Le Cycle des Dieux, Tome 1 : Nous, les Dieux de Bernard Werber

Catégorie(s) : Littérature => Francophone , Littérature => Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Leura, le 4 novembre 2004 (--, Inscrit le 29 janvier 2001, 65 ans)

La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 24 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (631ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 6 230  (depuis Novembre 2007)

Le Werber nouveau est arrivé

Les thanatonautes ont monté en grade, et devenus théonautes, ils sont élèves dieux dans l'île d'Aeden. Leurs professeurs, les dieux de l'Olympe leur donnent des exercices pratiques de création et destruction de mondes, développement de l'humanité, et nous en arrivons presqu'à nous demander si nous ne sommes pas des personnages de jeu vidéo avec qui s'amusent des dieux dans une autre dimension. L'humour et la dérision sont omniprésents, et comme toujours chez cet auteur que j'aime beaucoup, il y a là-derrière une réflexion qui vaut le détour.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Nous, les dieux

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Du Werber comme on aime

10 étoiles

Critique de Portax (, Inscrit le 14 décembre 2012, 25 ans) - 17 décembre 2012

J'ai lu ce livre y'a 2 ans déjà , et je suis en train d'entamer le mystère des dieux.

A mes souvenirs ce livre avec les fourmis sont les meilleurs de Werber, il suit directement l'empire des anges qui était aussi la suite des tanathonautes.

L'histoire est originale avec des élèves dieux, qui suivent des cours sur la création de leur monde et de savoir créer et gérer leurs peuples. Ensuite des mystères tournent autour de l'île particulièrement sa montagne, qu'au sommet se trouve le dieu créateur et donc connaissant nos tanatonhaute ils vont s'aventurer !
Enfin pour faire simple excellent tome qui donne envie de connaître la suite !

Philosophiquement prodigieux!

10 étoiles

Critique de Cyrille75 (, Inscrit le 27 août 2011, 23 ans) - 11 septembre 2011

J'ai commencé à lire du Werber cette année en commençant par les fourmis, suivis du cycle des anges, du cycle des dieux et enfin ses trois bouquins sur de la vulgarisation scientifique.
Oui ça fait beaucoup d'un même auteur surtout en ne lisant que cela ou presque!!
ET AU FINAL, ce que j'ai retenu de mieux c'est quand cet auteur nous fait réfléchir et place le lecteur sur un terrain philosophique.
Ce que j'ai aimé en lisant ce roman (comme la suite du cycle), c'est que cette lecture m'a vraiment donné à réfléchir et a rêver.
De plus, comme dans beaucoup de romans de Werber l'intrigue, les personnages ainsi que les connaissances de l'encyclopédie m'on énorméments plus. Les textes mythologiques, ne m'ont pas ennuyés, tout au contraire ils apportent beaucoup de crédibilité à ce véritable CONTE PHILOSOPHIQUE.
Pour moi, je préfère quand Bernard nous donne à réfléchir pleinement, à nous interroger plutôt que nous instruire tel un professeur devant son élève (comme dans nombre d'autres de ses romans hélas).
Bernard, cette trilogie dans le monde des dieux est pour moi la plus grande oeuvre de ton travail de romancier!

La cristallisation du fantasme (par Blolit)

8 étoiles

Critique de Odakawoi (, Inscrit le 19 mars 2011, 24 ans) - 19 mars 2011

Ce roman n'est pas un chef-d'oeuvre ni même un livre "bien écrit". Certains qualifieront Nous les dieux comme un "trip" qui réunit mythologie, études comportementales et théories parfois sujettes à controverse (en effet, il est certain que l'auteur avance souvent des explications comme si elles avaient été prouvées), mais les quelques 400 pages sont indubitablement vivantes. Quant aux amateurs de légendes, de mythes et autres fantaisies, ils seront absolument ravis ; tant par la richesse des informations de l'encyclopédie fictive, particulièrement intéressantes et souvent méconnues, que par la fluidité et la simplicité avec laquelle B. Werber développe une histoire qui assume son tiraillement entre originalité et clichés.

du petit lait.......

