Le crime est presque parfait: L'enquête choc sur les pesticides et le Sdhi de Fabrice Nicolino

Le crime est presque parfait: L'enquête choc sur les pesticides et le Sdhi de Fabrice Nicolino

Catégorie(s) : Arts, loisir, vie pratique => Santé et sport , Sciences humaines et exactes => Economie, politique, sociologie et actualités

Critiqué par Colen8, le 9 mars 2021 (Inscrite le 9 décembre 2014, 79 ans)
La note : 7 étoiles
Visites : 285 

Pesticides "papers"

Une tribune de Libération (15 avril 2018) signée d’un collectif de médecins et chercheurs affiliés à un centre de référence sur les maladies mitochondriales de l’INSERM pour les uns, au CNRS pour les autres, donne l’alerte sur une famille de pesticides de synthèse récemment commercialisés, les SDHI. Un journaliste versé depuis des années dans les pesticides s’empare du sujet dont à l’origine il ignore tout. Les SDHI, inhibiteurs de la SDH(1) dont ils tirent leur nom, sont de puissants pesticides fongiques visant à protéger les cultures vivrières des champignons pathogènes préjudiciables aux rendements, parfois carrément nocifs pour certains d’entre eux.
Les signataires de la tribune ont mis en évidence in vitro l’action délétère des SDHI sur la fonction respiratoire de tout le règne du vivant. Ils insistent pour une suspension des ventes en attendant confirmation par d’autres organismes de recherche. Ça fait du bruit chez les multinationales de l’agro-industrie qui se rangent comme de coutume derrière des éléments de langage fondés sur le respect des DJA(2), par conséquent sur l’innocuité de leurs produits, et mobilisent simultanément leurs lobbyistes et toxicologues. Après un examen sommaire de la question, les instances nationales et européennes chargées des autorisations de mise sur le marché, de la réglementation sur les seuils admissibles de toxicité, in fine de la protection sanitaire des consommateurs concluent à l’absence de preuve(3)...
La documentation rassemblée par le journaliste et militant écolo Fabrice Nicolino s’efforce de démêler les fils embrouillés des collusions remontant à l’après-guerre entre un vaste monde d’intervenants publics et privés tranquillement occupés à défendre leurs intérêts et leur business lucratif, surtout préoccupés des résistances inéluctables aux traitements des nuisances visées, feignant d’ignorer les bombes à retardement qu’ils ont lâchées dans la nature en étouffant les sols sous des tombereaux de produits dangereux. Pour mémoire, le best-seller mondial « Printemps silencieux » de l’américaine Rachel Carson (1962) sur les dégâts humains et environnementaux du DDT a constitué la première d’une série d’alertes contre les pesticides.
(1) la SDH, acronyme de l’enzyme succinate déhydrogénase est une molécule des mitochondries nécessaire à la respiration de chaque cellule vivante
(2) DJA, dose journalière admissible, évaluée selon des tests obsolètes ne tenant aucun compte des cumuls, ni des cocktails, encore moins des effets épigénétiques de l’exposition à ces produits
(3) Concernant la toxicité des SDHI sur les mitochondries dite mitotoxicité, absence de preuve ne signifie nullement preuve de l’absence.
Pour rejoindre l’association de bénévoles présidée par l’auteur : https://nousvoulonsdescoquelicots.org/
NB : Le Sénat, saisi de la question, conclut à la nécessité de démontrer par des études in vivo la toxicité mitochondriale des SDHI puis ensuite de faire évoluer les textes réglementaires. Le rapport souligne la grande toxicité de certains champignons des céréales ciblés par les SDHI, justifiant le recours à ces familles de fongicides (rapport n°345 - téléchargeable/70 pages/20/02/2020) - http://www.senat.fr/rap/r19-345/r19-3451.pdf

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Le crime est presque parfait: L'enquête choc sur les pesticides et le Sdhi

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le crime est presque parfait: L'enquête choc sur les pesticides et le Sdhi".