La ligne verte de Stephen King

La ligne verte de Stephen King
(The green mile)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par JF, le 30 mars 2001 (Bruxelles, Inscrit le 30 mars 2001, 54 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 26 avis)
Cote pondérée : 9 étoiles (46ème position).
Visites : 8 835  (depuis Novembre 2007)

Extra-Ordinaire

Voilà un roman dont il est impossible de se détacher et qui, une fois terminé, " laisse des traces ".
Une histoire incroyable, entre le réel et l'irréel, écrite comme seul Stephen King peut le faire.
Le début est un peu lent, et on se demande dans quelle direction va s'orienter le récit ... Et puis, on entre de plein pied dans l'histoire, et, franchement, elle est vraiment bien imaginée ! Quelques scènes sont décrites de manière très dure, ce qui rajoute au climat et surtout à " l'arrière-goût " qu'on garde en tête après avoir refermé le livre.
Je n'ai pas vu le film, je ne veux pas le voir, car, aussi extraordinaire qu'il puisse être, je ne peux pas imaginer qu'il dépasse le livre. Un must !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Du grand King

8 étoiles

Critique de Shan_Ze (Lyon, Inscrite le 23 juillet 2004, 34 ans) - 12 novembre 2015

C’est un de mes auteurs fétiches depuis plus de quinze ans… J’ai lu une vingtaine de ses livres mais l’auteur est prolifique ! Je ne sais pas si j’ai lu la moitié. Ca fait longtemps que je voyais La ligne verte sur les étagères de la bibliothèque mais six épisodes à l’époque, ça ne m’intéressait pas. Et puis, les années sont passées, j’ai vu le film et je l’ai revu il m’a conseillé le roman mais j’ai mis longtemps à le lire (un des livres et films préférés de mon copain).
Et même si la première moitié m’a semblé très similaire, j’ai cru remarquer quelques différences sur la seconde. L’avantage de voir le film avant, c’est de mettre un visage sur un nom même si l’imagination ne joue plus. J’ai aimé la partie enquête sur la culpabilité de John Caffey alors que dans le film, tout se passe par une vision si je me rappelle bien. Le livre est bien sûr plus complet car il permet de connaitre les pensées de Paul Edgecombe ou les différents états d’esprit de ses collègues. Un seul point m’a surprise : le narrateur dit que John avait les bras trop larges pour passer à travers les barreaux de sa cellule et qu’il arrive à attraper Percy Wetmore parce qu’il avait les bras longs… Alors peut-être avait maigri ? Je ne pense pas et j’ai tiqué à ce moment-là.
Le monde carcéral n’est pas très joyeux et en pénétrant au bloc E avec Paul Edgecombe, le plus dur des blocs de la prison de Cold Mountain, on découvre les pires horreurs qu’un homme peut commettre. Au-delà de ces prisonniers, on découvre l’Amérique des années 30, de la Grande Dépression mais aussi cette haine des Noirs qui ne sont pas mieux considérés que des chiens.
Une lecture que j’ai appréciée même si la première partie est moins agréable : elle est faite d’allers-retours entre différents moments du passé, ça m’a un peu perdue. En tout cas, une lecture qui m’a beaucoup marquée comme le film.

Le Roi est grand, vive le Roi !

9 étoiles

Critique de Maxibapt (, Inscrit le 23 août 2009, 45 ans) - 19 août 2014

Je ne connaissais pas l'histoire ni le film.

Je me suis donc laissé entrainer par la petite musique de Stephen King. Une claque. 500 pages vite lues qui hantent désormais mes pensées.

Une histoire forte. Des personnages inoubliables. Un talent de conteur exceptionnel. Un sujet parfaitement exploité. C'est simple, fort et original. N'hésitez pas !