8 étoiles

Critique de Frunny (, Inscrite le 28 décembre 2009, 1 ans) - 1 mai 2010

ce roman se boit comme " du petit lait " .......c'est simple , efficace et tellement original !
J'ai adoré !

Bienvenue en AeDN

8 étoiles

Critique de Vero911 (, Inscrite le 23 janvier 2010, 29 ans) - 27 janvier 2010

Le premier Werber que je lis, que dire ! Une plongée la tête la première dans l'univers de Michael Pinson, tour à tour thaotonaute, ange gardien et maintenant élève dieu. Ce livre premier de la trilogie nous fait découvrir une école où le but est tous simplement de devenir un Dieu ! Côtoyant Aphrodite, Zeus, centaures et autres mythes, on suit avec plaisir les tribulations et les questionnements de Michael sur son apprentissage d'élève dieu. Qui sortira vainqueur de cette compétition pour devenir le meilleur élève ? Qui a-t-il au dessus de touts les dieux ? La réponse est au bout du troisième tome.

rêveur

9 étoiles

Critique de Emericdangoulême (, Inscrit le 10 janvier 2010, 35 ans) - 10 janvier 2010

Quel voyage, pour tous les rêveurs!!!!

Instructif et distrayant !

8 étoiles

Critique de MAGGUIL (, Inscrite le 22 février 2008, 36 ans) - 4 novembre 2008

Ce roman, c'est comme si nous, simples mortels, nous étions cachés dans des trous de petites souris pour espionner les Dieux qui travaillent pour la survie et l'évolution de leurs peuples, c'est fabuleux et en plus on nous enrichit de passages encyclopédiques !

Une réflexion bien menée avec en prime les acteurs de la mythologie grecque.

bémol

5 étoiles

Critique de Cstl (, Inscrite le 9 septembre 2008, 45 ans) - 11 septembre 2008

Je l'ai acheté parce que c'était de Lui...mais j'ai sauté presque tous les passages de l'Encyclopédie !
Ne pas le lui répéter ,merci.

Des longueurs

8 étoiles

Critique de Abujoy (Rennes, Inscrite le 18 mars 2008, 30 ans) - 18 avril 2008

Après la lecture de l'Empire des Anges, je commence "Nous les Dieux" d'un bon oeil.

Tiens, des personnages historiques partout, des monstres mythologiques, des dieux de l'Olympe, ... C'est original, mais passé les cent premières pages, dument entrecoupées de passages de l'encyclopédie, on commence à vouloir un peu d'action, et les brèves sorties en-dehors de l'école nous laissent un peu sur notre faim.

La fin du roman, que l'on pourrait résumer en "acheter le prochain tome pour en savoir plus" nous laisse un goût doux-amer dans la bouche.

En conclusion, c'est un roman aux idées originales, mais qui s'essouffle au final.

Michael Pinson...j'aime toujours pas son nom!!

8 étoiles

Critique de Prouprette (Lyon, Inscrite le 5 février 2006, 32 ans) - 14 décembre 2007

Comment appeler un "héros" monsieur Pinson? J'adore le livre mais son nom...j'y arrive pas.

Sinon bah j'aime plutot bien le premier volume (j'ai d'ailleurs directement enchainé avec le second), on dira ce qu'on voudra, il distrait bien dans le métro!

Beaucoup de plaisir

10 étoiles

Critique de Manumanu55 (Bruxelles, Inscrit le 17 février 2005, 37 ans) - 13 décembre 2007

Bon évidemment, j'aime Werber à la base. Mais ici je suis vraiment aux anges (ou aux dieux ) : la mise en situation est assez terrible (et plus qu'originale pour moi qui ne suis pas amateur de fantastique habituellement). En fait, le héros et ses "camarades" sont des apprentis dieux et donc vont faire évoluer une nouvelle planète. Guerre, technologie, mise en place du pouvoir, vie en société... ils gèrent tout pendant leurs cours, donnés par Chronos, Poséidon, Aphrodite ou encore Hermès. Et en plus de cela, il se passe des choses surprenantes sur l'île des dieux.

