Les voraces de Vincent Jauvert

Les voraces de Vincent Jauvert

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Economie, politique, sociologie et actualités

Critiqué par Colen8, le 23 mai 2020 (Inscrite le 9 décembre 2014, 78 ans)
La note : 7 étoiles
Visites : 102 

Aperçu de la nomenklatura à la française

D’autres avant lui ont dénoncé la collusion entre pouvoir politique et haute fonction publique ouvrant la porte à la confusion des genres et aux conflits d’intérêts. La HATVP(1) s’efforce d’y mettre un frein sans l’efficacité souhaitée par les citoyens dans leur ensemble. Dans cette enquête Vincent Jauvert a épinglé plus de 80 membres de cette « noblesse d’état » dont les intérêts personnels passent avant le bien commun. Pour conserver des revenus conséquents il a vite fallu trouver des moyens de compenser les pertes dues à la loi sur le non-cumul des mandats.
Les fonctionnaires savent mieux que personne se faire mettre en détachement quand ils gagnent un mandat électif ou obtiennent un juteux pantouflage dans le privé pour revenir dans leur corps d’origine sans rien perdre de l’ancienneté ni des droits à la retraite. De même les copains de promotion n’hésitent pas à se faire la courte échelle pour gravir à toute vitesse les échelons de la carrière rêvée.
Les cabinets ministériels sont un tremplin apprécié pour se voir offrir un ou plusieurs sièges de conseil d’administration dans les groupes du CAC40 dont les jetons de présence sont appréciables pour mettre du beurre dans les épinards. Et combien d’anciens ministres quand ce n’est pas un ancien président de la République sont recrutés par les grands cabinets d’avocats pour faire valoir leurs carnets d’adresses ?
(1) HATVP : Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique créée en 2013.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Les voraces

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les voraces".