Peau de vélin de Patrick Virelles

Peau de vélin de Patrick Virelles

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Sahkti, le 30 novembre 2004 (Genève, Inscrite le 17 avril 2004, 46 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 2 611  (depuis Novembre 2007)

Passion: bibliophile!

"La bibliophilie définissait Monsieur Edmond. Elle était son sang, elle était sa chair."

Edmond Limbourg, héros du récit, est un personnage étonnant, bibliophile convainu qui collectionne les oeuvres les plus rares et les plus recherchées avec une passion qui laisse admiratif. Pas de chance pour lui, son neveu et unique héritier, est un animateur de radio à la mode, qui n'accorde d'importance aux beaux livres que dans la mesure où ceux-ci peuvent lui rapporter de l'argent pour éponger ses dettes et mener son luxueux train de vie de mondain bien en vue.
L'ouvrage s'articule en six parties qui passent d'une époque à une autre, depuis l'enfance de la maman d'Edmond Limbourg, la séduisante Omphale, jusqu'à la rupture entre Edmond et son neveu. Entre les deux, la présence musicale de Mélodie Désespérance, ancienne danseuse des Folies Bergères et objet des pensées sentimentales de Monsieur Edmond.

Le livre regorge d'humour et de bons mots, c'est une écriture très vivante que je recommande à tous ceux qui souhaitent passer un bon moment de détente et d'ironie. Car Patrick Virelles croque son prochain avec beaucoup de causticité et de talent, notamment via ce personnage médiocre et plat d'Alexandre de Chevalier-Limbourg, caricaturant quelques hommes médiatiques bien en vue dans le cénacle culturel. C'est croustillant et aussi très enrichissant. En effet, le livre contient une foule de renseignements bibliophiles rigoureux, l'auteur s'y connaît et a mené pas mal de recherches. C'est une promenade au milieu des éditions rares et des exemplaires précieux, avec des notices complètes et quelques leçons simples et efficaces de conservation et de protection des livres rares. Là aussi, le milieu est détaillé avec précision et humour, que ce soit Drouot ou l'hypocrisie et la jalousie qui règnent entre collectionneurs.
Puis il y a les moments de vie truculents, comme le bistrot de Marcel, les souvenirs de Mélodie quand elle dansait aux Folies Bergères, l'histoire du père d'Omphale, bon vivant marié à un bonnet de nuit bigot.
Patrick Virelles alterne avec efficacité entre passé et présent, entre souvenirs et soucis du quotidien. Coup de coeur de ma part pour ce personnage d'Edmond Limbourg, homme droit et adorable auquel on s'attache tout de suite.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Peau de vélin

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Peau de vélin".