La Sainte Chapelle
de Laurence de Finance

critiqué par Veneziano, le 15 octobre 2021
(Paris - 43 ans)


La note:  étoiles
Les vitraux de la passion du Christ
La Sainte Chapelle est construite pour accueillir les reliques du Christ, notamment sa couronne d'épines, exposées sur un promontoire de la chapelle haute, pour attirer les regards. Elle est conçue au sein du palais médiéval des Capétiens, qui va essentiellement devenir le siège du Parlement, puis du palais de justice de Paris, la conciergerie étant convertie en prison sous la Révolution.
La chapelle basse sert aux offices à destination des habitants des lieux, la haute à une destination spirituelle hors du commun et à la cour. Elle est constituée d'une verrière de vitraux du style Gothique rayonnant, en ellipses ou ovales, relatant le livre d'Isaïe ou arbre de Jessé, le livre des Juges et le livre des Nombres. A l'ouest, la façade contient une rosace, dont une oeuvre imposante du gothique flamboyant. Il en ressort que le lieu est fortement enrichi de lumières et de couleurs vives, qui font sa renommée, en sus de son usage initial.

Ce livre succinct retrace l'essentiel et permet de comprendre clairement l'apport synthétique de ce joyau du patrimoine. Il s'avère donc beau, intéressant et enrichissant.