C'est comme la boisson mais ça s'écrit pas pareil

10 étoiles

Critique de Florian1981 (, Inscrit le 22 octobre 2010, 35 ans) - 26 mars 2014

Quel incroyable conteur ce Stephen King! Une histoire poignante portée par des personnages extraordinaires qui ne manqueront pas de vous hanter longtemps après avoir terminé ce livre. J'ai aimé détester le cruel Percy Wetmore, j'ai aimé l'humanité de ce gardien de prison au grand coeur qui savait accompagner les condamnés à mort jusqu'à leur dernier souffle, j'ai souffert avec le pauvre John Caffey si injustement exécuté, mais par dessus tout j'ai pleuré pour Edouard Delacroix et sa souris savante Mister Jingles, ça c'était une sacrée trouvaille!

Le tout est porté par une critique implacable contre la peine de mort, sa cruauté et son injustice. Les écoles américaines devraient inscrire ce livre dans leurs programmes éducatifs, ça en ferait changer quelques uns d'avis!

Des personnages inoubliables au service d'une magnifique histoire : un des chefs d'œuvres du King !

10 étoiles

Critique de Monde imaginaire (Bourg La Reine, Inscrite le 6 octobre 2011, 44 ans) - 30 octobre 2013

Pourquoi un chef d’œuvre, parce que ce livre est un pur concentré d’émotions, je l’ai lu la gorge serrée, la boule au ventre et les larmes aux yeux et aussi, parce qu’il nous permet de réfléchir intensément sur la notion de justice et sur la peine de mort.

Ici, le fantastique est seulement présent, par petites touches, pour renforcer l’émotion ainsi que la cruauté des hommes, c’est pourquoi je pense qu’il est très accessible.

Les personnages sont d’une rare intensité : Paul Edgecombe nous raconte son histoire et il nous emporte dans ses souvenirs. John Caffey est sans aucun doute un des personnages les plus émouvants créés par le King « Je suis fatigué Patron, fatigué de devoir courir les routes et surtout d'être seul comme un moineau sous la pluie... Fatigué d'avoir jamais un ami pour parler, pour me dire où on va, d'où on vient et pourquoi... Mais surtout je suis fatigué de voir les hommes se battre les uns les autres. Je suis fatigué de toute la peine et la souffrance que je sens dans le monde », sans oublier bien sûr Mister Jingles :-)

Pour finir, je me permets de vous conseiller également l’excellent film éponyme réalisé par Franck Darabont, son casting impeccable (absolument tous les acteurs sont fabuleux) a merveilleusement retranscrit toute l’émotion et la cruauté du roman. Vous ne le regretterez pas car ce sont vraiment deux expériences totalement inoubliables, de celles qui vous changent à tout jamais.

GREENLINE

10 étoiles

Critique de ChloéChatrian (, Inscrite le 17 mai 2013, 20 ans) - 10 septembre 2013

J'ai rencontré un grave problème avec la ligne verte... C'est un livre trop bien écrit où chaque page dure une seconde.
Bravo S.King ! Merci pour les moments que j'ai passé avec ta GREENLINE entre les mains !

Magnifique

10 étoiles

Critique de Windigo (Amos, Inscrit le 11 octobre 2012, 34 ans) - 11 octobre 2012

C'est ce livre qui m'a fait aimer la littérature. Ayant lu la ligne verte en 2004 (avant ça, je n'aimais pas lire), j'ai savouré les pages comme si c'était mon dernier repas à vie. L'histoire touchante du prisonnier m'a tenu en haleine de page en page, de mot en mot. Et le respect qu'il y a entre le condamné et le gardien de prison est étonnant. Encore aujourd'hui, je n'arrive pas à trouver de livre aussi bon que celui-ci. Décidément, c'est mon livre préféré à vie.

Un peu mou et sirupeux

6 étoiles

Critique de CptNemo (Paris, Inscrit le 18 juin 2001, 43 ans) - 14 septembre 2010

Un King qui ne m'a que moyennement emballé. Il faut dire que le fait de connaitre l'histoire par avance gâche forcement une partie du plaisir.

