Des racines dans la pierre: Mon combat pour la renaissance du Cambodge de Sam Rainsy

Des racines dans la pierre: Mon combat pour la renaissance du Cambodge de Sam Rainsy

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Histoire

Critiqué par Anonyme11, le 19 août 2020 (Inscrit(e) le 18 août 2020, - ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 231 

Le fanatisme idéologique génocidaire communiste poussé au bout du délire et de l'horreur !

Dans ce livre passionnant, Sam Rainsy nous présente, dans un premier temps, la situation politique du Cambodge dans les années 1950 – 1960 et jusqu’à 1975, puis la déchéance qu’à connu sa famille, pourtant issue de l’aristocratie Cambodgienne, avant le coup d’Etat des communistes Khmers rouges le 17 avril 1975 à Phnom Penh.

Ensuite, l’auteur nous décrit l’idéologie barbare des Khmers rouges, dès leur arrivée dans la capitale Phnom Penh, en commençant par la déportation de tous les habitants vers les campagnes.
En effet, Sam Rainsy nous explique les mécanismes monstrueux du génocide ainsi mis en place :
– La collectivisation forcée engendrant l’organisation d’une famine gigantesque ;
– L’esclavagisme (travaux forcés) ;
– La suppression de la propriété privée ;
– L’interdiction de choisir ses propres amis ;
– La rééducation mentale (lavage de cerveau) : les enfants étaient obligés de dénoncer leurs parents innocents ; ces derniers étant considérés par le pouvoir de l’Angkar comme des « ennemis du peuple » ;
– Les arrestations arbitraires et les exécutions sommaires ;
– De nombreuses descriptions de tortures à mort et de massacres, plus horribles les uns que les autres : victimes assommées à coups de pelle puis enterrées vivantes, des enfants fracassés contre des troncs d’arbre, des nourrissons égorgés, etc. !

L’objectif ultime des fanatiques Khmers rouges était d’atteindre la « pureté » totale et primitive du communisme, en faisant pire que tous leurs prédécesseurs, grands criminels bolcheviques tels que : Lénine, Trotski, Dzerjinski, Staline, Mao Zedong, etc., afin d’exterminer toutes personnes « contaminées » par l’esprit bourgeois, capitaliste et impérialiste ; même si cela devait conduire à ne garder : « qu’UN MILLION de Cambodgiens vivants ! ».

Les centres de tortures à mort venaient également compléter ce macabre dispositif, tel que le tristement célèbre centre de détention de Tuol Slèng (S-21) à Phnom Penh, dans lequel près de 17000 victimes furent enfermées, interrogées, torturées et exécutées : enfants, femmes, hommes ; dont seulement 7 survécurent !

Toute cette barbarie au Cambodge a conduit au terrifiant génocide d’environ 2 MILLIONS de tués, sur une population totale de 8 millions d’habitants. Il s’agit du monstrueux « record » du pourcentage le plus élevé des totalitarismes communistes : soit 25 % de la population exterminée en seulement 4 années (entre 1975 et 1979) !

Seuls à ce jour, le bourreau Douch du centre de détention S-21 et quelques autres criminels Khmers rouges sont en cours de jugement, alors que tous les tortionnaires et hauts responsables communistes dans le monde, dont Pol Pot, n’ont jamais été jugés pour leurs crimes.

L’auteur et toute sa famille ont vécu au fil de leurs vies, de nombreuses et tragiques « péripéties ».
Depuis la chute du régime Khmer rouge en 1979, il règne toujours au Cambodge une forte résistance dictatoriale néo-communiste mafieuse, principalement sous la domination de Hun Sen : corruption généralisée, ainsi qu’une foultitude d’attentats terroristes.

Tout en espérant, pour la MEMOIRE Cambodgienne et Universelle, un jugement de tous les responsables Khmers rouges, Sam Rainsy essaie sans relâche depuis 1992, avec l’aide de son parti le P.S.R. (Parti Sam Rainsy), de mettre en place une société LIBRE et DEMOCRATIQUE au Cambodge.

Confer également d’autres ouvrages aussi passionnants sur le même thème, de :
– Kèn Khun De la dictature des Khmers rouges à l’occupation vietnamienne ;
– François Bizot Le silence du bourreau ;
– Thierry Cruvellier Le maître des aveux ;
– Malay Phcar Une enfance en enfer : Cambodge, 17 avril 1975 – 8 mars 1980 ;
– François Ponchaud Cambodge année zéro ;
– Claire Ly Revenue de l’enfer : Quatre ans dans les camps des Khmers rouges ;
– Philip Short Pol Pot : Anatomie d’un cauchemar ;
– François Bizot Le Portail ;
– Pin Yathay Tu vivras, mon fils.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Des racines dans la pierre: Mon combat pour la renaissance du Cambodge

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Des racines dans la pierre: Mon combat pour la renaissance du Cambodge".