La Ménagerie de Versailles
de Gérard Mabille, Joan Pieragnoli, Hubert Naudeix (Dessin)

critiqué par Koolasuchus, le 15 février 2021
(Laon - 32 ans)


La note:  étoiles
Un lieu unique mais peu connu
Symbole même du Roi-Soleil et de la monarchie absolue, le fameux château ne fut pourtant pas la première création de Louis XIV au domaine de Versailles. En effet, entreprit dès 1663, la ménagerie se situait dans les jardins, à proximité du Grand Canal et servait, comme son nom l'indique, à accueillir les animaux achetés ou offerts ainsi qu'à les observer. Ce bâtiment connut son heure de gloire vers les années 1700 lorsque le roi en fit cadeau à sa petite belle-fille, la duchesse de Bourgogne puis, après le décès de cette dernière, il sombra peu à peu dans l'oubli jusqu'à être détruit au début du XIXe siècle.

De nos jours, il ne reste plus beaucoup de traces de la ménagerie, ce livre est donc l'occasion d'en apprendre un peu plus sur cette construction qui, certes, ne fait pas le poids face au faste du château mais dont la vocation ainsi que la forme étaient tout de même assez originales. La première partie est consacrée au bâtiment en lui-même, sa construction, ses transformations et son ameublement tandis que la deuxième se focalise essentiellement sur ses habitants car elle a vu défiler un certain nombres d'animaux, allant des dindons aux tigres en passant par les cerfs et même un éléphant.

Même si je l'ai trouvé relativement court, cet ouvrage n'en est pas moins très intéressant et permet ainsi de mettre en lumière un bâtiment assez méconnu du domaine. L'iconographie est très riche et fait la part belle aux documents d'archives dont notamment un certain nombre de plans d'époque qui ont servi pour la création de modélisations en 3D permettant ainsi d'avoir une idée assez précise de son aspect.

Cela a donc été une bonne petite lecture. J'ai vraiment trouvé ce livre très instructif, assez complet malgré son format et également très bien illustré.