Confessions d'un gang de filles de Joyce Carol Oates

Confessions d'un gang de filles de Joyce Carol Oates
( Foxfire : confessions of a girl gang)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par Nirvana, le 28 juillet 2004 ( Bruxelles, Inscrite le 7 avril 2004, 46 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 6 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (3 117ème position).
Visites : 4 257  (depuis Novembre 2007)

La solidarité féminine...jusqu'à l'extrême

Au milieu des années cinquante, cinq lycéennes, issues de milieux familiaux difficiles, avec des parents absents ou négligents créent, en opposition aux diverses bandes de garçons existantes, une société secrète, qui leur permettra d'assouvir leur vengeance contre ce qu'elles abhorrent le plus: les Hommes. Lassées de susciter leur convoitise, de subir diverses humiliations, Maddy, Lana, Bonnie, Rita, sous la houlette de l'inquiétante Legs, qui exerce un incroyable ascendant sur la bande, vont créer Foxfire, en devenant soeurs de sang, et en s'engageant à respecter les règles du groupe . Ce qui est au départ un mouvement de révolte contre l'autre sexe, dicté par le comportement abusif d'un professeur profitant de l'innocence de ses élèves, devient une raison de vivre qui les mènera peu à peu vers la délinquance.
Legs après un séjour en maison de correction, revient avec un rêve: pouvoir habiter, toutes ensemble, dans une ferme, et vivre selon leurs propres lois. Ce projet sera mis à exécution, mais entraînera peu à peu le rejet des membres du groupe, car dans cette petite ville ouvrière , leur réputation est sulfureuse et le fait qu'elles recueillent les femmes battues de la région leur créera plus d'un ennemi.
Dans ce roman j'ai beaucoup aimé, hormis le sujet, l'écriture très dynamique qui sert cette histoire, dans une ambiance "fureur de vivre" alliée à une grande tendresse.
Leurs "Fait du jour" sont savoureux, et on a envie de les applaudir à deux mains.
Le fait que la narratrice feuillette d'anciens carnets pour nous livrer ses souvenirs, mais se laisse aussi mener par ceux~ci pour nous livrer son ressenti rend le récit encore plus intéressant.
Ces filles non conventionnelles qui suscitent le mépris de leur entourage, se sont créées une véritable famille, elles qui souffrent du rejet de leurs proches. Et même dans l'escalade de violence qui accompagnera leurs actes, elles restent toujours d'une grande naîveté,proche de l'inconscience, animées par leur idéal: se protéger .
C'est ce qui me les rend si attachantes

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Terrible Legs

7 étoiles

Critique de Ardeo (Flémalle, Inscrit le 29 juin 2012, 71 ans) - 17 août 2017

Ce roman, ce n’est pas vraiment « Fight Club » au féminin, mais n’en est pas loin ! Et Maddy, Goldie, Lana, Rita et surtout la fascinante Legs sont tout de même assez terribles !
Il est vrai qu’elles vivent en 1950 époque où la révolution industrielle est passée mais pas encore la révolution féministe ! Ce sont donc des femmes en devenir mais pour le moment, elles « ne sont que » des adolescentes livrées à elles-mêmes, à leurs découvertes, à la découverte du monde des hommes aussi ! Et cela ne leur plaît vraiment pas ! Aussi, lorsque Legs les embarque dans « Foxfire », elles y plongent tête baissée avec délice dans un premier temps puis avec défiance et horreur par la suite. J'avais préféré "Mulvaney" mais "Foxfire" est un roman prenant, bien écrit, parfois délirant, parfois sombre dont Laurent Cantet a fait un film que j’avais également apprécié à l’époque.

Attention filles méchantes...

