Tango - tome 4 - Quitte ou double à Quito de Matz (Scénario), Philippe Xavier (Dessin)

Tango - tome 4 - Quitte ou double à Quito de Matz (Scénario), Philippe Xavier (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Septularisen, le 18 mars 2020 (Luxembourg, Inscrit le 7 août 2004, 52 ans)
La note : 6 étoiles
Visites : 125 

«Ça n’existe pas la poisse, juste les emmerdes qui n’arrêtent jamais de tomber sur le coin de la gueule des braves gens.»

Au début de l’histoire nous retrouvons nos deux compères John «Tango» Cruz et Mario Borgès, toujours en cavale à travers l’Amérique du Sud, et qui se dirigent maintenant vers Quito. Mais, à peine passé la frontière qui sépare la Colombie de l’Équateur, ils tombent dans une embuscade tendue par quatre faux policiers. Nos deux amis s’en sortent assez facilement, mais la question se pose à présent de savoir qui leur en veut? Et pourquoi?

A Quito, Tango a la surprise de retrouver Tom Reyes (son ancien supérieur direct quand il travaillait pour la D.E.A. déjà présent dans le tome III de cette série) et son assistante Shannon Serra. Ceux-ci leurs apprennent que c’est Carmen, l’ex de Tango, qui cherche à les tuer. Mais comment Reyes a-t-il pu retrouver Tango? Et qui a livré à Carmen les informations sur le lieu où se trouvent nos héros ? Sont-ils manipulés ? Et par qui?

Tango et Mario vont devoir sauver leur peau, et celle de tous ceux qui leur viennent en aide...

Dans la droite ligne des albums précédents, ce quatrième album des aventures de «Tango», est toujours égal à lui-même. Les ingrédients sont maintenant connus: Paysages grandioses d’Amérique du Sud, action, bagarres, fusillades, belles filles, trafiquants de drogue, argent, courses poursuites en voiture où à pied, un héros au passé trouble, et une mystérieuse organisation qui veut absolument le voir disparaître…. Ne vous rappelle rien?

Les dessins de M. Philippe XAVIER (*1969), sont toujours aussi beaux, toujours aussi bons. Il n’a pas son pareil pour dessiner les visages des personnages qui sont un must! Il est aidé, il faut le dire par les magnifiques couleurs très lumineuses de M. Jérôme MAFFRE, ne ratez sous aucun prétexte les nuances orangées du coucher de soleil sur le bidonville de Quito (Pg. 27). Bon, il y a bien quelques non-sens : Pg. 20 et 21, Mario doit bien être la dernière personne de cette terre à utiliser une carte géographique pour se diriger dans une grande ville! Ou bien encore Pg. 54, si Carmen est devant Tango comment la main de celle-ci peut-être derrière lui et sur son épaule? Mais bon, rien de bien grave...

Le scénario d’Alexis «Le Tueur» MATZ (*1967, de son vrai nom Alexis NOLENT), par contre est toujours d’un classique et d’un linéaire désespérant! On ne peut continuer une série indéfiniment avec le même scénario. L’histoire ne peut pas toujours être : nos compères arrivent dans un pays, déferlement de violence, ils s’en sortent comme par miracle avec une chance qui frise l’extraordinaire, - et bien sûr en tuant au passage tous les malandrins -, puis retour au calme et départ pour un autre pays… Un peu d’innovation, de subtilité, d’inventivité dans le scénario SVP, M. MATZ !
Et puis de très, mais vraiment de très grosses ficelles, très connues et dont on devine la suite de l’histoire des années auparavant… N’avais-je pas déjà prévu dans ma critique du premier volume de cette série, datée de novembre 2017 (ici : https://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/52140 ), que l’on allait revoir le personnage de Carmen, l’ex de Tango, alors qu’il l’avait pourtant laissée promise à une mort certaine en l’abandonnant au milieu d’un désert?

Non vraiment, Monsieur MATZ, faudrait arrêter de prendre vos lecteurs pour des chèvres!

[ATTENTION DIVULGÂCHAGE]

P.S. : Le scénario de M. MATZ est tellement prévisible que je vais vous raconter la suite des aventures de Tango en avant-première! Allez, je prends les paris!...
Alors, contrairement aux apparences et à ce que l’on voit à la fin de cet album… NON, Reynes et Carmen ne sont pas morts dans l’explosion d’une bombe au passage de leur voiture (Pg. 52), alors que celui-ci exfiltrait Carmen vers Miami! NON ce ne sont pas leurs cadavres que l’on voit sur les tables d’autopsie recouverts par un drap blanc (Pg. 54). NON, Shannon Serra ne se trouvait pas dans une autre voiture par hasard. OUI c’est un coup monté contre elle (pour démontrer une trahison de sa part?), par elle (pour prendre la place de son patron?) où alors avec sa complicité (pour faire croire à la mort de Carmen et mieux s’assurer la complicité de celle-ci?). Et OUI le tout vise encore à obtenir l’aide, plus ou moins volontaire, de Tango pour démanteler les cartels de la drogue…

RDV dans les prochains albums pour voir si oui ou non j’ai raison!

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Tango - tome 4 - Quitte ou double à Quito

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Tango - tome 4 - Quitte ou double à Quito".