Mythologie, fantastique, société, aventure, tout y est!

Je voulais partager avec vous une petite citation de mon Werber :
"Il est aussi difficile pour un homme de comprendre Dieu que pour un atome de pancréas de chat de comprendre un western passant à la télévision d'humains."

J'adoooore !

Une oeuvre divine

10 étoiles

Critique de Mika (, Inscrit le 20 août 2007, 28 ans) - 21 août 2007

La mythologie... un sujet maintes fois abordé à tel point qu'il peut vite s'avérer répétitif voire ennuyeux. Cela était sans compter sur Bernard Werber. En effet, grâce à son génie, ce dernier nous ouvre de nouvelles perspectives de réflexion quant au thème de l'au delà. En fait, je dirai que l'incorporation des divinités grecques n'est qu'un élément parmi d'autres pour faire prendre conscience au lecteur du monde dans lequel il vit et des mystères qui l'entourent. Cette suite du 'Cycle des anges' a la particularité de ne pas nous placer selon le schéma habituel: 'La vision des dieux selon le point de vue des hommes' mais au contraire: 'La vision de dieu sur l'homme'. Tout cela est orchestré de façon efficace dans un langage accessible, ce qui à mon sens ne peut être qu'une qualité pour un livre qui se veut d'ores et déjà un 'Best Seller'.
Une autre qualité de ce livre est son aspect instructif grâce à la présence tout au long de l'histoire de chapitres succincts retraçant l'histoire de notre Terre.
Bref, je ne peux sortir indemne d'une telle lecture qui aura eu le mérite d'ébranler mes convictions et qui m'aura offert de nouvelles voies de méditation me faisant ainsi sortir du système binaire régissant notre planète: l'athéisme ou la croyance religieuse.

un bon divertissement

8 étoiles

Critique de Tiffauges (, Inscrite le 4 août 2006, 32 ans) - 4 août 2006

Il y a quelque années j'ai lu la trilogie des fourmis, et pas la suite j'ai comme "boudé" Bernard Werber. Et puis, parce que je ne savais plus quoi lire, j'ai emprunté Nous, les dieux à ma bibliothèque municipale : et je l'ai dévoré. J'ai retrouvé le style d'écriture de la trilogie des fourmis, le côté farfelu de l'écrivain, imaginatif... La lecture est agréable. Ces apprentis-dieux "jouant", manipulant des humains.... Tout comme ma soeur avec ses sim's à une moindre échelle. une bonne et étonnante science fiction!

toujours super

8 étoiles

Critique de Elyria (, Inscrite le 25 mars 2006, 25 ans) - 13 juillet 2006

He bien ma foi le 1er tome où ils sont dieux est génial, plein de petites nouveautés et regorgeant d'idées lumineuses que seul cet auteur peut avoir lol et puis que dire de plus sinon que tout cela annonce bien la suite!

pas mal quand même

9 étoiles

Critique de Willow13 (, Inscrite le 13 janvier 2006, 24 ans) - 21 juin 2006

Moi, c'est mon 5ème ou 6ème livre de Werber et je dois avouer que j'aime beaucoup.

Bien sûr, c'est un livre plaisant avec quelques erreurs ou quelques aberrations, mais j'ai tout de même lu le second, (le souffle des dieux) et bien quoi ? J'ai adoré parce que ça me plonge dans un univers merveilleusement délicieux et cruel
ce que j'aimerais être dieu

Faut voir

6 étoiles

Critique de Volganne (, Inscrit le 17 mai 2006, 44 ans) - 24 mai 2006

Je viens de commencer cet ouvrage un peu imposant...
J'ai pour ma part dévoré les thanatonautes mais j'ai loupé l'empire des anges....

