Coule la Seine de Fred Vargas

Coule la Seine de Fred Vargas

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Aaro-Benjamin G., le 22 janvier 2005 (Montréal, Inscrit le 11 décembre 2003, 50 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 10 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (3 179ème position).
Visites : 6 417  (depuis Novembre 2007)

Paris noir

Trois nouvelles policières mettant en vedette les inspecteurs Adamsberg et Danglard. Ce sont des textes courts, teintés d’humour caustique, situés dans les rues avec son lot de paumés. Un homme assis sur un banc public devant le commissariat qui surveille le travail des flics se voit mêlé à une affaire de lettres ; Une femme retrouvée dans la seine à Noël ; Un vendeur d’éponge obsédé par les chiffres qui assiste à un meurtre.

Les intrigues ne sont pas résolues par les indices mais par la présence de coïncidences. C’est intelligent et attendrissant, beaucoup trop court, mais juste assez pour s’imprégner du style Vargas et passer un bon moment.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

On s'y retrouve

8 étoiles

Critique de Vinmont (, Inscrit le 12 août 2014, 45 ans) - 11 septembre 2019

Fred VARGAS nous fait encore une fois plaisir avec ce recueil de trois nouvelles mettant en scène ses personnages fétiches.
Si le format est différent de celui usité dans ses ouvrages habituels, cela fonctionne !
Les habitués retrouveront son univers avec plaisir et le format peut être une bonne approche pour ceux qui la découvrent.

De la belle enquête

8 étoiles

Critique de Catinus (Liège, Inscrit le 28 février 2003, 68 ans) - 16 février 2019

Revoici le fameux duo, à savoir : le commissaire Adamsberg qui trouve très intéressant de ne rien faire, de se la couler douce, c’est un poète qui croit à l’instinct et aux forces de l’humanité (comme certains croient aux Forces de l’Esprit). Le lieutenant Danglard, lui, ne tient pas en place, faut qu’il bouge, qu’il investigue, il se fie à la réflexion et aux forces du vin blanc. Dans ces trois nouvelles, de petits détails de vies parisiennes vont pimenter leurs enquêtes et les emmener dans travers insoupçonnés.

De la belle ouvrage signée Fred Vargas, chercheuse au CNRS, Frédérique pour les intimes.

Quel super livre!

9 étoiles

Critique de Lalie2548 (, Inscrite le 7 avril 2010, 34 ans) - 7 décembre 2010

J'ai adoré ce bouquin. C'est le deuxième que je lis de Fred Vargas et je ne compte pas m'arrêter en si bon chemin.

Je suis fan d'Adamsberg et de Danglars. Je les trouve vraiment intéressants et leur duo est très atypique, ce qui donne à leurs enquêtes une dimension un peu différente de ce qu'on peut lire dans d'autres livres du même genre.

Ici, j'ai bien aimé les trois nouvelles où je me suis littéralement laissée emporter pendant la lecture. L'écriture rend le livre très agréable à lire et les histoires sont sans temps mort. J'ai bien aimé aussi un des fils conducteurs qui est l'intervention dans chaque récit d'une personne vivant dans la rue et jouant à chaque fois un rôle primordial dans le dénouement de l'enquête. Que ce soit les agents de police ou bien ces trois personnages, la façon dont l'auteur décrit leur personnalité est extrêmement précise et intéressante.

En résumé, je suis conquise par cet auteur qui m'a permis de redécouvrir les livres policiers d'une toute autre manière que d'autres auteurs. A lire!

Pour commencer

8 étoiles

Critique de Patsy80 (, Inscrite le 20 août 2009, 43 ans) - 21 août 2009

Des nouvelles, c'est peut-être bien pour commencer avec Vargas car pour ma part, le premier livre que j'ai lu de cet auteur était "l'homme aux cercles" et je n'ai pas accroché. Ce n'est qu'au deuxième, après digestion, que j'ai vraiment apprécié le style et depuis, j'adore. Alors mieux vaut peut-être commencer par de courtes nouvelles pour se familiariser. Elle sont vraiment sympa !

