Manuscrits de 1857-1858, dits "Grundrisse"
de Karl Marx

critiqué par Obriansp2, le 24 mars 2020
( - 50 ans)


La note:  étoiles
Bien.
Bien. C'est un beau livre écrit il y a cent ans. Donc c'est une première esquisse intéressante. Le livre en français c'est un nom plus long : Introduction générale à la critique de l'économie politique. Un titre passablement long. Le livre a été écrit dix ans avant le capital, donc ce livre est considéré comme une esquisse de l'oeuvre majeure de l'auteur. Après c'est un livre de mille pages. C'est long, même très long, même trop long. Il y a énormément de phrases qui se ressemblent. Il y a les mots, capital, travail, salaire et produit, qui tournent continuellement, comme un grand carrousel. Un travail pour un salaire, pour un produit et pour un capital. Un produit pour un capital. Un capital pour un salaire. Un salaire pour un produit. Voilà je peux m'y mettre aussi, et sur mille pages. L'auteur reste un auteur très sérieux, un bon petit Philosophe qui, lors de l'écriture de ce manuscrit, ne connaissait pas sa gloire posthume. L'auteur n'a effectivement rien demandé du tout au reste de la planète.