Le cycle des anges : Les Thanatonautes de Bernard Werber

Le cycle des anges : Les Thanatonautes de Bernard Werber

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par JF, le 30 mars 2001 (Bruxelles, Inscrit le 30 mars 2001, 54 ans)
La note : 1 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 55 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (10 159ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 11 579  (depuis Novembre 2007)

Guignol !

Bernard Werber nous avait ébloui avec son premier épisode des "Fourmis".
La suite s'était avérée nettement moins passionnante, car un peu "too much". Le sujet du roman "Les Thanatonautes" était passionnant : des êtres vivants en visite dans le territoire de la mort. Le résultat est par contre très décevant : le début du roman s'annonce pourtant prometteur, mais au bout de quelques chapitres, on sombre dans un récit grand-guignolesque, avec interview de Saint-Pierre et des anges, guerres saintes entre ectoplasmes, ... Je me suis forcé à le lire jusqu'au bout, mais sans grande conviction.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Incroyablement mauvais

1 étoiles

Critique de Jaravan (, Inscrit le 29 juillet 2017, 19 ans) - 29 juillet 2017

Je me demande si ce n'est pas le plus mauvais roman que je n'ai jamais lu. Même en le considérant comme de la "littérature jeunesse" c'est nullissime. Tout juste digne d'une rédaction d'un élève de troisième un peu trop geek.
Qu'est ce qui rend cette "oeuvre" aussi peu intéressante ?
-Tout d'abord le style, il est hors catégorie, à huit ans j'écrivais mieux, et pourtant je n'était pas premier de la classe en français ! Outre une pauvreté lexicale affligeante c'est surtout le ton qui est terriblement mal maîtrisé ; il n'y a aucun changement de registre entre le narrateur enfant et adulte, les nombreuses touches d'humour ratées sont mal insérées, plus les multiples banalités et phrases toutes faites en renfort...
-Ensuite l'histoire. Là dessus les autres critiques négatives ont plutôt été justes. De bonnes idées qui sombrent dans une alternance mémorable entre amoncèlement de clichés et éléments pitoyablement grotesques. L'originalité extravagante côtoie la plus terne des bouillies mystico-religieuse, avec quelques mentions pseudo-scientifiques qui piquent les yeux (laissons donc les trous noirs et tachyons là où ils sont par pitié....).
-Les personnages. Certes je ne suis pas friand de romans de gare, mais là on touche clairement le fond. Vides, caricaturaux, grossiers, mal-esquissés, je ne sais plus trouver l'adjectif exact tant leur vacuité de papier paraît monumentale.
Enfin je conclurai en disant que le défaut majeur de ce roman résulte dans un côté extrêmement disparate, autant dans le ton, dans le rythme, que dans le propos en lui même. Entre polar, roman jeunesse, parodie de sciences fiction, roman psychologique, ce mélange d'une débilité rare devient bien vite indigeste. L'éditeur est à la limite de la faute professionnelles en acceptant de publier un tel torchon...

Une philosophie très imaginative !

8 étoiles

Critique de Cychsepma (, Inscrit le 16 décembre 2013, 19 ans) - 16 décembre 2013

Autant la trilogie "Fourmis" ne m'avait pas passionné, autant "Les thanatonautes" m'a totalement bluffé. C'est avec une magnifique réflexion philosophique mélangeant documents authentiques et imagination débordante que Werber nous livre sa version du monde des morts. Malgré un scénario parfois un peu redondant, le suspense est toujours bel et bien présent et la mise en forme, alternant récits historiques, déclaration légèrement romancées de Razorbak, interventions policières passagères et l'histoire en elle-même.

Voilà donc un très beau chef d'oeuvre qui fait réfléchir !

Les Thanatonautes

7 étoiles

Critique de Exarkun1979 (Montréal, Inscrit le 8 septembre 2008, 38 ans) - 25 septembre 2011

Les Thanatonautes raconte l'histoire de deux jeunes hommes qui décident d'aller visiter le seul territoire jamais encore exploré: le pays des morts. Les deux s'entoureront d'une équipe qui leur permettra de visiter et de cartographier le pays des Morts.

Dans ce livre, on attend toujours avec plaisir chaque nouveau territoire du pays des morts. On a toujours hâte d'en savoir plus. L'auteur nous fait beaucoup réfléchir sur la vie après la mort et nous fait voir les croyances des autres religions et cultures. J'ai aussi aimé que l'on montre les réactions de ces différentes cultures et religions face à cette exploration.

Cependant, j'ai trouvé que certaines parties étaient parfois trop longues et quelque peu redondantes.

Somme toute, je vous recommande fortement ce livre qui vous poussera à beaucoup réfléchir sur le sujet tabou qu'est la mort.

Encore et toujours les mêmes défauts

3 étoiles

Critique de Snake (, Inscrit le 2 février 2011, 34 ans) - 16 mars 2011

Si l'on peut saluer le travail de documentation relatif à la Mort ce livre a quand même une kyrielle de défauts. D'abord le récit démarre assez bien sur un thème universel, la narration est plutôt originale surtout pour l'époque (1994) mais après on bascule dans le grotesque et c'est une erreur que Werber ne cessera plus de reproduire par la suite.

Les personnages n' ont aucun charisme, au fil des pages on s'agace de plus en plus des scènes grand-guignolesques de rabbins faisant des "chorégraphies ectoplasmiques" (!), de moines Shaolin faisant du Kung Fu au Paradis avec des intégristes musulmans, de placards Coca Cola avec slogans débiles dans le monde des Morts. L'auteur pousse le pédantisme jusqu'à considérer que sa création pourrait donner à l'Homme le nom d'"Homo Thanatonautis". Bref on perd toute crédibilité au fil du roman qui au passage n'est plus qu'une énumération de situations rocambolesques où les enfants avalent des "pilules de suicide", où l'énigmatique Raoul est rangé au rang d'épave alcoolique pour nous laisser nous ennuyer avec la vacuité d'un Michael Pinson.

La grande déception avec cet auteur c'est son acharnement systématique à saccager le semblant de réflexion philosophique qu'il suscite chez ses lecteurs par des délires de geek neuneu et puéril. Ce qui est dommage c'est que l'originalité des thèmes initiaux pourrait en faire des ouvrages de référence mais rien à faire ça reste de la "littérature" pour enfants.

