César de Marcel Pagnol

César de Marcel Pagnol

Catégorie(s) : Théâtre et Poésie => Théâtre

Critiqué par Mademoiselle, le 30 novembre 2004 (Inscrite le 29 mars 2004, 30 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 7 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (2 532ème position).
Visites : 2 544  (depuis Novembre 2007)

Le dernier et meilleur tome

Est-il vraiment nécessaire de faire un résumé? Enfin, pour ceux qui ne connaîtraient pas: 20 ans se sont écoulés depuis la fin de Fanny. Panisse meurt. Fanny raconte la vérité sur sa naissance à son fils. Il décide de rencontrer son père.
On retrouve une Fanny embourgeoisée, un Marius amer, un César faisant son mea culpa et un Césariot bouleversé dans toutes ses convictions.
"César" est présenté comme une pièce de théâtre mais n'en est pas vraiment une (les indications "par un fondu enchaîné" prouve que c'est le film qui est raconté). Il n'y a pas d'actes, de numéros de scènes, tout s'enchaîne. (Le texte est d'ailleurs sorti après le film). Il y a aussi beaucoup plus d'actions que dans les 2 premiers tomes.
On trouve aussi quelques incohérences: Panisse a épousé Fanny à 54 ans. Or, plus de 20 plus tard, lorsqu'il meurt, il n'en a que 66. Ou aussi, dans "Marius", Fanny a 18 ans et Marius 23. Mais dans "César", on apprend qu'ils sont nés le même jour, à 2 ans d'écart!
Mais cela n'empêche pas d'avoir du plaisir à sa lecture.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

La boucle est bouclée

10 étoiles

Critique de JEANLEBLEU (Orange, Inscrit le 6 mars 2005, 49 ans) - 8 février 2015

"César", dernier tome de la trilogie marseillaise de Marcel Pagnol (après "Marius" et "Fanny") vient clore en beauté cette série. Cette oeuvre (directement écrite par Pagnol pour le cinéma, contrairement aux deux autres opus qui ont d’abord été des pièces de théâtre, filmées ensuite) reprend l'action 20 ans après "Fanny" (certains parallèles peuvent d'ailleurs êtres faits avec le roman "Vingt Ans Après" d'Alexandre Dumas).
On retrouve les ingrédients habituels de l'auteur : humour, tendresse, drames et joies mêlés, relations amoureuses et amicales (Ah ! la partie de cartes après la mort de Panisse, qui vient en miroir de celle de "Marius", lors de laquelle ses partenaires, César, Mr Brun et Escartefigue jouent ses coups à sa place...).
L'enjeu de cette pièce de théâtre/film est de savoir si Marius et Fanny vont pouvoir redémarrer leur histoire vingt ans après...

tout est bien...

9 étoiles

Critique de Gardigor (callian, Inscrit le 27 avril 2011, 40 ans) - 5 avril 2013

Une mention particulière à César qui nous a apporté toute sa magie marseillaise tout au long de cette trilogie !
On retrouve beaucoup plus d'échanges corsés & sentimentaux dans ce dernier tome.
Cette trilogie fut, est & restera une véritable réussite.

La fin d'une belle trilogie

8 étoiles

Critique de John (, Inscrit le 2 novembre 2010, 27 ans) - 22 novembre 2010

On sent bien ce livre comme un film retranscrit plutôt que l'inverse , ce qui était le cas pour les deux premier tomes
On a du plaisir et de l'émotion à retrouver nos amis du port de Marseille , toujours en attente de retrouvailles entre Marius et Fanny , amoureux d'enfance
Ce livre m'émeut comme les deux autres et ne manque pas de me provoquer de nombreux sourires et des larmes aux yeux !

Le rideau se lève, la vérité est dévoilée, l'apocalypse

10 étoiles

Critique de Alouette (Seine Saint Denis, Inscrite le 8 mai 2008, 32 ans) - 3 novembre 2008

Encore plus sombre que les précédents. Mort, règlement de compte, bilan des vies. Est-ce que tout ça aurait pu être évité ? On nage vraiment en pleine tragédie.
Césariot, né avec une cuillère d'or dans la bouche, apprend la vérité sur ses origines et va tout faire pour en apprendre davantage. Marius expose sa vision des choses et fait une relecture de la pièce précédente (Fanny) en expliquant les avantages que les personnages ont tiré de la situation sur leur "réelles" motivations.
On a vraiment envie que tout s'arrange. Est-ce enfin la pièce de la réconciliation, du pardon ? On l'espère vraiment.
Sur mon blog,http://alouette.over-blog.org/, j'ai essayé d'écrire une critique plus complète de la trilogie.

Cath : observatrice !!!

3 étoiles

Critique de Lolita (Bormes les mimosas, Inscrite le 11 décembre 2001, 31 ans) - 7 décembre 2004

Je n'avais même pas relevé les petites incohérences !!!
Malgré tout c'est une histoire que j'avais bien aimé plus jeune mais si je devais la relire je n'y prendrai pas autant d'intérêt.
Ce n'est pas le meilleur de Pagnol mais le petit port Marseillais et l'histoire d'amour font quand même rêver !

Une histoire plutôt banale...

9 étoiles

Critique de Jules (Bruxelles, Inscrit le 1 décembre 2000, 73 ans) - 30 novembre 2004

Tout réside surtout dans la puissance des personnages créés. Plus folkloriques, plus vivants, humains, drôles, tricheurs et râleurs, tendres, les uns que les autres. Marius, Fanny et César c'est l'amour, bien sûr, l'amour paternel aussi, mais également l'amitié, celle qui dure et s'enrichit de jours en jours, de choses importantes comme de tas de petits riens...

Et puis il y a la Canebière, Marseille, le soleil, les boules, le port, les bateaux, le bistrot et les cartes. Et n'oublions surtout pas l'accent l Il est essentiel, l'accent !...

Savez-vous que Pagnol a osé faire cette oeuvre après avoir vu à quel point "Le mariage de Mademoiselle Beulemans" avait eu de succès à Paris ? Il a découvert que Paris pouvait accepter et rire avec des pièces à "accent"

Forums: César

Il n'y a pas encore de discussion autour de "César".