L'insaisissable homme des neiges
de Robert Arthur, M.V. Carey, Jacques Poirier (Dessin)

critiqué par Fanou03, le 21 juillet 2021
(* - 46 ans)


La note:  étoiles
Big Foot
Konrad et Hans, les employés de l’oncle d’Hannibal Jones, le chef des Trois Jeunes Détectives, rendent visite à leur cousine Hannah, qu’ils n’ont plus vue depuis dix ans. Elle habite à Sky Village, dans la montagne, où elle tient une auberge. Hannibal Jones et ses deux compères Peter Crench et Bob Andy en profitent pour se faire emmener afin de faire un peu de camping. Mais il se passe des choses étranges. Le mari de Hannah montre un comportement bizarre : il creuse une piscine qui ressemble plus à une fosse et tient toujours prêt une carabine à balles tranquillisantes. Serait-ce pour se garder des ours du pays, qui ont une singulière tendance à assommer les touristes trop curieux ?

Nous voilà donc au flanc de la Sierra Nevada, où, vous l’avez compris, nos trois jeunes détectives préférées vont avoir fort à faire pour débrouiller l’écheveau qui leur tombe dessus ! On retrouve ici une enquête assez classique mais plutôt bien faite, avec son lot de rebondissements et de mystères, où tout le monde peut être suspect à un moment ou à un autre. Je dirais qu'elle a deux particularités: premièrement elle met un peu plus que d’habitude sur le devant de la scène Konrad et Hans, les employés bavarois du Paradis de la Brocante. Et surtout que c’est un des rares volumes de la série, sauf erreur de ma part, qui contient un élément « fantastique », et qui le reste jusqu’au bout. A noter aussi au passage la fort belle couverture de l’édition de 1975.