Bijoux de maharadjas
de John Adamson, Katherine Prior

critiqué par Chat pitre, le 17 mars 2001
(Linkebeek - 49 ans)


La note:  étoiles
On en rêve
Toutes les femmes dignent de ce nom aiment les bijoux. En voilà des fabuleux, ceux des maharadjas, des bijoux des Indes.
Les maharadjas ont fait la mode dans le domaine de la joaillerie.
Les plus grand bijoutiers du monde travaillaient pour ses princes des milles et une nuits. Cartier, Boucheron, Van Cleef et Arpels, tous ont façonnée pour eux de véritables joyaux qui, pour la plupart, sont aujourd'hui exposés dans les plus grands musées du monde.
Un magnifique livre qui nous fait voyager dans le temps, à travers une Inde qui n’existe plus. Dans l’Inde de cette époque, les bijoux étaient signe de pouvoir et de puissance.
Les photos sont magnifiques, les couleurs fabuleuses, on a peine à croire que de tels trésors existent et que certains hommes pouvaient se permettre tant de folie. Un livre très bien documenté.