Werber se lâche

6 étoiles

Critique de Fa (La Louvière, Inscrit le 9 décembre 2004, 42 ans) - 15 octobre 2010

Ce livre, qui prenait la poussière dans ma bibliothèque depuis de nombreuses années, témoigne d'une imagination débordante qui pose souvent de bonnes questions. On sent clairement que l'auteur se lâche, et ne contrôle en fait plus vraiment où part son récit.

Je trouve le début assez réussi, même si l'idée de base est un peu grosse. Voyager dans la mort en décollant en état comateux... Il faut savoir rentrer dans l'imaginaire de l'auteur... Mais au fil des 500 pages, cela devient un peu lourd, parfois ennuyant, et de moins en moins crédible.

De bonnes idées

6 étoiles

Critique de Mleveteau (, Inscrit le 20 juin 2010, 28 ans) - 7 août 2010

J'ai lu le cycle des Fourmis et je dois avouer que les Thanatonautes ne m'a pas autant plu. La fantaisie de Werber est toujours là mais j'ai trouvé qu'il en faisait un peu trop ici. Les interviews d'anges, les réactions grotesques des humains à la découverte du "paradis", tout cela rend ce roman trop "gros"...

Cependant le ton de Werber est toujours là et j'ai lu ce livre assez vite sans réellement me lasser. En espérant que l'Empire des Anges me convaincra totalement.

Crédibilité

8 étoiles

Critique de Emilie (, Inscrite le 8 juillet 2010, 32 ans) - 8 juillet 2010

Personnellement, j'ai été impressionnée par le jusqu'auboutisme de WERBER (que je n'avais plus ressenti depuis les Fourmis).
Contrairement à beaucoup de critiques que je viens de lire, je trouve le cheminement de l'auteur assez crédible.
En effet, outre le fait que l'on ne peut pas démontrer scientifiquement le moyen de provoquer une NDE parfaite, on ne peut pas lui reprocher de nous proposer des solutions fantasques.
Quant à dire que WERBER n'a rien d'un scientifique, je tiens à rappeler qu'en lisant ses romans, on cherche avant tout à rêver, à aller plus loin, mais certainement pas à ouvrir un manuel de physique.
En ce qui concerne le fil conducteur des Thanatonautes, à savoir le continent ultime, je reste admirable de travail de recherche qu'il a dû fournir afin de trouver autant de similitudes dans les croyances et dogmes de nos civilisations.
Ces ressemblances rendent encore plus crédibles sa thèse.
Tout cela pour en venir au fait que, malgré une petite lassitude au milieu du roman, je dois l'avouer, j'en ressors avec un sentiment d'accomplissement.

ça se dégonfle au fil des pages !

3 étoiles

Critique de Frunny (PARIS, Inscrit le 28 décembre 2009, 52 ans) - 26 juin 2010

Idée de départ très originale mais mise en oeuvre poussive et fin décevante .
J'avoue avoir eu un peu de mal à avancer dans ce roman .
Loin d'être le meilleur " Werber " à mon avis .

Bof

3 étoiles

Critique de Bookivore (MENUCOURT, Inscrit le 25 juin 2006, 35 ans) - 23 mars 2010

Ce fut mon premier Werber, et ça sera mon dernier. J'ai trouvé le temps très long à lire ce roman, bien qu'il démarre plutôt pas mal.

Les idées avant tout

8 étoiles

Critique de Valeriem (, Inscrite le 21 mars 2010, 42 ans) - 23 mars 2010

Personne ne semble indifférent à Werber:ou on l'adore ou on le déteste. Pour ma part, j'ai toujours trouvé son foisonnement d'idées incroyable. Comme les instituteurs du temps jadis, il a "une culture plus large que profonde" (Pagnol), mais c'est ce qui lui permet de tout mettre en réseau. Il n'a pas peur d'échafauder des scénarios inattendus. Son point faible: son style, parfois trop journalistique. Néanmoins, on fait toujours un beau voyage avec Werber, et celui-ci, qui ouvre la voie à la saga des dieux qui va le suivre, est une belle mise en bouche.

"et si on parvenait à connaître l'après-mort ?"

7 étoiles

Critique de Tommyvercetti (Clermont-Ferrand, Inscrit le 18 décembre 2006, 29 ans) - 13 février 2010

En fait, j'ai lu celui-là après "Nous les Dieux", donc je m'attendais à ce genre de récit. Et je le trouve très fidèle aux récits habituels de Werber.
Enfin faut pas s'attendre à quelque chose de sérieux et d'un réalisme froid. C'est une histoire fantastique qui est parsemée d'idées philosophiques, comme Werber le fait toujours, et qui invente une sorte de mythologie de l'après-mort, en imaginant les répercussions d'une telle découverte sur notre monde. Un peu comme si Werber était parti de cette question que j'ai mis en titre, et qu'il avait pensé le monde à partir de là. Il est très intéressant, mais il n'est pas à prendre comme un roman américain ; l'important ici n'est pas le style de narration et la force avec laquelle l'auteur nous fait entrer dans le monde de Michael, mais bien l'idée qui y est développée, et les implications philosophiques et psychologiques. C'est vraiment un travail de l'imaginaire qui part plus dans une perspective visionnaire qu'un récit censé nous absorber jusqu'à nous faire devenir le héros lui-même.
Donc, non, j'ai pris ce livre pour ce qu'il était ; un livre de Werber, et je n'ai pas été déçu, ni de celui-ci ni de ceux qui on suivit de la même série.
Ceux qui cherchent un livre réaliste de science-fiction écrit par un américain, c'est pas le bon.

trop long, trop religieux...

3 étoiles

Critique de El magnifico (paris, Inscrit le 4 décembre 2009, 23 ans) - 4 décembre 2009

En premier lieu je voulais lire l'empire des anges mais j'ai tout de suite compris que je devrais lire les thanatonautes en premier. Je me suis donc procuré le livre en question et je dois dire qu'à la fin du bouquin je reste perplexe... Le sujet était très prometteur, surtout dans la première partie puis après ça se gâte; les personnages deviennent de plus en plus caricaturaux et creux. WERBER a plein d'idées, peut être trop. La dernière partie finit complètement à l'eau de rose, les bonus malus la déchéance de raoûl et j'en passe. Pour conclure je pense que le livre aurait pu être excellent si l'auteur avait fait plus court, car j'avoue avoir eu un peu de mal à le finir.