Adamsberg en apéro

5 étoiles

Critique de Sahkti (Genève, Inscrite le 17 avril 2004, 45 ans) - 15 janvier 2007

Trois nouvelles antérieurement publiées dans la presse, rien d'inédit. Attention d'ailleurs à ne pas se faire avoir par l'édition Librio 2 euros "Salut et Liberté" qui reprend la nouvelle du même nom + "La nuit des brutes", présente dans ce recueil; un tel ouvrage fait double emploi avec celui-ci, juste pour information.

Trois nouvelles donc, trois moments de lecture à passer en compagnie de Adamsberg. Tous les ingrédients sont là, les ambiances, le décor, le personnage trouble et éthéré du commissaire, Danglard, le commissariat, la ville, l'intuition... tout est là et pourtant il me manque quelque chose. Sans doute le long terme, qui sied mieux à mes yeux à Vargas que la nouvelle, celle-ci ne lui permettant pas de pleinement libérer sa plume. A déguster en apéro, donc, mais ne pas se contenter de ceci pour se faire une vraie idée du style Vargas et de la personnalité de Adamsberg. A noter une préférence pour le premier texte "Salut et liberté", en raison notamment du personnage attachant de Vasco. La troisième nouvelle m'a laissée de marbre, je ne lui ai pas trouvé beaucoup de charme.

Inégal ?

7 étoiles

Critique de Klein (, Inscrit le 16 octobre 2004, 55 ans) - 19 novembre 2006

Découvrir Vargas avec trois nouvelles me paraissait une bonne approche. J'ai eu du mal à entrer dans la première (peut-être est-ce l'effet de découverte du commissaire Adamsberg et de ses méthodes ... instinctives qui m'a désorienté ?). Mais la curiosité m'a poussé à aller rapidement au bout du récit, donc c'est pas si mal que ça. La seconde nouvelle m'a fait le même effet, démarrage décalé de l'histoire, attente, puis l'histoire s'accélère, ralentit, bute, cale, et termine toujours par une surprise.
J'ai trouvé la troisième nouvelle beaucoup plus attachante.
Vargas s'intéresse beaucoup aux personnages. Il en trouve vraiment des particuliers. Chacun a une âme, une histoire. Chaque humain est unique. C'est ce que pense son commissaire, et, ainsi, il nous le fait penser.

Mouais...

5 étoiles

Critique de Muchado (Paris, Inscrite le 21 avril 2006, 37 ans) - 11 mai 2006

Je ne suis vraiment pas convaincue...
C'est une grande déception pour moi, ayant entendu parler de Fred Vargas en des termes élogieux.
Mais je n'ai absolument rien ressenti en lisant ces nouvelles... Je ne me suis pas attachée aux personnages, je n'ai pas ressenti le suspense de l'intrigue, j'ai lu ce livre comme on lirait un prospectus de pub à l'heure du déjeuner...
Grosse déception, donc, mais peut-être aurais-je du commencer à lire Vargas avec un autre de ses livres ?

Trois nouvelles

8 étoiles

Critique de Tistou (, Inscrit le 10 mai 2004, 63 ans) - 4 mars 2006

Il s’agit de 3 nouvelles publiées au début des années 90 dans la presse, avec Adamsberg bien entendu. Bonne introduction au style Vargas ; le polar qui prend à contre-pied, avec un Adamsberg qui est l’antithèse du flic classique. Elles sont toutes les trois d’intérêt. Trois petits polars en réduction.

Du bonbon !

10 étoiles

Critique de Polarnoar (, Inscrit le 22 septembre 2005, 58 ans) - 9 janvier 2006

Voici le dernier Vargas qu'il me restait à lire, ayant lu tous ses livres... et celui-là n'est pas le moindre !
Trois nouvelles enlevantes, électrisantes et parfaitement ciselées. Du bonbon ! On y est, on y croit, on participe... Nous plongeant dans Paris et ses coins sombres, l'auteur nous sollicite tout en nous offrant des récits surprenants. C'est tout Vargas, ça! Un savant mélange d'intelligence et de générosité, et toujours authentique.

Forums: Coule la Seine

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Coule la Seine".