Mieux vaut mourir debout que vivre à genoux, les derniers jours des grands hommes tome 2 de Patrick Pelloux

Mieux vaut mourir debout que vivre à genoux, les derniers jours des grands hommes tome 2 de Patrick Pelloux

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Economie, politique, sociologie et actualités

Critiqué par CHALOT, le 1 février 2020 (Inscrit le 5 novembre 2009, 72 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 214 

une leçon d'histoire attrayante malgré le thème

« Mieux vaut mourir debout
que vivre à genoux »
Les derniers jours des grands hommes
livre de Patrick Pelloux
éditions Robert Laffont
333 pages
novembre 2019

L'auteur, ici, met au service de l'écriture, ses connaissances médicales pour nous faire « vivre » les derniers instants, c'est à dire la mort de 21 grands hommes.
Il commence par les rois avant de s'intéresser aux artistes, aux politiciens, aux personnages historiques et au peuple puisque 50 pages du livre sont consacrés à la commune de Paris et à l'effroyable assassinat des dizaines de milliers d'hommes, de femmes et d'enfants par les Versaillais.
Un des premiers chapitres de son livre m'a interpellé.... Je trouvais qu'il était plein de mansuétude pour Marie Antoinette et dur pour les révolutionnaires.... C'était au temps de la terreur et il faut prendre du recul et se préoccuper du contexte
Par la suite je me suis aperçu que sa vision humaniste le conduit à dénoncer le procès sans vraie défense fait à l'ex reine puis dans un chapitre suivant condamner avec force les exactions féroces des troupes de Thiers lors de la semaine sanglante.
L'auteur manie l'humour avec talent, ce qui n'est pourtant pas facile avec un tel sujet.
Son chapitre consacré à la mort du président de la République, Félix Faure, et « l'érection présidentielle » est un petit bijou.
Le 16 février 1899 , jour de sa mort, il attendait sa maîtresse : « A 15H30 croyant que c'est Meg qui le rejoint, il avale un comprimé de son aphrodisiaque, la cantharide. Raté, c'est l'archevêque ! Félix Faure a dû avoir des picotements, des démangeaisons présidentielles dans son slip et des brûlures à la verge pendant toute l'audience »
Le lecteur sourit parfois mais pas trop souvent car la fin de ces personnages est dramatique et moins « douce » que celle de Félix Faure....
L'assassinat de Sitting Bull, organisé par les autorités américaines constitue un méfait dramatique de pure sauvagerie .
Il s'est agi de faire s'entre-tuer les Sioux dans un duel fratricide.
Ce livre passionnant se termine par un hommage appuyé de l'auteur à Charb, son ami, victime de l'attentat islamiste sanglant qui s'en est pris à l'équipe de Charlie Hebdo.

Aucune de ces personnes n'est morte tranquillement dans son lit.... Les fins sont douloureuses, dramatiques....
Le lecteur, tout de suite pris par les récits, apprend en se distrayant.

Jean-François Chalot

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Mieux vaut mourir debout que vivre à genoux, les derniers jours des grands hommes tome 2

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Mieux vaut mourir debout que vivre à genoux, les derniers jours des grands hommes tome 2".