Il faut apprendre à lire entre les lignes

9 étoiles

Critique de Bicha (, Inscrit le 29 octobre 2009, 24 ans) - 30 octobre 2009

Bernard Werber nous a encore amené dans un univers et cette fois-ci celui de la foi que certains ont beaucoup apprécié, et il y a aussi ceux qui sont sceptiques, mais qui ont apprécié le fait d'avoir des réponse à leurs questions silencieuses sur: y a-t-il quelqu'un au-dessus de nous et que pense-t-il de nous? Ce livre permet d'amener pour certains le de douter ou encore de clarifier leurs idées sur le monde du dessus...

Grande aventure

9 étoiles

Critique de Lolo6666 (, Inscrit le 20 août 2009, 43 ans) - 20 août 2009

Après "Le Papillon des étoiles", la quête du continent des morts - qui m'avait tenté avant que je ne m'engage dans le voyage stellaire - fut mon 2ème Werber. Bien que le sujet fut déjà abordé, notamment dans certains films, j'ai bu littéralement l'ensemble de l'oeuvre, complètement absorbé par l'histoire de ces pionniers ectoplasmes.
Je regrette, comme beaucoup en revanche, certains passages assez délires : la guerre des religions ou le moment où ce nouveau continent devient une véritable portail commercial. Je me suis dit : "oulah ! Où s'en va t-il donc comme ça ??!"
Au final j'en garde un souvenir très agréable où l'inspiration de l'auteur confirme mon attachement à ses divagations.

Un bon divertissement

6 étoiles

Critique de PPG (Strasbourg, Inscrit le 14 septembre 2008, 41 ans) - 27 juillet 2009

Bernard Werber a le don pour écrire sur des thématiques inattendues, avec des angles de vue surprenants. C’est le cas avec ce livre, qui s’attaque au lourd chapitre de la mort, donc de l’au-delà.

Sur un point de vue romanesque, ce livre ne vaut pas grand chose. Les personnages sont sans saveur (pauvre Amandine qu’on aimerait ne jamais croiser), et leurs puériles relations, constamment conflictuelles et rationnelles, sont vite écoeurantes. C’est froid, et on ne souhaiterait d’ailleurs à aucun moment passer un temps avec eux autour d’un café. A mi-chemin, leur compagnie est d’ailleurs assez pesante ; ressenti accentué par certaines pages répétitives, qui auraient mérité un petit écrémage.

Néanmoins, quelque chose nous pousse à aller jusqu’au bout de ce livre, car cette thématique nous chatouille... chacun étant par essence concerné par cette même finalité ! Et, force est de constater que l’auteur s’est bien documenté sur le sujet. Des bonds dans l’Histoire et les civilisations nous donnent matière à réfléchir par petites illustrations. Les autres éléments dévoilés (au compte-gouttes) ne peuvent s’apprécier (à mon avis) que si l’on est déjà familiarisé dans sa propre vie avec cette thématique (ce qui est mon cas).

Ceci explique certainement les critiques très nuancées : tout le monde a son propre cheminement, donc, à l'extrême, de grandes joies ou de grandes déceptions peuvent jaillir à l'issue de la lecture de cet ouvrage.
Pour ma part, malgré tout, il s’agit d’un bon divertissement basé sur des éléments (non scientifiques) que je pense assez justes, en écho avec mes expériences et ma conception des choses.

Trop d'imagination tue l'imagination

8 étoiles

Critique de Law (Marseille, Inscrite le 17 janvier 2009, 24 ans) - 13 avril 2009

C'est avec ce livre que j'ai connu Bernard Werber. J'ai trouvé l'histoire passionnante, la manière de l'aborder plutôt réussie.
J'ai beaucoup aimé la fin, et je pense qu'elle n'aurait pas pu en être autrement, sans risquer une belle gaffe de la part de l'auteur.
Seul bémol pour le passage des Anges, qui font carrément remplir un formulaire d'entrée dans la nouvelle vie des âmes, avec comptage des points accumulés durant leur vie passée.
Faut pas pousser!

très très bon et très philosophique

9 étoiles

Critique de Soup34 (, Inscrit le 30 septembre 2007, 37 ans) - 14 février 2009

Ce livre en soi est un très bon roman, avec une écriture rythmée qui se lit facilement et une aventure très intéressante.

Mais au-delà de cela on se rend compte qu'il y a une réelle approche philosophique, d'une part par l'attitude des gens vis-à-vis des héros, d'abord à les diaboliser puis les encenser, puis à s'en désintéresser. D'autre part par la description du capitalisme à outrance. Mais aussi par cette description des réincarnations et de notre but dans la vie.

Vraiment Werber est un très grand penseur qui ne se la pète pas et qui nous amène à réfléchir en douceur et il a une façon de voir les choses de la vie quotidienne avec un oeil vierge de tout a priori.

C'est vraiment un bon livre quoiqu'en disent les autres critiques et je fonce de ce pas lire "l'empire des anges".

Pas mal...

6 étoiles

Critique de Benoit00770 (, Inscrit le 25 juillet 2006, 28 ans) - 22 août 2008

Tous les goûts sont dans la nature voilà pourquoi certains ont adoré et d'autres détesté... Pour ma part ce n'est pas le meilleur livre que j'ai lu, mais j'ai quand même aimé... La preuve j'ai lu le suivant... Les personnages ne sont effectivement pas très "riches", mais ils ne sont pas pour autant dépourvus de sens... Chacun son avis mais j'ai apprécié ce livre notamment par le thème qu'il touchait et par la façon de conter l'histoire

Première expérience

3 étoiles

Critique de Haxa (, Inscrit le 20 juin 2005, 28 ans) - 11 mai 2008

Premier contact avec cet auteur et je dois dire que l'expérience ne m'a pas convaincu.

Le début du roman et son thème global sont plutôt prometteurs, Werber n'étant jamais aussi bon que lorsqu'il essaie d'éveiller notre curiosité.

Oui mais en dehors de ça, je ne trouve guère d'autres qualités à ce roman. Les personnages sans consistance n'arrivent même pas à nous être antipathiques, et c'est plutôt une vague indifférence qui nous baigne au fil des pages. L'intrigue en elle-même s'essouffle vite et le style épuré à la tronçonneuse ne parvient pas à colorer le récit.

On en vient même à ressentir de l'agacement face à certaines réflexions faciles de l'auteur et l'impression tenace qu'il nous délivre "un message de sagesse".
Sans parler de l'aspect totalement fouillis et chaotique que prend la fin de l'histoire, mélangeant dans un cocktail plutôt indigeste anges, ectoplasmes, grands hommes du passé, mythologies de tous horizons...