5 étoiles

Critique de Sundernono (Nice, Inscrit le 21 février 2011, 36 ans) - 5 avril 2011

Quelqu'un que j'apprécie beaucoup m'a prêté ce livre pensant qu'il me plairait bien.
Ce ne fut pas le cas, certes la plume de Oates est bien aiguisée, mais je n'ai absolument pas adhéré à ce concept de gang de filles remplies de haine.
Peut-être que le fait que je sois un homme ne m'a pas aidé, en tout cas je ne comprend et ne cautionne pas cette haine du sexe masculin, surtout lorsqu'elle est poussée à ce point, moi je n'éprouve pas de haine envers le sexe opposé, bien au contraire.
Le personnage obscur de Legs, notamment, malgré certains charmes, m'a particulièrement dérangé, peut-être est-ce dû à mon incompréhension de ce genre de personnage.
Cependant tout n'est pas négatif, l'écriture est fluide, il y a de l'action, le carnet des "faits du jour" regorge de situations extravagantes, les relations entre les filles sont intéressantes, de plus "confessions d'un gang de filles" est un livre qui marque, que l'on apprécie l'histoire ou non comme moi.

Un sentiment mitigé donc.

Méfiez-vous des filles

10 étoiles

Critique de Nymo (, Inscrite le 24 février 2010, 52 ans) - 24 février 2010

On ne le dira jamais assez, méfiez-vous des filles.
Ce roman démarrant comme un journal intime de jeune fille un peu paumée, continue par un road movie infernal et se termine mal.
C'est rare de trouver un auteur qui écrit et décrit si bien les femmes.

Cinq filles liées pour toujours.

10 étoiles

Critique de Morganedetoi (, Inscrite le 8 septembre 2005, 31 ans) - 17 septembre 2006

Ce livre aborde avec une grande justesse la violence de cinq filles qui ont toutes une vie difficile , sont rejetées par leurs familles et qui sont en quête de repères social. Elles sont éprises de vengeance envers cette société dont elles sont exclues et c'est pour assouvir cette vengeance et la colère qu'elles éprouvent envers cette société mais surtout envers les hommes qu'elles créent Foxfire , un gang, un moyen de se protéger de la vie extérieure. Par le biais de foxfire ces cinq jeunes filles ont le sentiment d'exister aux yeux de cette société qui ne veut pas d'elles et qui ne leur a pas fait de cadeaux. Elles ont également le sentiment d'appartenir à une famille.C'est ainsi que de fil en aiguille elles basculeront dans la délinquance.
Ce livre aborde avec une grande force la violence des adolescentes. L'auteur décrit avec une grande justesse l'Amérique des années 50, cette Amérique où tout n'est pas rose. Elle dépeint ainsi les travers de cette société, les maisons de correction pour adolescentes, la violence , la délinquance...
Ce livre est vraiment captivant , d'une grande force et est d'un grand réalisme. Un livre à lire!!

FOXFIRE NE REGRETTE JAMAIS

9 étoiles

Critique de Féline (Binche, Inscrite le 27 juin 2002, 40 ans) - 21 septembre 2005

Nous sommes dans les années 50, âge d'or d'Hollywood et de Marilyn Monroe. Pourtant à Hammond, petite ville ouvrière, pauvre et marquée par le chômage, on est loin du strass et des paillettes. Surtout quand on a 16 ans et que la vie n'est pas rose tous les jours. Cinq filles décident de s'unir contre ces Autres qui les font souffrir : les Hommes surtout mais aussi tout ceux qui n'appartiennent pas à leur groupe. Ainsi naît FOXFIRE, sous le "commandement" de Legs. Au début, rien de bien sérieux. Elles se contentent de venger les siennes contre un prof trop entreprenant ou un commerçant vicieux. Mais la réussite et leur "intouchabilité" fait rapidement tout déraper jusqu'à "la solution finale".

Joyce Carol Oates nous livre une habile critique de l'Amérique de l'époque : le racisme, la délinquance, la violence, le manque de repères des adolescents ou encore les maisons de redressement. C'est aussi un magnifique roman sur l'amitié qui lie cesjeunes filles auxquelles on s'attache au fur et à mesure de la lecture. Entre rires et larmes, on est touché par leur combat. On est loin de l'ambiance sucrée de "Grease", auquel la quatrième de lecture m'avait fait penser.

Forums: Confessions d'un gang de filles

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Confessions d'un gang de filles".