Midnight express
de Billy Hayes

critiqué par Antihuman, le 31 décembre 2019
(Paris - 37 ans)


La note:  étoiles
L'express de Minuit
Cri pour la liberté et en même temps plaidoyer pour l'excellence, MIDNIGHT EXPRESS continue de choquer aujourd'hui et d'être ignoré par quelques de ces sbires normalistes, - preuve que cet ouvrage n'est pas daté et a encore plein de choses à dire.

Le seul fait que des incultes se soient plaints de l'image mauvaise qu'il donne de la religion musulmane est erronée, d'ailleurs Hayes garde l'honneur de sa franchise. Pareillement il ne désigne pas non plus juste la Turquie mais tout un système barbare et même celui des USA, qui ne le défendront justement pas et lutteront contre son temps de prison à perpétuité avec l'enthousiasme d'un gréviste stalinien syndiqué votant "En Marche".

De même ceux qui n'y voient qu'une parabole à fumer du haschich auront aussi tout faux comme ces autres qui prétendent que Hayes était homosexuel en justifiant de façon tordue son incarcération; tous ces arguments négatifs n'ont in situ aucune validité.

Enfin il y a un certain message en filigrane dans MIDNIGHT EXPRESS qui donne raison au dicton qui veut que la fin justifie tous les moyens, tout comme cette salutation au soleil...

Bref l'important est vraiment de ne pas désespérer.