L'île du Diable
de Nicolas Beuglet

critiqué par CHALOT, le 11 février 2020
( - 72 ans)


La note:  étoiles
à vous couper le souffle
« L'île du Diable »
Thriller
écrit par Nicolas Beuglet
XO éditions
313 pages
septembre 2019

Sarah , policière norvégienne, vient de sortir de prison.
La lecture des livres précédents de l'auteur, Cri et Complot ,explique les raisons qui ont conduit cette femme a faire de la prison.
Qu'importe ! On peut comme moi ne pas avoir lu les romans précédents et suivre cette histoire....
C'est un peu la magie des séries que l'on retrouve ici.
A sa sortie d'incarcération, Sarah apprend que son père vient d'être assassiné.
Le meurtre n'est pas banal, c'est l'épouvante qui prend cette jeune femme.
Elle décide de prendre en main l'enquête.

Accompagné d'un jeune policier dévoué mais un peu énigmatique, elle va découvrir peu à peu le secret de jeunesse de son père et comprendre pourquoi ce dernier semblait absent ou lointain.
Des surprises et des retournements attendent cette ancienne membre des forces spéciales.

Quel est ce lourd secret ?

Partis tous les deux de leur pays, la Norvège, ils vont rejoindre les plaines glacées de la Sibérie et s'enfoncer dans l'histoire du goulag et des déportations sanglantes décidées et organisées par Staline.

Nous sommes les descendants de nos ancêtres et commençons une toute nouvelle vie ou portons nous aussi, malgré nous,une part de responsabilité dans les erreurs voire les exactions ne « nos pères ».
Ce roman policier est palpitant, glaçant, à la limite du supportable à certains moments , mais tellement prenant.

Jean-François Chalot