J'ai trouvé l'ensemble trop long, trop mou et avec un léger embonpoint niveau bon sentiment ce qui ne ressemble pas trop au King que j'affectionne. Reste quand même la patte du maitre pour la peinture des personnages, qui sont toujours aussi vraisemblables et vivants et l'excellente peinture de l'univers carcéral.

Difficile pour moi de trouver un King complètement mauvais mais celui-ci ne fait surement pas partie de mes préférés.

Le meilleur du King

10 étoiles

Critique de Thimul (Rouen, Inscrit le 3 février 2010, 53 ans) - 12 septembre 2010

Avec "ça" et "Le fléau", il s'agit pour moi du roman le plus abouti du maître.
C'est absolument parfait. Le plus étonnant dans cette histoire c'est que ce roman a été au départ écrit sous forme de feuilleton. C'est à dire que l'auteur ne savait probablement pas trop où il allait exactement quand il a écrit le premier chapitre.
Au bout du compte, il nous sort une oeuvre bouleversante, d'une humanité rare et un formidable plaidoyer contre la peine de mort.

Magnifique

9 étoiles

Critique de Patsy80 (, Inscrite le 20 août 2009, 42 ans) - 21 août 2009

Enfin un S. King dont un personnage éprouve des sentiments. Je développe : j'ai toujours du mal à m'attacher aux héros de cet auteur car ils vivent beaucoup de choses mais rien n'est dit sur ce qu'ils ressentent. Sûrement pour que les émotions même du lecteur prennent le dessus. Mais dans La ligne verte, on a un peu de réflexion, de détresse et de sentiments. C'est ce qui rend ce livre magnifique à mes yeux. Le sujet est très grave et l'accusé est attachant. Si vous ne devez lire qu'un seul S. King, c'est celui là !

intense

8 étoiles

Critique de Adrien34 (, Inscrit le 18 janvier 2009, 27 ans) - 17 août 2009

Stphen king a vraiment un style d'écriture dans ce roman qui nous tient en haleine, même quand il ne se passe rien, tant la tension se fait ressentir au fil des chapitres. Une histoire pas comme les autres qui nous fait prendre un peu plus conscience de l'abomination de la peine de mort, de l'injustice qu'elle entraine parfois, et des durs choix moraux d'un homme profondément philanthrope et humaniste!
King surprend, fait peur, s'engage, régale et se régale!

Magnifique !

10 étoiles

Critique de Choupi (, Inscrite le 13 août 2009, 25 ans) - 13 août 2009

Ayant vu le film avant de lire ce livre, je connaissais déjà le dénouement, mais j'ai vraiment accroché à La ligne verte. En effet, l'histoire est vraiment très émouvante, on s'attache rapidement aux personnages tels que : Paul Edgecombe, John Caffey, Mister Jingles et Delacroix, et les trois autres gardiens (Dean, Harry et Brutal). Le gardien Percy ajoute une tension tout au long du roman, complétée par l'arrivée de William Wharton : ces deux personnages sont, à mon goût, très importants pour l'histoire. La fin est à la fois touchante et révoltante, comme tout le livre. Une des scènes qui m'a le plus marqué est l'exécution d'Edouard Delacroix, car c'est vraiment très bien raconté et cela glace le sang.

En résumé, cette histoire est vraiment bien racontée, j'ai vraiment adoré et le dernier épisode (je l'ai lu sous forme de feuilleton) porte vraiment à réfléchir. Mon seul regret : il se lit trop vite et, en le refermant, j'ai été déçu que ce soit déjà fini !

Je conseille ce roman à tout le monde, car il est vraiment génial. Le film est lui aussi très bien, c'est pourquoi il est aussi intéressant de le voir.

Fantastique

10 étoiles

Critique de Janiejones (Montmagny, Inscrite le 20 avril 2006, 31 ans) - 11 mai 2007

Un roman magnifique, différent de ce à quoi Stephen King nous a habitués. C'est touchant, révoltant, mais toujours juste. Qui ne peut s'attacher à John Caffey, de même qu'à la souris Mr. Jingle ?

