Le grand secret de René Barjavel

Le grand secret de René Barjavel

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Vladquebec, le 29 septembre 2004 (Châteauguay, Inscrit le 23 septembre 2004, 35 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 16 avis)
Cote pondérée : 8 étoiles (411ème position).
Visites : 6 370  (depuis Novembre 2007)

Le titre dit tout

Un scientifique indien, comme le dit le livre, a découvert l'immortalité... mais elle est contagieuse. Les deux personnages principaux, un homme et une femme tous deux amants se trouvent mêlés à cette histoire qui semble au début, à leurs yeux, une conspiration gouvernementale.

L'auteur a eu une grande imagination puisque l'histoire concorde parfaitement avec l'actualité politique de cette époque. On nous explique par exemple, pourquoi Kennedy a été assassiné.

Le livre pose une très grande question : si nous étions tous immortels, comment pourrions-nous continuer à vivre? Chaque être humain vivrait éternellement et continuerait à se multiplier. La réponse à cette question est également dans le livre : «La vie sans la mort rend la vie impossible.»

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Un secret bien imaginé

9 étoiles

Critique de Flo29 (, Inscrite le 7 octobre 2009, 47 ans) - 10 juin 2019

C'est une histoire passionnante. C'est le premier Barjavel que je lis et pour moi ça a été une belle découverte alors que j'avais trouvé ce livre complètement par hasard dans une boîte à livres. Je me suis laissée happer par ce roman, que j'ai lu assez vite et sans difficulté. A faire lire!

virus atomique

10 étoiles

Critique de Jfp (La Selle en Hermoy (Loiret), Inscrit le 21 juin 2009, 70 ans) - 24 mars 2019

Lire Barjavel, c’est mordre à pleines dents dans un mets goûteux à souhait, fondant délicieusement sous la dent. C’est mordre dans la vie, tant ses images sont vraies, dans une langue épurée à l’extrême, ne laissant sa place qu’à l’essentiel. Que dire aussi de l’érotisme, présent à toutes les phrases, même lorsqu’il s’agit de décrire ne serait-ce qu’une austère façade d’immeuble. Mais l’art de Barjavel ne réside pas seulement dans la langue (au sens figuré du terme), son imagination fertile et sa connaissance du monde lui permettent de nous tenir en haleine dans cette vision, toujours plus actuelle, d’un monde qui court vers sa perte. Comme dans le célèbre "Ravage", l’apocalypse semble bel et bien une création humaine et non une quelconque punition divine venue du fond des âges. La découverte d’un virus mutant, aux pouvoirs extraordinaires, menace la survie de l’humanité par des chemins très détournés mais terriblement efficaces. Les "grands de ce monde" vont donc décider, dans le plus grand secret, de s’entendre pour prendre des décisions drastiques auxquelles ils vont devoir se tenir coûte que coûte, et le coût, lui aussi, sera terrible. Thriller, espionnage, science-fiction, l’auteur use de tous les genres, sans oublier une merveilleuse histoire d’amour entre deux êtres que tout rapproche et que tout va brusquement éloigner, sans autre remède possible que la mort. Lisez, relisez Barjavel, et profitez de la vie, tant qu’il est encore temps…

Plus c'est court plus c'est bon

8 étoiles

Critique de FrèreGallagher (, Inscrit le 7 janvier 2013, 31 ans) - 4 octobre 2013

Je me suis amusé à lire ce livre globalement bien écrit. Il se lit rapidement et les événements s’enchaînent également à toute vitesse, comme dans tout livre de Barjavel.
Ce qui me dérange dans les livres de ce dernier c'est qu'il me reste à la fin de l'histoire une petite frustration. Il y aurait à chaque fois matière à faire un livre de 900 pages(idem pour Ravage), mais tout est si concentré qu'au bout de 350 pages c'est la fin. Puis il n'y a pas grand suspense...
Mais l’intérêt de ce bouquin réside dans la chronologie qui s'imprime sur des faits réels de l'histoire, et franchement chapeau. Tout est parfaitement ficelé, et la frontière entre monde réel/fictif n'existe plus au bout de quelques minutes de lecture!
Bref, Le grand secret est un GRAND livre à lire impérativement!

Et si c'était vrai ?