Si malgré tout cela Werber nous avait offert un vision poétique de la mort... mais non, l'envers du rideau qu'il dépeint m'est apparu comme infiniment triste et hostile.
Le dernier coup de poignard étant donné à la toute fin, je n'avais encore jamais vu un auteur se permettre de conclure ainsi, en sabrant au beau milieu d'une phrase.

Je m'essaierai peut-être un jour aux fourmis, mais je dois dire que ce sera sans grand enthousiasme...

Sans plus

4 étoiles

Critique de Arval (Papeete, Inscrite le 8 mars 2008, 49 ans) - 9 avril 2008

Franchement, j'ai eu de la difficulté à le finir. Mais je l'ai fini et c'est déjà bien. Je trouve qu'il y a des longueurs, que les personnages sont sans consistance réelle. Certes il y a le sujet qui sort de l'ordinaire, mais bon 500 pages d'aller-retour quand même, c'est lassant à la longue. Désolé mais j'avais hâte d'en finir (avec ce livre bien sûr). Par contre, j'ai apprécié les références sur les diverses croyances.
C'est mon premier Werber, j'irais voir du côté des "Fourmis" un peu plus tard.

Les pieds sur terre SVP !

5 étoiles

Critique de Lindy (Toulouse, Inscrite le 28 mai 2006, 39 ans) - 21 janvier 2008

Malgré un sujet très alléchant, et des idées toutefois originales, ce roman contient des longueurs qui au final, m'ont un peu lassée.

C'est le deuxième ouvrage que je lis de Werber et, bon, pour l'instant, je ne suis pas convaincue.

J'essaierai "Fourmis" puisqu'il semble que ce soit la référence, mais je n'y vais pas en courant...

NUL

1 étoiles

Critique de Wakayoda (, Inscrite le 12 septembre 2007, 37 ans) - 8 novembre 2007

Les personnages étudient les couloirs à la mort, ils découvrent ce qui a après la vie. Je suis réellement déçue par ce B.Werber et pourtant je suis une grande fan de ses voyages mais ce livre présente de grandes longueurs. Le thème est intéressant et c’est une idée très originale mais j’avoue que le nombre d’étapes nous use complètement. Je ne suis pas arrivée à m’évader même si ce livre fait réfléchir sur les NDE (sur la mort). Il y a-t-il quelque chose après la mort ? C’est l’éternel question. Mais je me suis réellement ennuyée avec cette histoire et ses personnages que je trouve vide de sens.

dommage ...

4 étoiles

Critique de Eliot (, Inscrit le 3 décembre 2006, 28 ans) - 3 décembre 2006

Au regret de devoir faire un remake de plusieurs critiques ici présentes , j'avoue qu'à moi aussi , avoir tourné la dernière page m'a soulagé ...

Autant l'idée du voyage dans l'au-delà est original , plaisant et le reste durant les 100 première pages , autant quelques pages plus loin on se retrouve lassé , à continuer à lire grâce à l'espoir et car c'est un " Werber " ...

Si je devais mettre le doigt sur le plus gros du " déçu ", ce serait sur le fait qu'au bout d'un moment, on ne veut plus savoir ce qui va se passer ou plutôt il n'y a rien à savoir . Vers le millieu du livre, on a l'impression de ne plus rien avoir à découvrir . Impression pas tout à fait fausse vu que , à ce moment-là , l'histoire continue comme une rivière calme , tout est soft , il n'y a vraiment plus de rebondissement et donc plus d'attraction , ou plutôt , oui il se passe des choses mais on dirait un peu trop que c'est du " forcé " , comme s'il y avait un nombres de pages à remplir absolument .

Personnellement j'ai trouvé que le passage des " murs " passé , il n'y a plus vraiment de mystères et ce qui suit ce passage m'a même plutot lassé ...

Mais j'avoue que l'idée de base , le scénario , et les personnages eux-mêmes sont attachants et que donc le début de la lecture est un régal .

Dommage que Bernard n'ait pas su s'arrêter à temps ...

Idée séduisante

6 étoiles

Critique de Soili (, Inscrit le 28 mars 2005, 44 ans) - 4 octobre 2006

Le sujet est, malgré les différentes critiques assez violentes lues çà et là, passionnant. Certes, on pourra regretter que certaines scènes soient un peu surréalistes mais il ne s'agissait pas pour Werber de faire un livre obscur et scientifique sur ce qui pourrait arriver après la mort.

Il laisse libre cours à son imagination débordante et nous livre un livre d'aventures au delà de la vie. Comment réagira l'humanité face à ces découvertes , quels seront les réactions religieuses face à la réalité de ce tabou qu'est la mort ?

Je ne vous conseille ce livre que si vous êtes assez large d'esprit pour accepter un roman de science-fiction qui parle d'un sujet assez délicat .

Guignol??

10 étoiles

Critique de Arkantos (, Inscrit le 15 juin 2006, 27 ans) - 15 juin 2006

Les Thanatonautes est un livre fantastique, c'est du Werberisme dans toute sa splendeur. Certains le qualifient de puéril, moi je le trouve génial, les dérapages auxquels vous faites allusion font au contraire selon moi l'originalité de ce livre. Il est excellent, vous lui reprochez de ne faire que brasser les religions..mais c'est de cette manière que l'auteur nous prouve que toutes sont ressemblantes et basées sur les même croyances si l'on prend le temps de bien les éplucher. Werber a son style bien particulier et qu'il maîtrise parfaitement, c'est un vrai auteur de science-fiction, un vrai!!
Chapeau donc pour cet excellent ouvrage!

Décevant

2 étoiles

Critique de Lolita (Bormes les mimosas, Inscrite le 11 décembre 2001, 31 ans) - 8 juin 2006

Un début très prometteur, assez original... Bref, je ne peux plus décrocher du livre puis le tout s'essouffle et j'ai trouvé la fin du roman rocambolesque, guignolesque et je n'ai plus eu envie d'y croire.

J'ai quand même continué la lecture par curiosité mais la fin m'a particulièrement déçue.