Pour Olivier, 1ère critique, je pense que pour se mettre dans le bain, il faut lire, (au moins), Les thanatonautes.

A priori, je suis un peu perdu il est vrai et je n'arrive pas a accrocher... Je pense que je vais arrêter et lire l'empire des anges avant Nous les Dieux.... Juste histoire de retomber dans l'univers Werber.

Mais je pense qu'il a fait beaucoup mieux... (je pense fourmi là... mais chuttt c'est pas le sujet).

A bientôt

Déçu

4 étoiles

Critique de Olivier-charly (Lyon, Inscrit le 2 mai 2006, 48 ans) - 3 mai 2006

C'est mon premier livre de Werber, tellement encensé par les fans que je m'attendais à beaucoup mieux.

On sent chez l'auteur une grande intelligence et une curiosité touchant à tous les domaines, malheureusement cela n'en fait pas un grand romancier et le livre est un peu "facile" dans le fond et dans la forme.

2 mois après l'avoir fini, j'en ai oublié la trame principale.

Il manque au livre un souci du détail et un souffle épique qui auraient pu en faire un chef-d'oeuvre.

Si la mythologie grecque vous passionne, essayez "Malpertuis" de Jean RAY

toujours lui

10 étoiles

Critique de Roswell (, Inscrite le 23 février 2006, 34 ans) - 23 février 2006

son style ne change pas et c'est ça qui est magique avec cet auteur malgré des mois d'attente pour lire la suite dès les premières pages on replonge dans l'aventure

en dessous

8 étoiles

Critique de Mag81 (toulouse, Inscrite le 5 juillet 2005, 36 ans) - 14 octobre 2005

je trouve ce livre assez en dessous des "thanatonautes" que j'ai adoré
"l'empire des anges " est aussi un très bon livre mais là je doit avouer que j'étais un peu déçu de "nous les dieux"!
bon c'est sympa d'avoir repris les dieux grecs et les protagonistes principaux des thana et de l'empire des anges mais bon ça manque de quelque chose même si je ne saurais pas dire de quoi!!
l'intrigue est sympa, je suis tout de même pressé de savoir qui est le déicide (oui je sais reste encore 2 tomes pour le savoir!) et surtout ce que va devenir mikael, il lui arrive tellement de choses!! en tous cas j'espère que ça ne sera pas une fin bidon style mikael devient le dieu suprême de la galaxie!!! non, j'en doute car werber est quand même un excellent auteur doté d'une imagination sans borne!
j'attends la fin du cycle des dieux avec (quand même) impatience!

Du bon et du moins bon

5 étoiles

Critique de Joehill (, Inscrit le 22 juin 2005, 37 ans) - 29 juin 2005

Bernard Werber a de grandes qualités, parmi lesquelles il faut compter une imagination sans limite, une insatiable curiosité, et surtout la volonté de faire partager de nombreuses connaissances touchant aux domaines les plus divers. Pour preuve, les toujours lumineux articles de l'ESRA, qui se poursuit dans Nous, les dieux et qui en est à son cinquième tome. Malheureusement, ce savoir encyclopédique ne suffit pas à faire une histoire. A la lecture de Nous, les dieux, on a parfois l'impression de se trouver face à une copie de rédaction de quatrième ! C'est comme si un élève de collège prolifique et très doué avait traité le sujet : "Devenu dieu, vous entrez à l'école des dieux de l'Olympe. Racontez."
Les Fourmis étaient un sommet. On peut se demander à présent : où va Bernard Werber ?