8 étoiles

Critique de Jaafar Romanista (Rabat, Inscrit le 3 février 2013, 31 ans) - 27 juillet 2013

Le grand secret est un roman uchronique, un roman captivant plein de suspense, ayant adoré « La nuit des temps » j’ai décidé de lire le grand secret et je n’ai pas été déçu, ce qui est magnifique dans ce roman est le fait d’introduire des personnages réels et des faits historiques (Nehru, Kennedy, Nixon, De Gaulle , Mao et Khrouchtchev ) dans une histoire de science fiction. On trouve tout, une histoire d’amour, du suspense et du mystère (le grand secret), de la révolte et pleins de rebondissements.
La fin comme celle de « la nuit des temps » est un petit peu triste, mais elle laisse une lueur d’espoir.

un de mes livres préférés

10 étoiles

Critique de Patsy80 (, Inscrite le 20 août 2009, 43 ans) - 21 août 2009

Ce livre est extraordinaire ! J'ai été très amusée par la description rationnelle de faits jusqu'à lors inexpliqués (disparition d'hommes politiques, soudaine course à l'exploration de la lune...). Puis, j'ai adoré la façon dont l'ile et son fonctionnement avait été envisagés. Mais je reviens sur la critique de Yanice : il ne faut pas se positionner dans la société actuelle pour aborder cette histoire : on est en plein psychédélisme des années 70 : "peace and love". Accentué par l'isolement sur l'ile, les ados de 13 ans veulent faire des enfants car dans la nature (animale), dès que cela est possible, la reproduction a lieu. On est en plein observatoire de l'homme (civilisé par le langage et une certaine éducation) mais dans un environnement naturel (loin des soucis économiques, il ne lutte pas pour sa survie, il a le temps). Le questionnement déontologique de la fin se prolonge bien au delà du livre d'ailleurs, j'y pense encore souvent.

Waoww

9 étoiles

Critique de KyraLove (Liège, Inscrite le 14 mars 2009, 28 ans) - 14 mars 2009

un incontournable !

Avis mitigé...

6 étoiles

Critique de BONNEAU Brice (Paris, Inscrit le 21 mars 2006, 34 ans) - 22 avril 2007

Je suis bien mitigé, face à cette histoire. Le livre m’était présenté comme un “1984″, entre la science fiction et le roman visionnaire, effrayant portrait de la dérive sociale. Le début du roman est étrange, trop mystérieux et trop elliptique pour passionner. A vrai dire, le début laisse perplexe.

La suite de l’histoire prend du sens, est même assez intéressante lorsqu’elle entre en réflexion sur l’immortalité et ses dangers. C’est même assez intéressant de considérer l’immortalité comme un maladie contagieuse, de laquelle il faut prémunir l’humanité.

Malheureusement, au delà de ça, le bouquin n’est pas extraordinaire, l’histoire est un peu molle du genou, un peu trop et souvent pas assez, mais jamais aux bons moments. Il parait tout de même “qu’il faut le lire”. Si on le dit…

Tout simplement génial

9 étoiles

Critique de PA57 (, Inscrite le 25 octobre 2006, 36 ans) - 30 octobre 2006

Ce roman est l'un de mes préférés. Il lie suspens et réflexion sur un thème important, le tout très bien écrit. C'est le premier roman de Barjavel que je lis, et cela m'a donné envie de lire les autres. A lire absolument.

Vos nuits seront toujours rouges

7 étoiles

Critique de Oxymore (Nantes, Inscrit le 25 mars 2005, 47 ans) - 17 octobre 2006

la 1ère partie du livre m'a assez emballé de par son rythme et le mystère de ce fameux grand secret, le tout sur un fond de guerre froide et de services secrets omniprésents. J'ajouterais que l'écriture de Barjavel est très poétique quand il s'attaque aux sentiments de Jeanne et Roland et à la nature qui jaillit littéralement par moment.
En revanche la seconde partie du bouquin, celle qui dévoile ce fameux grand secret est un peu plus poussive et ésotérique à mon goût ce qui entraine des lourdeurs qui m'ont parfois lassé. Je relativiserais quand même ce reproche en indiquant que les chapitres sont très courts dans l'ensemble ce qui permet des pauses bienvenues dans les passages plus abscons.
La fin du roman retrouve un regain d'intérêt quand surviennent les événements que je ne peux pas dévoiler sans donner la clé de l'intrigue mais en tout cas le message global est intéressant et nous pose des questions profondes sur une des interrogations essentielles de la vie.

Petite parenthèse: ça serait vraiment sympa d'éviter de dévoiler tout l'intérêt des livres dans ces critiques; n'oubliez pas que certains les lisent pour se faire une idée d'un livre et se donner l'envie de les lire donc si tout est dévoilé c'est sans intérêt. La critique est facile mais l'art est difficile.

