Bleu immortel : Voyages en Afghanistan de Nicolas Bouvier, Ella Maillart, Annemarie Schwarzenbach

Bleu immortel : Voyages en Afghanistan de Nicolas Bouvier, Ella Maillart, Annemarie Schwarzenbach

Catégorie(s) : Littérature => Voyages et aventures

Critiqué par Sahkti, le 9 décembre 2004 (Genève, Inscrite le 17 avril 2004, 47 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 3 528  (depuis Novembre 2007)

Souvenirs afghans

Sans doute les trois nomades les plus connus en Suisse. Trois aventuriers, écrivains, photographes, passionnés du monde, qui se retrouvent le temps d’un ouvrage. Et quel ouvrage…
Le périple afghan de Ella Maillart et Annemarie Schwarzenbach en 1939, celui de Nicolas Bouvier sur leurs traces en 1953. Un point commun (mais il y en avait plus qu’un) : ce besoin de liberté qu’on ressent en tournant chaque page de cet album bilingue français-allemand. Un album dans le sillage de l’exposition "La voix cruelle, la voix heureuse" montée un peu partout en Suisse et dans le monde pendant quatre ans.
De nombreuses photographies, dont une bonne partie inédites d’Annemarie Schwarzenbach. Le récit de la quête spirituelle des deux femmes en route vers l’Afghanistan, dont elles veulent découvrir l’indépendance et les coutumes, tout en se cherchant elles-mêmes. Un long voyage pas toujours facile oblige à se remettre en question, c’est ce qu’elles feront, c’est ce qu’elles nous livrent dans leurs notes. Tout comme Nicolas Bouvier, pressé de quitter la Suisse et de parcourir le monde, à la recherche d’autres gens, d’autres rencontres.
Deux périples, trois êtres, deux voitures… et un flot de souvenirs.

On constate une différence entre les approches de Ella Maillart/AnnemarieSchwarzenbach et Nicolas Bouvier/Thierry Vernet (son ami artiste qui l’accompagne). Pas uniquement parce que ces derniers sont des hommes qui pénètrent une société où la femme est voilée et obéit à des traditions ancestrales qu’ils perçoivent autrement que deux femmes occidentales confrontées à la situation, mais aussi parce que les motivations, les années et les moyens de voyager sont ne sont pas les mêmes.
Roger Perret, le coordinateur de cette édition distingue les expériences respectives de chacun mais aussi leurs croisements, les repères immuables, l’arrivée à Kaboul, la perception de la société afghane…. Commentaires intéressants assortis de nombreuses citations des trois auteurs et de belles photographies. Coup de cœur de ma part pour les clichés inconnus de Annemarie Schwarzenbach, de somptueux paysages ou des scènes de la vie de tous les jours, photographiés avec beaucoup de sensibilité. Pour sa lucidité également face à la société afghane et à la destruction qu’elle estimait inéluctable de ce mode de vie.
"Ni en Turquie, ni en Perse, ni même dans les pays du Caucase russe, l'irruption visible et tangible d'un nouveau style de vie, lié à la technique occidentale, ne m'a paru aussi cruelle et aussi destructrice qu'en Afghanistan."

Un superbe récit de voyage, bien présenté, qui fait rêver et donne l’impression d’entendre les trois voyageurs nous conter leurs aventures.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Bleu immortel : Voyages en Afghanistan

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Bleu immortel : Voyages en Afghanistan".