Hiyokoi, tome 13
de Moe Yukimaru

critiqué par Koolasuchus, le 20 novembre 2020
(Laon - 32 ans)


La note:  étoiles
Une fin qui approche doucement
Après un tome plus sombre qu'à l'accoutumée, nous revoilà ici dans un volume reprenant le ton habituel de la série. Le premier chapitre est toutefois consacré à la conclusion de l'intrigue liée autour d'Akiho. Après de surprenantes révélations, cette dernière décide de prendre une décision assez radicale mais Hiyori ne compte pas la laisser faire. Voilà donc la fin de cet arc narratif qui détonnait beaucoup par rapport à ce que l'on avait l'habitude de voir et c'est ce qui le rendait très intéressant, avec ici un dénouement peut-être pas forcément des plus crédible mais qui reste quand même très satisfaisant.

Nous retrouvons donc un peu plus de légèreté par la suite. Ce sont les vacances d'été et afin de faire une pause dans leurs révisions Hiyori, Yushin et quelques amis vont passer un week-end à la campagne et entre barbecues et autres feux d'artifice cela va être l'occasion pour nos deux tourtereaux de parler sérieusement de ce qu'ils veulent pour l'avenir mais également pour Ricchan de refaire une déclaration à l 'élu de son cœur. Ce séjour au vert est donc assez drôle et permet également au lecteur de souffler un peu après les événements précédents tout en permettant à plusieurs personnages de faire le point sur ce qu'ils désirent vraiment ou non mais aussi de revoir un visage que l'on n'avait pas vu depuis un bon moment.

Le dernier chapitre est consacré aux interclasses du lycée durant lesquelles les élèves doivent participer à diverses compétitions sportives. La pauvre Hiyori se retrouve à devoir faire la course de relais qui est loin d'être sa spécialité. Cependant la jeune fille ne baisse pas les bras et décide de s’entraîner à fond pour faire gagner son équipe. Ici aussi nous avons droit à une intrigue relativement légère mais qui permet encore une fois à notre héroïne de s'affirmer encore plus et qui offre également une très belle scène entre Hiyori et Mittan, son ancienne professeure principale.

Enfin, ce tome se conclut par un petit chapitre bonus consacré à Misa, une élève du lycée d'Hiyori mais dans une classe différente et dont je me rappelle absolument plus si on l'avait déjà vue dans l'histoire principale. Centré sur sa relation amour-haine avec un de ses camarades c'est assez rigolo mais pas non plus d'un très grand intérêt.

Moins prenant que le tome précédent, celui-ci n'en est pas moins très sympathique et à travers ses différentes situations il permet à plusieurs personnages d'évoluer. On voit aussi que l'on commence à se rapprocher de la fin de la série car le prochain volume sera en effet le dernier et les éléments se mettent doucement mais sûrement en place pour le final.