Très beau livre... inoubliable

9 étoiles

Critique de Claire_m (Strasbourg, Inscrite le 25 août 2006, 38 ans) - 25 août 2006

Ce livre est plein d'émotion et m'a emmené dans un autre monde. L'ambiance est très tendue et le suspens plane jusqu'à la fin.

Le film est le seul film jusqu'aujourd'hui que j'ai aimé après avoir lu le livre. L'adaptation est excellente... A quelque détails près...

Cette histoire à la limite du fantastique n'en perd pas son charme.

Une histoire que je conseille vivement à tous, d'autant plus que le livre se laisse facilement lire.

Beaucoup d'émotions!

8 étoiles

Critique de Valeriane (Seraing, Inscrite le 16 novembre 2005, 38 ans) - 17 août 2006

Ce livre nous fait entrer dans l'univers carcéral, plus précisément dans le bloc des condamnés à mort. Cette histoire nous est racontée par un gardien du bloc E, Tom Edgecombe, celui-ci pensionnaire d'une maison de repos dans les années 90. Son récit se passe au début des années 30 (1932, exactement), il nous décrit tout le petit monde qui l'entoure, nous présente les autres gardiens, les détenus et toute l'histoire extraordinaire de John Caffey (comme la boisson sauf que ça s'écrit pas pareil!), ce géant avec ce regard si triste, condamné pour le meurtre de deux petites filles, mais avec un air tellement innocent, et qui plus est, a peur du noir! Pourquoi nous raconte-t-il son histoire, pourquoi est elle extraordinaire???
Ce livre nous tient en haleine du début à la fin, et suscite de plus en plus d'émotion à mesure qu'on avance dans l'histoire. On ne peut pas lire ces pages sans avoir les larmes aux yeux, le coeur serré, et une boule dans la gorge...Difficile de ne pas avoir de la peine!
Je conseille ce livre, même à ceux qui n'aiment pas Stephen King. (Je pense que son écriture est différente que d'habitude)

Lovelyvirginie

10 étoiles

Critique de Lovelyvirginie (, Inscrite le 22 septembre 2005, 41 ans) - 14 mai 2006

Du excellent Stephen King !
Beaucoup de tension et un univers carcéral assez "glauque".
Osez suivre cette "ligne verte" de pages en pages car c'est très très bien écrit.

Lovelyvirginie

Très bon sur toute la ligne.

8 étoiles

Critique de Sinon (Paris, Inscrit le 17 mars 2006, 42 ans) - 24 mars 2006

J'aime bien les romans de Stephen King, mais je ne suis pas ce que l'on pourrait appeler un fan de l'écrivain.
Celui-ci est mon préféré.
A noter que ce roman a d'abord été publié sous forme de feuilleton.

Rien à dire.

10 étoiles

Critique de Yanice (, Inscrit le 11 septembre 2005, 32 ans) - 23 mars 2006

Je n'ai qu'une chose à dire: vous aimez les romans de Stephen King mais vous n'avez pas encore lu La ligne verte? ... Le meilleur est à venir avec celui-ci

Excellent !!!

10 étoiles

Critique de Nousikamibo (Bruxelles, Inscrite le 9 novembre 2004, 43 ans) - 22 mai 2005

Dommage que je l'ai vu en film avant.
Du début à la fin, on reste accroché.
Vraiment, je conseille de le lire

UN DES MEILLEURS DU GENRE

9 étoiles

Critique de Ayor (, Inscrit le 31 janvier 2005, 45 ans) - 3 février 2005

Excellent scénario de SK avec des personnages attachants(Paul Edgecombe et ses collègues:Brutal,Dean,Harry,John Caffey,Mister Jingle...),et d'autres détestables à souhait(Percy Whitmore...).Au travèrs de son oeuvre, Stephen King dénonce âprement la peine de mort(ici par éléctrocution).La terrible description de la mise à mort du cajun français par Percy fait froid dans le dos.Mais il sait également nous émouvoir, en nous faisant partager la douleur de J.Caffey(quelle grandeur d'âme)qui par ce don merveilleux qu'il détient changera la destinée de quelques uns de nos héros.Excellente adaptation cinématographique ,très fidèle au roman, dialogues y compris.Ce n'est pas une raison pour ne pas le lire!!

