Derniers mètres jusqu'au cimetière de Antti Tuomainen

Derniers mètres jusqu'au cimetière de Antti Tuomainen

Catégorie(s) : Littérature => Européenne non-francophone , Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Septularisen, le 2 août 2020 (Luxembourg, Inscrit le 7 août 2004, 52 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 103 

A LA DÉCOUVERTE DU «ROI D´HELSINKI NOIR»!

À 37 ans, Jaakko Mikael Kaunismaa a tout pour être heureux! Il vit à Hamina en Finlande, est l'heureux PDG et principal actionnaire de «Nordic Forest Gourmet Export SA», une petite entreprise, - qui marche très fort et qui est en plein développement -, spécialisée dans la cueillette du champignon Matsukaté (champignon endémique qui pousse abondamment dans les bois de pins finlandais, dont les japonais raffolent et qu’ils sont prêts à payer des fortunes...). De plus, il est marié à Taina, une femme magnifique et très bonne cuisinière, conduit une voiture de luxe, a une superbe maison avec terrasse au bord d’un lac …

Que demander de plus? La santé peut-être? En effet depuis quelque temps, Jaakko a quelques problèmes de santé, et se décide enfin à consulter. Et là c’est le choc! Au cours de la visite médicale, il apprend qu’il va bientôt mourir! En effet, il est victime, à son insu et depuis un long moment déjà, d’un empoissonnement lent et continu et il est beaucoup trop tard pour le soigner! Il va donc mourir, à plus ou moins brève échéance, car son corps peut lâcher, dans un jour, une semaine, un mois…

Complètement sous le choc, abasourdi par la nouvelle, Jaakko décide de rentrer chez lui pour parler à sa femme (qui est aussi sa principale associée) de tout cela et voir ce qu’ils vont devenir… Pour mieux surprendre sa femme en plein ébat acrobatique avec Petri, jeune étalon musclé et bellâtre, par ailleurs coursier dans… Sa propre société!

Que faire alors avec les quelques jours qui lui restent à vivre? À tout moment, le poison accumulé dans son corps peut lui être fatal… Mais, malgré cela, Jaakko décide de ne pas se morfondre et de passer le peu de temps qu’il lui reste à vivre à… Enquêter! Il veut en effet savoir et comprendre qui l'a empoisonné? Et pourquoi on lui veut du mal?

Premières personnes suspectées bien sûr, Taina sa propre femme, ainsi que Petri, l'amant de celle-ci!..

Sur une histoire qui a sans doute un côté «déjà vu», (P. ex. le film : «Mort à l’arrivée» (1988) avec Dennis QUAID, Meg RYAN et Charlotte RAMPLING), le finlandais Antti TUOMAINEN (*1971), construit un scénario de polar bien ficelé, qui tient bien la route, propose des rebondissements, de l’action, des retournements de situation, des surprises… Il y a même un «Twist» assez impressionnant vers la fin de l'histoire, (non, n'insistez pas je ne vous dirais pas lequel!...), et j'avoue m'être surpris à tourner les dernières pages très rapidement pour connaître la fin!

C’est parfois un peu trop «capillotracté», cocasse, décalé, invraisemblable, loufoque, rocambolesque et exagéré, surtout p. ex. quand TUOMAINEN met en scène la mort, de façon très étrange et très opportune des «méchants» concurrents de son entreprise. On n'y croit pas vraiment, mais c’est à prendre «avec des pincettes» et au deuxième (si ce n’est au troisième…) degré! C'est parfois caustique, féroce, mordant, mais, on rit aussi de bon cœur, même si parfois on rit jaune, et ce même si la situation (et le livre, qui est quand même plutôt «noir» et une critique de la société actuelle), ne s’y prêtent pas vraiment...

C’est bien écrit, cela se lit facilement, les pages se tournent sans que l’on s’en aperçoive vraiment, quelques heures d’intense lecture suffisent amplement. C’est très bien restitué en français par la traduction de M. Alexandre ANDRÉ, même si les mots «je ne relève pas», «il ne relève pas» ou «elle ne relève pas», qui reviennent des dizaines de fois dans le livre, sont un peu lassants à la fin!

Sinon, la psychologie des personnages est excellente, surtout celle de Jaakko, qui se «découvre» une nouvelle vie, et se met à vivre véritablement… Au seuil de sa propre mort! Et aussi tout ce qui va avec comme p. ex. la beauté simple des choses de tous les jours… Le personnage, pataud et anti-héros par excellence, est attachant, avec ses complexes, ses idées reçues, ses lâchetés, ses faiblesses, ses kilos en trop... Tout le monde se reconnaîtra un peu en lui, tôt ou tard dans le roman…

Ce n’est certes pas un chef-d’œuvre, mais un très beau roman, un très bon polar, qui pour peu qu’on le prenne, un peu, au second degré, vous fera passer un très bon moment de lecture! Et si je ne met pas cinq étoiles, c'est à cause de la fin, trop bâclée, pas très crédible et trop précipitée par rapport au reste du roman! Je dirais en conclusion, qu’avec Antti TUOMAINEN, la littérature finlandaise a trouvé le digne successeur au regretté Arto PAASILINNA (1942 - 2018).

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Derniers mètres jusqu'au cimetière

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Derniers mètres jusqu'au cimetière".