Vie de Gérard Fulmard
de Jean Echenoz

critiqué par Catinus, le 15 septembre 2020
(Liège - 69 ans)


La note:  étoiles
Oups !
Gérard Fulmard est né en France le 13 mai 1974. Célibataire, taille : 1m68, poids : 89 kg. Il a été steward, il est maintenant sans emploi. Il décide d’ouvrir une agence de détective tout en reconnaissant qu’il n’y connaît goutte. Deux clients se présentent à son bureau. En fait il est déjà manipulé par un parti politique qui ressemble étrangement au F.N., oups ! pardon, au R.N.
Cette fois, la sauce n’a pas pris. Je devrais dire la magie Echenoz n’a pas opéré.
Tant pis ce sera pour une autre fois …

Extrait :

Arrive un temps où tout s’érode un peu plus chaque jour : du royaume digestif à l’empire uro-génital, de la principauté cardiaque au grand-duché pulmonaire, sous protection de plus en plus fragile du limes fortifié de l’épiderme et sous contrôle bon an mal an de l’épiscope cérébral, ces potentats finissent par s’essouffler. Il faut alors sans cesse courir de contrôle en examen, d’analyse en prélèvement, de laboratoire en officine, toujours en retard d’un expert en attendant le gériatre et, à plus ou moins long terme, au médecin légiste et son certificat.