La ligne verte

7 étoiles

Critique de V4nco (Mouscron, Inscrit le 19 février 2004, 37 ans) - 17 décembre 2004

Stephen King, ca me disait trop rien, et même si, ca me disait rien qui vaille. Pourquoi?Pas de raisons fondées en tout cas. Un apriori ridicule comme les autres, mais maintenant c'est un apriori de moins!

A court de munitions, je me suis trouvé dans l'obligation d'ouvrir mon premier Stephen King : La ligne Verte. En le refermant je savais que ca n'allait pas être le dernier.

Ca se lit super vite, ca se dévore, ca s'ingurgite....Mais c'est bon! Le style est simple, les ficelles sont grosses, mais l'émotion et l'intrigue sont au rendez-vous...... J'ai un peu l'impression que l'émotion en question est plus le fruit d'une certaine maestria, d'une certaine de technique de King que d'une "folle"richesse du scénario. Les personnages ne sont pas non plus d'une profondeur abyssales, et j'ai l'impression que la version du bien/du mal de l'auteur, c'est une unique antinomie entre les braves( Edgecombe et son équipe) et les vicieux(Percy, Brad Nolan), a côté de ca, c'est le vide intersidéral.

Soit! La ligne Verte c'est vraiment un bon moment, le prototype de bouquin à offrir à ceux qu'on a envie d'initier à la lecture! Facile à lire, et super agréable!


génial!

9 étoiles

Critique de Lalaith4 (, Inscrite le 4 août 2004, 31 ans) - 20 août 2004

c'est un roman à la limite du fantastique.
c'est un livre passionnant dans sa manière d'aborder l'histoire qui relance le débat sur la peine de mort de façon très intéressante.
au risque de décevoir quelques lecteurs,je trouve que percy est le personnage le plus intéressant de cette aventure par sa complexité mais surtout par la ressemblance à beaucoup de gens de la société actuelle: sournoise , méchante et moqueuse!

Waouw!

8 étoiles

Critique de Veronicnac (Braine-le-Château, Inscrite le 11 juillet 2001, 38 ans) - 11 juillet 2001

Pour ma deuxième expérience "Kingienne", j'ai choisi "La Ligne Verte"... et le choix s'est avéré excellent! Pour ajouter au suspense, je l'ai lu à l'époque où il est sorti en 6 volumes (Librio)... à la vitesse d'un volume par mois! Autant dire que la tension était à son comble dès que j'avais tourné la dernière page de chaque tome! Les personnages sont très bien cernés, l'atmosphère pénétrante et je n'ai qu'un conseil, lisez-le! Lorsque le film (avec Tom Hakns, etc...) est sorti, j'ai eu quelques hésitations avant d'aller le voir (peur d'être déçue, de ne pas retrouver les sensations du livre). Mais finalement, je ne regerette pas du tout, le film et les acteurs étaient à la hauteur de mes attentes.

Le film...

9 étoiles

Critique de Pendragon (Liernu, Inscrit le 26 janvier 2001, 47 ans) - 8 mai 2001

J'ai lu le livre il y a quelques années déjà, bien avant qu'il ne devienne célèbre, et il est vrai que j'ai été surpris par ce roman-feuilleton (un pari de King comme vient de le signaler Leura) qui nous entraîne petit à petit dans l'univers d'un pénitencier et de son couloir de la mort. Surpris par l'aura de majesté qui se dégage de ces pages, par sa sensibilité, son amour et son intelligence. La force de Stephen King, et cela se retrouve dans la majorité de ses livres, est de nous décrire son univers comme s'il était on ne peut plus réel... on veut y croire. Dans ce cas-ci, tout est réel, sauf peut-être le "don" de Coffey... mais on veut y croire... Quant au film, je suis allé le voir dès sa sortie et franchement, je ne puis que vous le conseiller, vous ne serez pas le moins du monde déçu. Même si vous avez adoré le roman, le film rend très bien le livre et les interprêtes sont tout simplement grandioses.

