Faux-semblant
de Sandra Brown

critiqué par Usdyc, le 9 janvier 2021
(Bruxelles - 64 ans)


La note:  étoiles
Excellentissime
Cela fait du bien de reprendre un vrai bon roman policier en main. Mes dernières lectures ont été plutôt tristounettes en matière de suspense et d'intrigue. Dans le livre de Sandra Brown, qui date déjà de 1995, on retrouve un savant dosage des deux. Le hasard veut que je termine le livre le lendemain des incidents du Capitole aux USA. Eh bien, rien n'a vraiment changé dans l'Amérique profonde. Les excités de la loi du talion, du complot, du satanisme... sont apparemment toujours bien vivants.
Je n'aime pas beaucoup faire des résumés de romans policiers car on risque toujours de déflorer une partie de l'intrigue. C'est d'autant plus vrai que dans ce roman, c'est dès les toutes premières pages que le lecteur est embarqué.
Alors disons que le personnage principal du livre doit d'abord supporter la misogynie des hommes de la petite ville où elle veut exercer son métier d'avocate et ensuite, se faire un monde à elle pour se protéger des atrocités dont elle est témoin. Le monde qu'elle se crée est le titre du livre.
Voilà, le restant, c'est à vous de le lire !

On est rapidement emballé par les différents types de caractères des personnages. La lecture est facile et agréable. Il n'y a pas de longueurs descriptives de paysages et/ou de personnages. Le suspense est omniprésent.
Jusqu'à la toute dernière page, le titre du roman porte vraiment bien son nom. Donc dans cette catégorie de roman, je donne 5 étoiles.