Une mère de Alejandro Palomas

Une mère de Alejandro Palomas
(Una madre)

Catégorie(s) : Littérature => Européenne non-francophone , Littérature => Divers

Critiqué par Jfp, le 6 mai 2020 (La Selle en Hermoy (Loiret), Inscrit le 21 juin 2009, 71 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 208 

mater dolorosa

Une mère, et pas n’importe laquelle ! Amalia combine tous les excès. Elle perd (ou fait semblant de perdre) la mémoire, se trompe tout le temps, n’a aucune culture, fait des gestes brusques qui génèrent des catastrophes, et sa vue baisse terriblement. Mais cet excès embrasse aussi un amour infini pour ses enfants, Fernando (Fer), Sylvia et Emma, et une vision à dix dixièmes de leurs tourments affectifs. Débutant comme une comédie burlesque des joies et vicissitudes de la vie en famille, doté d’un humour ravageur, ce roman singulier tourne assez rapidement à une analyse en profondeur, quasiment philosophique, du rapport à l’autre et à soi-même, dans une langue empreinte de poésie (merci à la traductrice). Une belle réussite…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Une mère

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Une mère".