Hamish Macbeth 6 - Qui sème le vent de M. C. Beaton

Hamish Macbeth 6 - Qui sème le vent de M. C. Beaton
(Death of a snob)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Shelton, le 18 novembre 2020 (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 64 ans)
La note : 7 étoiles
Visites : 102 

Sympa et c'est déjà bien !

J’ai déjà dit ici (et même écrit quand il s’agit de pages internet) mon plaisir à lire régulièrement des romans policiers plus légers que les thrillers qui font trembler le lecteur la nuit. C’est pour cela que je suis sinon un adepte du moins un lecteur régulier de ces romans classés dans les « Cozy mysteries ». Récemment je vous ai parlé de la série « Son espionne royale », il est donc temps maintenant de vous entretenir d’un certain Hamish Macbeth, simple policier de Lochdubh, dans les Highlands…

Marion Chesney Gibbons est une romancière écossaise qui a écrit de très nombreux romans, de la romance aux romans historiques en passant par les polars. Elle signe une partie de son œuvre du nom de M.C. Beaton et elle est décédée à l’âge de 83 ans le 30 décembre 2019… Parmi ses héros récurrents on trouve Agatha Raisin et Hamish Macbeth… Portons aujourd’hui notre regard amusé sur ce dernier…

Tout d’abord, remettons tout en contexte et donnons à ceux qui ne l’ont jamais croisés les éléments basiques… Hamish est le policier d’un petit village situé au beau milieu des Highlands en Écosse, en bord de mer. Ses chefs pensent qu’il manque d'ambition professionnelle, qu’il est fainéant et sans aucun intérêt. C’est effectivement une façon de le voir mais si on y regarde d’un peu plus près tout cela peut devenir un sac de qualité : il ne se préoccupe pas de sa carrière, prend les évènements comme ils arrivent, donne toujours de son temps pour rendre service et écouter ses concitoyens, ne supporte pas l’injustice, n’a pas d’état d’âme… Bref, c’est le parfait compagnon pour aller boire un coup au pub surtout si ce n’est pas lui qui paye… Oui, les Ecossais sont un peu radins et il semble faire partie de cette catégorie sauf que c’est parce qu’il aide ses parents à subvenir à leur besoins (et il est l’ainé d’une grande famille)…

Dans ce village de Lochdubh il ne se passe jamais grand-chose sauf quand il y a un crime ou deux… Et dès que le crime arrive les policiers de la ville arrivent pour prendre l’affaire en main en ignorant le petit fonctionnaire local qui, pourtant, connait les gens en profondeur… Hamish ne peut compter que sur son intuition naturelle pour trouver les coupables, expliquer les mobiles... Heureusement, parfois il a une petite pincée de chance et aussi une « assistante » par intermittence, une certaine Priscilla Halburton-Smythe dont il est aussi, dans certaines circonstances, amoureux…

En fait, contrairement à certains écrits, je ne pense pas qu’il faille comparer Hamish à Hercule Poirot car il est trop dans la légèreté… Il n’est pas comme Miss Marple car il ne passe pas tout son temps à espionner le village… On ne peut même pas le comparer à Agatha Raisin car il n’est pas aussi déjanté… En fait, pour moi, il ressemble plus à certains héros de Charles Exbrayat et l’écriture de M. C. Beaton est parfois d’ailleurs aussi drôle…

La série anglaise comporte 35 romans et 8 sont déjà traduits en langue française. Sans être exhaustif mais pour vous donner quand même quelques éléments, disons que dans « Qui a une taille de guêpe », un couple, Mr et Mrs Thomas viennent s’installer à Lochdubh et que Prixie Thomas, la charmante épouse, veut juste mettre toutes les femmes du village au régime… Quand elle sera empoisonnée, les coupables potentiels sont assez nombreux, en particulier ceux qui ne pouvaient plus manger leurs frites quotidiennes…

Dans « Qui sème le vent », Hamish se retrouve pour quelques jours de congés sur une île peu accueillante, Eileencraig, invitée par une certaine Jane Wetherby qu’il ne connait ni d’Eve ni d’Adam… Mais il semblerait qu’elle soit en danger…

Bref, je trouve ces romans très sympathiques même si les énigmes ne sont pas anthologiques. L’écriture légère et pleine d’humour convient parfaitement aux lectures de confinement… Bref, je ne peux que vous engager à découvrir Hamish Macbeth !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Qui sème le vent [Texte imprimé], roman M. C. Beaton traduit de l'anglais (Grande-Bretagne) par Marina Boraso
    de Beaton, M. C. Boraso, Marina (Traducteur)
    Albin Michel
    ISBN : 9782226444592 ; 14,00 € ; 01/07/2020 ; 234 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Les enquêtes de Hamish McBeth

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Hamish Macbeth 6 - Qui sème le vent

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Hamish Macbeth 6 - Qui sème le vent".