Chroniques d’une station-service de Alexandre Labruffe

Chroniques d’une station-service de Alexandre Labruffe

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Alma, le 11 juin 2020 (Inscrite le 22 novembre 2006, - ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 171 

Le blues du pompiste

Un roman ? Oui, c'est ainsi que l'ouvrage est catalogué .
Un roman constitué des fragments numérotés d'un discours narratif, de longueur variable ( allant d'une ligne à 3 pages) : celui du gérant d'une modeste station service de banlieue «au milieu de nulle part, coincé entre un hôtel Campanile et un HLM promis à la démolition», l'une des rares où l'on sert encore de «l'ordinaire»
Il se voit comme le gardien désenchanté d'un vestige, «le dernier dinosaure du monde moderne» dont il décrit et analyse le quotidien par touches disparates .
A première vue, un texte décousu, peu attirant …....cependant la lecture de ce blues d'un pompiste de banlieue s'est révélée pour moi savoureuse .

Ce pompiste-narrateur, dans «sa capsule» est transparent pour la plupart des gens qui le regardent à peine en venant payer leur plein, mais a le temps et le loisir d'observer ses clients, leurs habitudes, et d'en proposer une approche sociologique : il est le symbole de l'éphémère et de l'impermanence où les gens ne font que passer. Il n'hésite d'ailleurs pas à ponctuer et nourrir son récit tantôt par des citations du philosophe Baudrillard, tantôt par des répliques de films qu'il regarde en boucle sur le téléviseur accroché au mur. Des films dans lesquels la station-service est toujours au «carrefour d'un monde interlope», un passage obligé des fuyards ou des gangsters.

Ces fragments de réflexion viennent se glisser au milieu de séquences plus légères où apparaissent des situations décalées ou cocasses mettant en scène des clients, son patron, ou lui-même dans ses relations avec ses proches et dans ses propres ratés de séducteur maladroit .

Un ouvrage singulier, baroque dans sa construction, qui progresse par petites touches, et qui nous incite à jeter un autre regard sur ce lieu en voie de disparition, désormais remplacé par les stations d'autoroute «clinquantes, rutilantes , modernes et providentielles»

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Chroniques d’une station-service

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Chroniques d’une station-service".