L'Institut
de Stephen King

critiqué par Le rat des champs, le 23 février 2020
( - 69 ans)


La note:  étoiles
King est toujours le Roi.
Un pavé, une brique, comme souvent chez Stephen King, Un enfant surdoué, courageux et intelligent, est emprisonné avec d'autres petits génies dans un laboratoire secret, où on tente par tous les moyens, y compris la torture, de développer leurs facultés de télékinésie et de télépathie. Un complot, visant à protéger la paix mondiale en éliminant discrètement par des suicides ou des maladies induites, ceux qui pourraient constituer une menace pour la paix mondiale.
L'enfer est pavé de bonnes intentions, dit-on.
C'est ce qu'on appelle un page-turner, et il est très difficile de le lâcher. Le Maître du suspense démontre une fois de plus qu'il est encore et toujours capable de nous captiver.
Au-delà du thriller bien ficelé, on peut trouver une réflexion philosophique sur le bien et le mal, et sur la question du mal qui dans certains cas, pourrait être justifié par les conséquences bénéfiques qui peuvent en découler.
Vraiment une très bonne lecture.
Pour la paix dans le monde 9 étoiles

Un livre qui fait froid dans le dos.
Des enfants avec un QI élevé se font enlever et subissent des tortures psychiques et physique. Ils leur font faire des tests de télékinésie et tout ça pour la meilleure des raisons (du moins pour eux) la paix dans le monde et éviter la fin du monde.
Ce livre est un véritable turn-over, beaucoup d'action. C'est addictif
le King est en très grande forme, ça fait plaisir.

Darkvador - Falck - 52 ans - 13 mars 2020