A l'ombre de la Croix - intégrale
de Ilaria Trondoli

critiqué par Hervé28, le 9 janvier 2021
(Chartres - 51 ans)


La note:  étoiles
un dessin superbe sur un scénario un peu confus
Cette intégrale regroupe les deux volumes intitulés "Elisea" et "Le Trésor noir", sous une couverture que je trouve moins réussie que les albums pris séparément.
J'avais trouvé la lecture du premier volume assez fastidieuse : un scénario confus (mêlant histoires familiales et quête d’un mystérieux « noir »), des personnages difficilement reconnaissables d'une case à l'autre. Mais ce second opus est beaucoup mieux maîtrisé que le précédent, comme si en "éliminant" des personnages secondaires inutiles (Isabelle, Nicolas, véritable arlésienne de cette aventure, et d'autres encore...) l'intérêt de l'histoire rebondissait.
Sur fond de prise de Saint Jean d'Acre pendant les croisades, Ilaria Trondoli développe une chasse au Trésor menée par un mystérieux Luc de Ridefort, ancien templier.
Le principal atout de cette bande dessinée est sans nul doute le magnifique dessin, en couleurs directes. En outre, le second volume bénéficie de plus de lumière que le tome précédent. Le moins bon réside sans doute dans le scénario qui nous fait penser au "Troisième Testament". La dessinatrice, étrangement, transforme physiquement son héros (Luc de Ridefort) dans ce volume, ce qui le rapproche de Conrad de Marbourg.
Une bonne histoire en deux volumes, réunis ici dans une intégrale, à acheter si vous n'êtes pas encore rassasié d'histoires de Templiers .