Vernon Subutex (BD) - tome 1
de Virginie Despentes (Scénario), Luz (Dessin)

critiqué par Veneziano, le 30 décembre 2020
(Paris - 43 ans)


La note:  étoiles
Déchéance d'un disquaire - adaptation du roman
Vernon Subutex a longtemps représenté une légende dans le monde de la musique, pour avoir été un disquaire de référence et expert en rock. Il est pote avec le tout-Paris tendance et revoit une star de ses relations, Alex Beatch, qui meurt dans la soirée, vraisemblablement d'une overdose. Ce dernier, s'étant vraisemblablement senti flancher, a remis des cassettes à Vernon comportant une sorte d'héritage culturel. Or, l'ex-disquaire tendance est expulsé de chez lui, pour créances de baux impayés.
Et c'est le début de la descente aux enfers : il squatte chez ses relations, vole ici et là, finit par se clochardiser, alors que des recherches sont lancées sur Facebook pour retrouver les cassettes d'Alex Beatch, et lui-même par la même occasion, sa bande de potes souhaitant l'aider et lui restituer les affaires éparpillées chez chacun d'eux.

Cette espèce de polar aussi glauque qu'haletant saisit bien l'esprit des relations sociales d'une époque, épinglé d'un humour cinglant et rugueux, le dessin étant parfaitement adapté à ces qualités. Après l'adaptation en série sur Canal +, avec Romain Duris dans le rôle principal, cette bande dessinée restitue bien la narration et l'ambiance du roman originel. Après, ça n'est pas à déposer entre toutes les mains.