Sans défense
de Harlan Coben

critiqué par Martell, le 21 juin 2020
( - 57 ans)


La note:  étoiles
Kidnapping d’enfants
J’ai lu cet autre bon roman d’Harlan Coben il y a deux ans, j’avais oublié d’en faire la critique en remettant à plus tard, maintenant voilà.
Je me souviens bien de l’histoire, déjà c’est pas si mal, faut dire que ma compagne vient de terminer de le lire (parfois elle prend un livre au hasard parmi ceux qu’elle n’a jamais lu) et je me demandais si je l’avais bien coté, c’est bête hein? OK, je vous présente en un court résumé l’entrée en matière: Ça commence à Londres lorsqu’un jeune disparu depuis 10 ans, Patrick, est reconnu par le privé Win Lockwood qui enquête sur sa disparition ainsi que celle de son copain depuis longtemps, le reconnaissant, il va à sa rencontre, mais Patrick s’enfuit et lui échappe dans les ruelles du quartier. Win va demander à son ami Myron Bolitar de l’aider.

À partir de là, les actions vont s’enchaîner et il y aura quelques mystères incompréhensibles qui viendront compliquer leur tâche, mais le dénouement est excellent et assez inattendu.

Un autre bon moment de lecture.