Les chroniques de Siala, Tome 3 : Le vent d'ombre
de Aleksei Pekhov

critiqué par Ayor, le 13 janvier 2021
( - 48 ans)


La note:  étoiles
Une trilogie passionnante
Plongée dans l'immense et périlleuse forêt de Zagraba, la troupe poursuit sa quête, et l'immersion reprend ses droits dès les premières lignes, le plaisir de lecture étant alors entier.

Mais une fois atteinte la nécropole de Hrad Spein, quelques longueurs s'installent même s'il est vrai que suivre le parcours d'Harold est intéressant. Cela dit les situations sont différentes, c'est un fait, mais cela reste malgré tout répétitif, surtout quand c'est étalé sur plusieurs chapitres et que le récit perd alors un peu de son charme.

Mais une fois sorti de là, l'auteur nous replonge dans les périlleuses pérégrinations d'Harold et de ses compagnons, l'aventure reprend pleinement ses droits, sans le moindre temps mort, et l'on retrouve cette sensationnelle fluidité si bénéfique jusque-là.

Dommage également ce chapitre plutôt conséquent quant à la bataille finale, il n'apporte pas grand chose si ce n'est de la confusion. L'auteur aurait largement pu s'en passer.

Ce troisième et ultime volet se révèle plus dense quant au récit et un peu moins palpitant de manière générale, ceci à cause de ruptures nettes dans un rythme qui n'avait connu jusque-là aucune anicroche.

Globalement, cette trilogie s'avère passionnante et mérite que l'on s'y attarde. Épurée de ces passages inutiles uniquement présents dans l'ultime tome, elle aurait été, à mes yeux, parfaite.