C'est le premier de Werber que je lis, peut être me laisserai-je tenter par d'autres ?

début d'une passion Werber

10 étoiles

Critique de Roswell (, Inscrite le 23 février 2006, 35 ans) - 23 février 2006

sublime
mon copain m'avait dit que j'allais adorer et c'était vrai j'ai donc attaqué la suite l'empire des anges toujours aussi génial

excellente idée

8 étoiles

Critique de Norway (Entre le Rhin, la Méditerranée et les Alpes !, Inscrite le 7 septembre 2004, 42 ans) - 22 février 2006

Je n'avais pas pu lâcher ce livre ! Alors que je n'ai pas pu aller au bout du livre Les fourmis, celui-ci m'avait beaucoup accroché !

partagée

6 étoiles

Critique de Pauline_56 (, Inscrite le 21 février 2006, 27 ans) - 21 février 2006

Je suis un peu partagée après la lecture de ce roman.
J'ai été bien prise dans le livre au début et à la fin ! C'est pour cette raison que pour moi ce n'est pas un grand livre.
J'ai trouvé cette histoire répétitive, ce qui m'a paru très long au milieu de livre.

Un formidable... Voyage ?

8 étoiles

Critique de Willow13 (, Inscrite le 13 janvier 2006, 26 ans) - 1 février 2006

J'ai littéralement dévoré ce livre, chapitre par chapitre, avide de savoir ce qui se passera dans le prochain. Je n'ai pas été déçue, bien que la fin parte un peu n'importe comment avec les anges qui s'expliquent tranquillement sur le sort de l'humanité.
En revanche, j'ai trouvé tout particulièrement intéressant cette histoire de points... Si on a une "bonne" vie, on gagne plus de points, alors, on peut avoir une meilleure vie suivante. Ca m'a beaucoup fait rire.
En attendant, je me suis dit que cela devait être plutôt bizarre de choisir sa mort ou ses parents, et de ne plus s'en rappeler après.
La vie, la mort, c'est quoi le mieux ?

Excusez-moi si je ne suis pas très précise, mais cela fait un moment que j'ai lu ce livre.

terrible ce Werber!

10 étoiles

Critique de Mag81 (toulouse, Inscrite le 5 juillet 2005, 37 ans) - 14 octobre 2005

Eh oui j'ai trouvé ce livre terrible c'est d'ailleurs un de mes romans préférés, je ne me lasse pas de le relire!
Je trouve que Werber a, contrairement à ce que certains en pensent, beaucoup d'imagination sur un sujet aussi tabou que la mort
Ce n'est bien sur qu'un roman mais le fait d'intercaler entre des chapitres des extraits sur la mythologie, les différentes religions ... ça nous apprend beaucoup! Il a été très habile en mêlant fiction et réalité et d'après moi peu d'auteurs en sont capables !!
Enfin voilà je n'en dirais pas plus sauf que j'ai vraiment adoré
Là je ne vais pas tarder à finir "le souffle des dieux" qui est comme "nous les dieux" en dessous des Thanatonautes!

Partir pour revenir

8 étoiles

Critique de Aaro-Benjamin G. (Montréal, Inscrit le 11 décembre 2003, 48 ans) - 8 juillet 2005

Pendant la première moitié du livre, j’ai dévoré les pages, captivé par ce périple dans le monde des morts inventé par Werber. Il faut dire qu’il s’agit d’un sujet que j’affectionne et qui me fascine, donc forcément j’étais bon public pour ce suspense.

Étant donné qu’aucun humain n’a encore élaboré une thèse valable sur l’après vie, il était évident que Werber allait avoir du fil à retordre à expliquer et finaliser son récit. C’est le cas. Il délire pour illustrer comment les humains réagiraient bêtement à une découverte sur le sujet. De plus, il dépeint l’au-delà en utilisant la bonne veille symbolique religieuse. Étonnant, considérant que celui-ci est un amant de la science.

Pour un gros roman de 500 pages, c’est parfaitement digeste. Les chapitres sont séparés par des extraits pertinents d’ouvrages de référence et on ne peut lui reprocher d’avoir omis des aspects entourant la mort. Un très bon roman, divertissant, mais qui aurait pu rester plus sérieux.

Pas toujours crédible

6 étoiles

Critique de Neithan (, Inscrit le 19 juin 2005, 30 ans) - 5 juillet 2005

Je me rappelle l'avoir lu très jeune, et qu'a l'époque je lui aurais sans hésiter mis 4 ou même 5 étoiles... Mais avec le recul, avec un bagage littéraire qui s'est, comment dire, "étoffé", et surtout après relecture, je dois avouer que le charme ne prend plus...

Pourtant, le livre a de quoi attirer, avec comme thème central, la Mort... Et ses explorateurs... En effet, elle n'est plus un sujet tabou dans ce monde où n'importe qui, n'importe quand, peut se risquer à poser le pied dans l'au-delà... Werber se donne ainsi pour mission de rendre la mort plus attrayante aux yeux de nous, les humains...

Avouez tout de même que l'idée de départ a de quoi attirer, non? La mort traitée de facon joviale, sans tabou, détachée... D'autant plus que, seconde qualité que je peux lui attribuer, l'auteur s'est beaucoup documenté au préalable sur les différentes visions, interprétations et allégories de la mort que les diverses religions du globe nous offrent... J'ai aussi beaucoup aimé la façon dont on voit l'évolution de la thanatonautique, elle s'effectue au départ secrètement, dans l'ombre puis petit à petit se fait connaître dans le monde et se voit devenir populaire même au sein des églises, des foyers... Bref j'ai trouvé ça bien mené, de façon très réaliste...

STOP les compliments, parce qu'ensuite, le livre change de bord une fois atteint le septième ciel, j'ai trouvé cela vraiment trop grotesque, et le réalisme avec lequel il traitait les voyages dans l'au-delà au départ se meurt avec cette découverte des anges, du paradis... Bref c'est grotesque! Ce livre reste agréable à lire, mais le seul bémol, pour ma part, est que ça parte souvent en "n'importe quoi"... Mais j'aime bien Werber!

un livre original

8 étoiles

Critique de Sim (, Inscrit le 23 juin 2005, 34 ans) - 23 juin 2005

Ce livre est pour ma part le meilleur de Werber. Il lève le tabou sur la mort et en décrit les conséquences sur la société. En effet, après les premières expériences, il n'y a plus de suicide car l'on connaît le monde vers lequel on avait l'espoir de trouver autre chose. De même comme c'est malheureusement le cas pour toute chose qui a du succès, il se crée une sorte de commerce de la mort. Même si les voyages vers l'au-delà(deça) peuvent paraître un peu répétitifs, Werber nous offre ici un roman plein de suspense qui amène à réfléchir sur le sujet à l'origine de nombreux égoïsmes.

