Communisme en France
de Stéphane Courtois

critiqué par Unvola, le 21 août 2020
( - - ans)


La note:  étoiles
P.C.F. : Section Française du Totalitarisme Communiste International !
Une étude passionnante sur le P.C.F., dont l’effondrement de l’U.R.S.S. en 1991, a permis l’ouverture partielle des archives de Moscou, et de celles du Parti Communiste Français.

Evidemment, ce sont Lénine et Trotski qui ont voulu créer le Parti Communiste Français, dans un premier temps nommé : Section Française de l’Internationale Communiste, lors du Congrès de Tours en 1920 ; dans le cadre du développement du Komintern (Internationale Communiste).

Le P.C.F. représente donc, la « Section Française » du totalitarisme communiste international, dont les principaux dirigeants dans les années 1920 à 1960 étaient : Marcel Cachin, Maurice Thorez, Jacques Duclos, Eugen Fried, etc.
Ces derniers étaient directement aux ordres de Staline, puisque l’U.R.S.S. incarnait la « Holding » des différents partis communistes à travers le monde.

Rétrospectivement, lorsque l’on pense à la catastrophe mondiale, anti-démocratique et inhumaine, qu’a engendré le totalitarisme communiste (100 millions de civils innocents exterminés), on peut alors s’estimer heureux que le P.C.F. n’ait pas réussi à prendre le pouvoir en France, lorsqu’il était à son apogée électorale, dans les années 1945 à 1979 !

Malgré tout, restons toujours vigilants à l’encontre : du Parti Communiste Français (P.C.F.), du Nouveau Parti Anticapitaliste (N.P.A.), de Lutte Ouvrière (L.O.)…