Un peu facile ? Idem

5 étoiles

Critique de Klein (, Inscrit le 16 octobre 2004, 52 ans) - 20 janvier 2005

Et voilà un autre livre qu'il est facile à lire x2grind
Et oui Bernard est de retour (je sais, cela date de septembre 2004). Un livre de 400 pages (attention en 3 tomes, dont 2 à venir ! Mais ce n'est indiqué nulle part en couverture ou au verso :angry:
En fait cela continue (avec les mêmes personnages), les Thanatonautes et l'empire des Anges ... Attention, Bernard, tu glisses dans la facilité :-)
Bon, lecture facile. De plus, on réapprend (parce qu'on a bien du l'apprendre un jour) toute la mythologie grecque.
J'ai bien aimé Werber, mais j'aurai du mal à me procurer les 2 autres tomes. Je trouverai bien des excuses. Mais je finirai l'histoire, car je ne laisse jamasi tomber un livre. De plus, le dernier tome devra bien nous en apprendre plus sur la vision que Werber a du futur. Puisque ce 1° opus nous explique notre passé ...
Voilà, voilà ... Ni bien, ni mal. Si vous venez de finir le Pendule de Foucault, cela vous détendra :-D

Sujet ruminé

4 étoiles

Critique de FightingIntellectual (Montréal, Inscrit le 12 mars 2004, 33 ans) - 3 janvier 2005

J'avais adoré les Thanatonautes. C'était spécial, inexploité comme sujet et l'écriture de Werber abordait le problème avec humour et fraîcheur.

L'empire des anges était déjà réchauffé, le personnage de Michael Pinson tournant déjà en rond, mais Werber faisait un effort légitime pour légitimer sa suite aux Thanatonautes... qui à mon avis ne l'était pas.

J'ai eu "Nous les dieux" en cadeau de Noël, mais j'étais sceptique. Ayant adoré "Les Fourmis" et "Les Thanatonautes" Je me suis quand même lancé dans "Nous les Dieux."

Pendant tout le bouquin j'ai trouvé que Werber essayait de nous vendre tous ses livres en faisait des allusions subtiles à ses anciens ouvrages et que sa recette d'avoir trois tomes avec les titres déjà prêts sent le coup de marketing.... Pendant tout le roman, on voit subtilement les élèves Dieux (la plupart des personnages historiques... original!) de Aeden suivre les cours de de Chronos, Hephaistos, Arès et compagnie et recréer la terre sur une planète nommé "Terre 18" . Même si George Méliès (sic) en fait brillamment la remarque à dix pages de la fin, n'importe quel lecteur ne souffrant pas de trisomie l'a remarqué bien vite dès que les élèves Dieux créent des dinosaures.


La Thanatonotique a également laissé sa place à la théonautique qui n'est que bête exploration de l'île d'Aeden. Cette exploration a plus des airs de recherche de problèmes que d'aventures passionnantes et mystérieuse.

Mais y'a des bons points

On y retrouve Edmond Wells des "Fourmis" et on y retrouve sa belle complicité avec Pinson, ce qui donne de la couleur à un personnage principal vachement gris.

La narration de Werber de "Terre 18" et des débuts de son humanité est également très sensible et il fait subtilement le pont entre le fait que les humains ne sont que des pions, mais bien appréciés de leur créateurs.

Mais bon.... oui je suis déçu, mais encore fan de Werber. Va-t-il me vendre ses deux autres 400 pages pour me faire savoir qui est le foutu déicide?

Probablement...mais on verra,

Pas mauvais, mais un des Werber les plus faibles que j'aie lu

Un peu facile ?

8 étoiles

Critique de Hystaspe (, Inscrit le 5 novembre 2004, 38 ans) - 5 novembre 2004

L'auteur ne tomberait-il pas quelque peu dans la facilité ?
On alterne un chapitre d'un contexte (les cours), un chapitre d'un second contexte (l'aventure en dehors des cours) et un chapitre de l'Encyclopédie.
Cette "recette" est appliquée et adaptée dans presque tous ses livres depuis les Fourmis. Il tient le lecteur en haleine de chapitre en chapitre en lui promettant la "carotte" par le fait que dans deux chapitres, il connaitra la suite.
C'est un peu inspiré des Feux de l'amour ou de Santa Barbara, ces histoires qui se croisent, mais cela fonctionne. Pourquoi s'en priver!
Moi meme, j'adore.

Forums: Le Cycle des Dieux, Tome 1 : Nous, les Dieux