Merveille

9 étoiles

Critique de Mélysse (, Inscrite le 30 mars 2005, 33 ans) - 30 mars 2005

Je l'ai dévoré.

Comme on peut très bien le percevoir dans les nombreuses critiques, on adhère plutôt carrément, ou alors vraiment pas. Je pense que ça rajoute une touche en plus, de se dire qu'il n'y a que des oeuvres réellement particulières qui puissent ainsi départager l'opinion. C'est ce qui fait des Thanatonautes toute sa spécificité.

J'ai de suite accroché sur le style simple, et l'écriture pseudo-naïve du roman, savamment intercalée d'humour (anecdotes de CE2, fiches de police...) et de profonds savoirs (textes religieux et mythologies).
Ces chapitres originaux permettent d'aérer et de distraire le lecteur afin que l'oeuvre ne devienne pas étouffante.

Je pense qu'il ne faut pas voir en cette oeuvre un essai philosophique, ni une fiction déroutante. En abordant les Thanatonautes avec une curiosité quelque peu "enfantine" (j'emploie ce terme à connotation méliorative, car les enfants ont cette curiosité qui leur permet de s'émerveiller devant des choses qui nous semblent ensuite si banales... et à la lecture de ce roman, j'ai éprouvé cet émerveillement naïf), et assez d'humilité, on découvre alors une aventure passionnante.

Ce voyage nous entraîne dans un monde fantastique, et Werber remporte le défi particulier de pouvoir capter l'attention de ses fervents lecteurs au long de 500 pages sur la mort (difficile de concentrer un sujet si dense sur un tabou si ancré).

Certes tout le monde ne tient pas la route, et les Thanatonautes en laissent au bord du chemin. Mais si ceux-là on perdu haleine, les vrais curieux et les plus intéressés se laissent porter sans effort par delà les différents territoires post-mortem visités, qui se succèdent.

Je m'adresse maintenant à ceux chez qui ce roman a sucité un tout petit brin d'intérêt, ainsi qu'aux "thanatonauvores", en leur conseillant de ne pas s'arrêter là.
Il est plus qu'intéressant de poursuivre l'aventure en se glissant dans "L'empire des anges" et en se plongeant enfin dans "Nous les Dieux". Avis aux amateurs.

Bouarf...

1 étoiles

Critique de Mathieu (Dijon, Inscrit le 28 février 2005, 33 ans) - 13 mars 2005

Werber (et pour avoir lu tous ses ouvrages, je ne dis pas ça à la "va-vite") est un auteur ennuyeux et ennuyant. Un style littéraire grotesque, qui se rapproche plus du journalisme que de la littérature, une approche rudimentaire et archaïque de l'épistémologie de notre ère....

Werber veut passer pour ce qu'il n'est pas : un scientifique.

Lisez tout de même ses ouvrages une fois... et vous n'aurez plus envie d'en toucher d'autre. Enfin c'est l'impression que j'ai eu... toujours la même chose, quel que soit le livre : une énigme, un récit journalistique, des aberrations monstrueuses scientifiques...

Snif.

Histoire très peu crédible...

2 étoiles

Critique de Toundra (Paris, Inscrite le 16 février 2005, 27 ans) - 11 mars 2005

J'ai pas aimé le style : autant le début est bien, quand l'auteur parle à travers son personnage de la mort, mais autant l'évolution des personnages est peu crédible.
Le style ne me plait pas du tout ; le sujet et l'histoire, une très bonne idée au début sont gâchés par une mauvaise écriture et un mauvais rythme...
J'ai eu l'impression que l'auteur n'allait pas jusqu'au bout. De plus, les relations entre les personnages ne sont pas réalistes et entretiennent une idée de brouillon et de j'enfoutisme de l'auteur.
Et je n'arrive pas à comprendre pourquoi il a autant de succès (peut-être une manipulation des médias...?)

Vraiment bon !

8 étoiles

Critique de Le petit K.V.Q. (Paris, Inscrit le 8 juillet 2004, 24 ans) - 11 mars 2005

Ca fait déjà quelques mois que j'ai découvert Werber, avec ce livre, "Les Thanatonautes". Dès les premières pages, l'érudition, la verve, le style de l'auteur m'ont plu. L'histoire est assez hallucinante. On se laisse porter, et on ne se rend même pas compte que le roman est bientôt fini. C'est du pur délire, c'est très fantastique, on aime ou on n'aime pas, moi j'aime ! Les personnages sont vraiment bien décrits ! Werber est à mon sens un bon écrivain, peut-être pas le meilleur, mais on le sous-estime, de plus ce mépris mondain dont il est victime m'énerve ! S'il a du succès, il n'a pas de talent, s'il a du talent, il n'a pas de succès, voilà la devise de certains ! Bien sûr, je ne dis pas que ce livre est parfai coman dir splendide melan a listoir bokou de petite anecdote et distoir metologike c tro bo, je dis juste que c'est divertissant, il y a du talent, de la profondeur, alors pourquoi gâcher son plaisir en chicaneries imbéciles ! Pour moi, ca ne vaut pas King, mais c'est du très bon !

Un bon livre

9 étoiles

Critique de Kreen78 (Massy, Inscrite le 11 septembre 2004, 39 ans) - 10 mars 2005

Pour ma part, ce n'est pas un chef-d'oeuvre mais il est très prenant. Le début m'a fait penser au film "L'expérience interdite" avec Kiefer Sutherland et Julia Roberts. Mais bien sûr, le roman va beaucoup plus loin et au final il est très abouti. Bernard Werber ose jusqu'à aller montrer la folie et la débilité des humains à vouloir tout exploîter au profit de l'argent.

Même si j'ai aimé cette conception, il y avait des faits que j'ai trouvé un peu exagérés sur le coup, mais finalement cela va bien avec l'histoire car tout est inventé, tout est fou, incroyable, impensable.

J'ai passé un très bon moment. A mon étonnement j'ai "avalé" les 500 pages.