Un feuilleton populaire

7 étoiles

Critique de Leura (--, Inscrit le 29 janvier 2001, 66 ans) - 2 avril 2001

La ligne verte était au départ un pari de Stephen King, celui de refaire un feuilleton populaire à l'ancienne. Ce livre a donc été publié sous forme de fascicules à suivre, ce qui est, il faut le reconnaître un genre qui réussit bien à l'auteur. En maître expérimenté du suspense, il ne vous lâche pas une minute. Le microcosme du couloir de la mort devient un univers en soi, avec des personnages hauts en couleur, dont une simple souris n'est pas le moindre.
Sur un thème pareil, on aurait pu écrire un plaidoyer vibrant contre la peine de mort. Mais Stephen King ne s'est pas hasardé jusque là. La plupart des Américains sont partisans de la peine de mort, et seuls les plus libéraux d'entre eux estiment qu'on ne peut pas exécuter les innocents. L'auteur ne veut manifestement pas choquer son lectorat. Il compatit avec John Coffey, un personnage extraordinaire, d'une humanité totale et d'une bonté stupéfiante, qui est condamné et exécuté injustement, mais les autres pensionnaires du couloir de la mort, les coupables, n'ont pas droit à la sympathie de l'auteur.
En résumé, c'est un livre bien dans la mentalité américaine du politiquement correct, mais dont le suspense est très accrocheur.
Je n'ai pas encore vu le film qui en a été tiré, mais je le verrais avec plaisir. Et puis, Tom Hanks est un si bon acteur!

Et pourquoi pas?

7 étoiles

Critique de Bluewitch (Quelque part sous les étoiles, entre Bruxelles et Charleroi, Inscrite le 20 février 2001, 38 ans) - 31 mars 2001

Je n'étonnerai personne en disant que Stephen King est un pilier de la production littéraire américaine. On connaît les U.S.A. pour leur critères principalement commerciaux en condition à la parution d'un livre... Et on ne pourra pas déclasser l'auteur de la catégorie 'tout public'... C'est aussi vrai: c'est le genre de romans que l'on lit sans trop réfléchir en vacances. Et pourtant, moi qui suis éclectique mais néanmoins assez difficile et "anti-littérature commerciale", s'il y a bien un des rares auteurs "d'horreur" (mais c'est hélas lui coller une étiquette que de le nommer ainsi) que j'apprécie, c'est Stephen King. Ce que je lui reconnais, c'est un réel talent de conteur. Quiconque a lu ses recueils de nouvelles sait qu'il fait une histoire à partir de l'événement le plus insipide ou inintéressant. "La ligne verte" est une très belle histoire, émouvante à souhait et qui ne tire pas tant son intérêt dans son idée en soi que dans la façon dont elle est contée. Le plus passionnant dans un récit de S.K. sera toujours la manière habile dont il crée ses personnages, ayant tous une particularité en soi. Et c'est également le cas dans "la ligne verte". Dès que l'on est parvenu à décrypter cette subtilité dans les romans de S.K., on finit par le voir sous un autre oeil et à, peut-être, décoller l'étiquette exclusive d'écrivain de l'horreur qui lui est malheureusement attribuée trop souvent. Bien sûr, ce n'est pas un Zola ni un Camus ni un Steinbeck, mais ce n'est pas non plus du temps perdu... Enfin, c'est mon avis!

Forums: La ligne verte

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La ligne verte".