L'Insurrection de Cronstadt et la destinée de la révolution russe
de Ante Ciliga

critiqué par Unvola, le 21 août 2020
( - - ans)


La note:  étoiles
Kronstadt : l'un des nombreux massacres perpétrés par Trotski !
Ante Ciliga, Yougoslave d’origine, devient en 1922 secrétaire du Parti Communiste de Croatie jusqu’en 1926 ; date à laquelle il est envoyé à Moscou dans le cadre du Komintern (Internationale communiste).

Après avoir été enfermé 5,5 années dans l’univers concentrationnaire (Goulag) communiste, il finit par dénoncer cet ignoble régime qu’est le totalitarisme communiste.

Dans ce court essai (seulement 22 pages), Ante Ciliga tente d’expliquer avec 17 années de recul, en 1938, les « évènements » de Cronstadt de 1921.

Ante Ciliga explique que dans ses écrits, Trotski, n’a aucune volonté d’analyser objectivement ce massacre.
L’auteur démontre la mauvaise foi absolue de Trotski, ce dernier, revendiquant la « nécessité » EXTERMINATRICE de l’insurrection des MILLIERS de marins de Cronstadt !

Mais Trotski ne va pas jusqu’à ASSUMER les aspects : monstrueux, barbares et inhumains, de l’implacable application de son dogme IDEOLOGIQUE Marxisto-Lénino-Trotskiste, puisque l’on ne trouve aucune trace, malgré ses très nombreux écrits de : macabres décomptes globaux de ses CENTAINES DE MILLIERS de victimes…