Vous etes sévère

10 étoiles

Critique de Clarisse16 (, Inscrite le 22 février 2005, 30 ans) - 1 mars 2005

Moi je ne peux pas dire qu'il y a un Werber meilleur qu'un autre! Ils sont tous fabuleux!
Alors je mets 5 étoiles!
Je ne critiquerai pas les autres livres de lui, je mettrai 5 étoiles a chaque fois et que des éloges. Seules les mauvaises critiques sont intéressantes ;)

rien de spécial

7 étoiles

Critique de Mel (, Inscrite le 2 septembre 2004, 33 ans) - 2 septembre 2004

Ce livre est pas mal. Il est intéressant.Werber étant un bon auteur.Je le qualifierais de philosophe des temps modernes, et je dirais qu'il écrit de la philosophie ouverte à tout le monde. Par contre pour faire une petite comparaison, même si les deux livres se suivent, j'ai beaucoup aimé L'empire des anges. Il est au top! Il ne faut pas rester sur les Thanatonautes, lisez le suivant. Et puisqu'on y est lisez l'arbre des possibles.

J'ai pas vraiment aimé

3 étoiles

Critique de Martell (, Inscrit le 27 février 2004, 64 ans) - 31 août 2004

Mais j'étais quand même curieux de voir ce mélange d'influence new age plus ou moins maîtrisé. Moins que plus finalement. Quelqu'un a-t-il trouvé un seul des personnages le moindrement crédibles?
L'idée du livre est valable et originale. Sa conclusion est très proche celle que je me suis faite bien avant la lecture assommante de ce livre. Car mon problème est là, j'avais l'impression de lire une version inachevée.

En lisant les commentaires de l'auteur je comprends un peu mieux. Tant mieux pour ceux qui ont eu le sentiment d'avoir appris beaucoup de ce bouquin. Et tant pis pour moi.

étrange!

5 étoiles

Critique de Vince (, Inscrit le 17 août 2004, 27 ans) - 18 août 2004

C'est mon premier livre de Werber et je doit dire que je m'attendais à un petit peu mieux!

Certes ce n'est pas nullisime mais je trouve que l'histoire des phases avec des couleurs on aurait quand même pu faire mieux!

Le point fort de ce livre ne réside pas en soi-même dans le monde des morts mais comment les personnages les analysent .

Quelques petits rebondissements et une assez grande imagination Werber nous plonge dans un livre étrange mais aux facettes un peu trop faciles!

De plus je trouve que les passages de religion nous coupent dans l'élan du livre et c'est vraiment dommage!

A lire avant de se coucher .

Ce Werber, quelle imagination !

10 étoiles

Critique de Zibouille (Lustin, Inscrite le 12 août 2004, 47 ans) - 17 août 2004

Les critiques sont claires : apparemment, on aime ou n'aime pas... Quoi qu'il en soit, ce livre m'a transportée dans un autre monde et dès ma lecture terminée, je me suis jetée sur "L'empire des Anges" que j'ai également adoré. A bon entendeur (ou devrais-je dire à bon lecteur...)

Pour des âmes évoluées

8 étoiles

Critique de Thyl (Namur, Inscrit le 15 août 2004, 36 ans) - 15 août 2004

Ce livre plaira bien sûr aux habitués de la décorporation (ou voyage astral) et aux personnes qui gardent encore au fond d'elles une âme d'enfant.
Grand Dieu, la critique de JF est celle d'un homme qui, j'en suis convaincu, reste scotché sur le monde de la littérature dite traditionnelle... Dommage car ce livre est d'une manière plus générale assez ésotérique. Une grande ouverture d'esprit et ce livre est fait pour vous. Vous avez un esprit fermé, vous avez perdu le goût pour le merveilleux et le rêve, évitez de lire ce livre.

Durs envers Werber

7 étoiles

Critique de FightingIntellectual (Montréal, Inscrit le 12 mars 2004, 35 ans) - 9 août 2004

Les amis....

vous êtes un peu durs envers l'ami Bernard. Sans être une grande oeuvre de la littérature, "Les Thanatonautes" s'avère pas mal dans son genre. Oui bon d'accord, quelque fois ça dérape et ça devient carrément n'importe quoi. Mais Werber contrôle ses dérapages et suit quand même une ligne d'idée fixe. Comme à son habitude il attaque un sujet osé, un truc à qui personne n'auraiy jamais pensé auparavant et il bâtit une histoire sur la quête d'un impossible. J'ai vraiment bien aimé.

Manque d'originalité

3 étoiles

Critique de Benoit (Rouen, Inscrit le 10 mai 2004, 36 ans) - 9 juin 2004

Bon, on dirait que ce roman déchaîne les passions : soit on adore, soit on déteste! Et bien, je ne vais pas déroger à la règle car je n'ai vraiment pas aimé ce roman. J'étais content quand j'ai refermé ce livre à la fin!
En effet, certes, le thème est original (après les fourmis, les morts!), mais son traitement l'est vraiment moins.
Tout d'abord, il ne fait que recycler les religions. C'est intéressant mais pas original. Et l'idée que toutes les âmes vont en un endroit bien défini de l'Univers...
Deuxièment, l'action est censée se dérouler dans le Paris de 2050. Et qu'est-ce qu'on a ? Un Président de la République dans son Palais de l'Elysée répondant à son téléphone (avec fil je suppose et à cadran)!! Et ce n'est qu'un exemple. En fait, son Paris est celui des années 90. J'aurais aimé quelques anticipations, un Paris plus futuriste, même si le Paris de 2050 risque de ressembler à celui de 1990. Mais bon, pour un auteur non-conventionnel comme Werber, ça laisse un peu à désirer...
Bref, tout ça fait que j'ai lu ce livre avec ennui et toute l'originalité des Fourmis m'a manqué...

grand guignol?

3 étoiles

Critique de Sibylline (Normandie, Inscrite le 31 mai 2004, 67 ans) - 1 juin 2004

Oui, c'est vrai, mais sinon, à quoi serviraient les romans? Les documentaires, les essais suffiraient. Le roman offre des possibilités et des libertés qu'on serait bien bête de toujours refuser.
Bref, "les thanatonautes", moi, j'ai bien aimé. Et encore, là, ce n'est rien, "l'empire des anges " (la suite), là, j'ai adoré! Il faut avoir lu ça!

Zoom, d''accord, laisse tomber les thanatonautes, mais essaie au moins l'empire des anges.

Enfin, comme on dit, c'est juste mon avis.

Les Thanatonautes

9 étoiles

Critique de Amoureuse (, Inscrite le 21 février 2004, 29 ans) - 21 février 2004

Je suis entièrement d'accord avec Le Biblio. J'ai trouvé ce livre génial... autant que les autres Werber d'ailleurs. J'ai lu ce livre en une traite, le seul bémol peut être est qu'il est un peu long sur la fin mais ce n'est pas grave. Pour moi, les thanatonautes est le meilleur livre de Werber, je l'ai même préféré aux Fourmis.

