui que j'ai continué à lire ce livre car les passage avec le profiler sont pour ma part vraiment pas terribles !

En fait ce livre est destiné à ceux qui sont friands de psychologie et d'analyse à tout va ! Si c'est ce que vous cherchez, vous allez avoir votre dose !

entre le bien et le mal

9 étoiles

Critique de Richard (, Inscrit le 30 janvier 2004, 71 ans) - 15 octobre 2007

A la différence de la plupart des ouvrages traitants des psychokillers dans « psychopathe » Keith Ablow n’appuie pas sur l’effet horrifique de tels sujets. Son propos est essentiellement psychanalytique montrant qu’entre les deux personnages principaux, le tueur et son chasseur, tous deux psychiatres, les frontières entre le mal et le bien sont ténues. L’analyse des personnalités de ces deux protagonistes et leurs dialogues via la presse sont le point fort de cet ouvrage intelligent.

Forums: Psychopathe

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Psychopathe".