Entretien réussi.

9 étoiles

Critique de Yanice (, Inscrit le 11 septembre 2005, 33 ans) - 18 septembre 2006

Ce roman de Barjavel se scinde en 2 parties.

La première est à mon sens la moins intéressante. Tout n'est que profusion de personnes politiques importantes qui se déplacent d'un pays à un autre. C'est très touffu. Le mystère autour du fameux grand secret s'étire encore et encore. On se demande alors quand l'histoire va enfin commencer.

La réponse: dans la deuxième partie.
C'est à ce moment que l'histoire commence réellement.

L'intrigue est très intéressante et imaginative. L'écriture relève d'un grand talent (et ce même au niveau de la peinture psychologique des personnages) même si on peut déplorer un manque relatif de descriptions.

Point négatif (et spoiler):
L'île ressemble à une sorte de gigantesque b*isodrome où les gamines de 13 ans n'hésitent pas à tomber enceintes. A tel point qu'on se demande si cette ile n'est pas devenue l'ile de la tentation (TF1 pourrait en tirer un concept) Bref, on a déjà vu des livres où les femmes étaient plus à leur honneur.

L'histoire d'amour entre Jeanne et Roland est quant à elle intéressante. Et le coté romantique et courageuse de jeanne la rend vraiment attachante.


Et la fin est tout simplement géniale (heu....dans la mesure ou elle est inattendue, sinon elle est horrible)

Bref c'était mon premier Barjavel et ce ne sera sûrement pas le dernier, loin de là.

Mitigé

6 étoiles

Critique de Soili (, Inscrit le 28 mars 2005, 46 ans) - 8 septembre 2006

Une découverte majeure est faite en Inde, cette découverte devient à la fois un grand espoir et un grand danger qui doit être préservé de tous.

Ce " grand secret " sera connu de quelques chefs d'état au monde seulement ( Mao , Kennedy, Brejnev, de Gaulle entre autres .... ) . Une femme qui recherche son amant se retrouve plongée au coeur de cette affaire d'état.

Cette découverte nous fait nous poser des questions philosophiques. Personnellement , je trouve ce roman captivant jusqu'à la découverte du secret ( à la moitié du livre environ ) puis je trouve la deuxième partie plus poussive malgré quelques passages très agréables à lire, bref un avis très partagé .

Dingue de révéler le secret dans une critique , autant donner le nom de l'assassin pour un roman policier.

De loin le meilleur de tous les Barjavel

10 étoiles

Critique de Elolilipop (Paris, Inscrite le 7 novembre 2005, 35 ans) - 7 novembre 2005

Ce livre est un classique à lire absolument ! C'est le mieux construit et le plus réaliste de tous les romans de Barjavel ! Je l'ai lu plusieurs fois et je redécouvre chaque fois quelque chose !
En un mot: incontournable !

Très bon livre

9 étoiles

Critique de RenéBarjavel (, Inscrit le 30 septembre 2005, 40 ans) - 30 septembre 2005

L'un des meilleurs livres de http://www.renebarjavel.com>René Barjavel


Un livre qui pose de bonnes questions

7 étoiles

Critique de Jules (Bruxelles, Inscrit le 1 décembre 2000, 74 ans) - 16 novembre 2004

J'ai lu cela il y a très longtemps et cela m'a beaucoup fait réfléchir. Rien n'est simple ! D'abord quel serait le plaisir de vivre éternellement au même endroit puisque le principe de la contagion fait qu'aucun immortel ne peut sortir sous peine de transmettre son immortalité.

En effet, l'immortalité supposerait automatiquement la surpopulation. Comment éviter la contagion ?

D'ailleurs dans le livre, si je me souviens bien, l'île occupée par les immortels est encerclée par des navires de guerre. En plus, comment nourrir les gens? Je crois aussi me souvenir que chaque végétal, comme les êtres humains, arrête son évolution au sommet de sa courbe. Or, donner le fruit n'est déjà plus le sommet de la courbe, c'est le début de celle vers le déclin et la mort. Quid du blé pour faire le pain ?

Enfin, et cela me semble être le point essentiel, quel serait le sel de la vie si la mort n'existait pas ?...

un GRAND livre

9 étoiles

Critique de Manandra (Paris, Inscrite le 16 novembre 2004, 33 ans) - 16 novembre 2004

à lire sans aucune hésitation

Forums: Le grand secret

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le grand secret".