Comptons nos points...

9 étoiles

Critique de Rosenblum Petit (Marcinelle, Inscrite le 22 novembre 2001, 43 ans) - 14 avril 2003

Après avoir lu "l'arbre des possibles", j'ai voulu entamé un "vrai" Werber. N'ayant pas du tout envie de me plonger dans les fourmis, je suis tombée sur celui-ci. Je n'en ai pas lu les critiques faites sur le site pour garder le suspense de l'intrigue (il m'est arrivé de regretter avoir lu une critique, réalisant au fur et à mesure de ma lecture que l'histoire avait été dévoilée. Dommage!). Bonne intuition que celle-là, non pour l'intrigue cette fois mais je vous trouve, pour la plupart, assez sévères avec l'ami Werber… J'ai trouvé l'histoire vraiment intéressante. On finirait par y croire… L'idée maîtresse est rassurante même si tirée par les cheveux à certains moments. J'ai adoré le chapitre "Entretien avec un mortel" qui est tellement caricatural qu'il en devient philosophique. Bien entendu je ne prétends pas en avoir fini avec le cycle de mes réincarnations mais, certains soirs, cela me plaît d'y croire.
Alors moi je dis : merci Monsieur Werber de nous laisser croire que chacune des âmes de cette planète a une mission à remplir pour élever le niveau de l'humanité…
Sur le site de Bernard Werber vous trouverez des tas de choses intéressantes sur lui, sur ses livres et je ne résiste pas à l'envie de vous livrer son sentiment sur les Thanatonautes. Voici donc ce qu'il en dit:
"Deux ans et demi d'enquête sur la mort, sur les mystiques, sur les religions. Les Thanatonautes c'est aussi mon livre le plus brut. Certains passages ont été écrits en écriture automatique. C'est-à-dire qu'il n'y avait pas d'intention d'intégrer le récit à une intrigue, mes doigts couraient tout seul sur le clavier et je relisais après pour découvrir ce que j'avais écrit. J'ai très peu changé la structure de la première mouture. Tout simplement parce que je ne comprenais pas bien pourquoi j'avais écrit ça comme ça et que ça m'intriguait. Encore maintenant ce livre exerce sur moi une étrange fascination. Plus tard j'ai d'ailleurs compris pourquoi j'avais ainsi rédigé certains passages. Parfois je rencontre des lecteurs qui me parlent des Thanas et qui semblent avoir compris plus de choses que moi dans ce livre. Ca m'amuse beaucoup. C'est ça aussi le plaisir de l'écriture. Les Thanas, du fait de son relatif échec commercial est devenu mon petit livre boiteux. Et donc celui pour lequel j'ai paradoxalement le plus d'affection."
Je ne résiste pas non plus à l'envie de faire mon petit commentaire cinématographique… Moi aussi lorsque j'ai commencé ce livre, l'histoire m'a rappelé le film "FLATLINERS" ("L'expérience interdite" avec Julia Roberts, Kevin Bacon, Kiefer Sutherland, …) même si, très vite, les deux récits prennent des chemins opposés. Je tiens quand même à faire une remarque pour Manhud Yrogerg: le livre de Bernard Werber est sorti en 1994 et le film "Flatliners" est sorti en 1990. Le film n'est donc pas plus récent. Désolée… Ca me démangeait!

puéril

3 étoiles

Critique de Zoom (Bruxelles, Inscrite le 18 juillet 2001, 63 ans) - 19 juillet 2001

J'avais interrompu la lecture de ce livre, comptant le reprendre un de ces jours sans grande conviction... Une amie m'en avait dit tellement de bien ! Mais suite à la critique de JF, je crois qu’il va rester dans l’armoire... Les 90 premières pages ne m'ont pas convaincue :
c'est un peu surréaliste sans être passionnant ni crédible. J’ai trouvé l’idée géniale, le livre puéril.

trés bonne idée

9 étoiles

Critique de Manhud Yrogerg (Bruxelles, Inscrit le 24 avril 2001, 40 ans) - 18 mai 2001

C'est une histoire qui fait quelque peu penser au film "l'expérience interdite" qui est d'ailleurs plus récent.
Ce livre est fantastique parce qu'il montre une idée de la mort assez étonnante.
Et puis dans son idée de combat entre voyageur de la mort, il y a comme une dénonciation de la compétition et du fanatisme.
Je peux comprendre que les gens qui s'attendaient à un livre "scientifique" sont un peu déçu, ce livre fait plus rêver qu'il n'apprend des choses

D'accord JF

4 étoiles

Critique de Pendragon (Liernu, Inscrit le 26 janvier 2001, 47 ans) - 11 mai 2001

J'écris cette petite critique éclair pour souligner mon accord avec JF, ce Werber-ci est grand guignolesque ! Attention, je ne remets nullement en cause l'intelligence de Werber, ni même son formidable talent d'écrivain, MAIS, dans ce roman-ci Werber met un peu trop l'accent sur la farce... il avait peur d'être excommunié sans doute. Pourtant il est vrai que le début était prometteur... dommage! Ajoutons que Le Biblio a quand même mis le doigt sur un point remarquable : Werber c'est mieux que Harry Potter, certes, mais Harry Potter s'adresse à des gosses de 12 ans, j'attends quand même un peu plus de l'ami Bernard !

Du grand Werber

10 étoiles

Critique de Le Biblio (Waterloo, Inscrit le 4 avril 2001, 40 ans) - 10 mai 2001

Contrairement à ce qu'a écrit JF, j'ai trouvé ce livre grandiose!!! On avait peur de voir Werber se consacrer uniquement à ses insectes, ouf ce n'est pas le cas!!! Trop oublié par les écrivains, le monde des morts peut être aussi humain. Pas d'enfer, pas de dieu, des anges oui. L'idée de mettre le paradis dans un trou noir est géniale!!! Pour pallier l'encyclopédie des fourmis: des textes religieux ayant tous un rapport avec la mort l'avantage de ce bouquin, un fois la première page lue, on veut savoir absolument la suite: dingue!!! Les personnages sont peut-être caricaturaux, mais cela ne gâche rien au plaisir de ce qui est un très bon roman.
Gloire à Werber C'est mieux que Harry Potter

Forums: Le cycle des anges : Les Thanatonautes