Contes pour petites filles perverses de Nadine Monfils

Contes pour petites filles perverses de Nadine Monfils

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Catinus, le 15 décembre 2019 (Liège, Inscrit le 28 février 2003, 69 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 397 

Coquines !

Vraiment étonnante cette Nadine Monfils. Une sorte d’ovni dans la littérature féminine et même dans la littérature tout court. Elle est Belge, cela explique sans doute cela. La revoici dans vingt nouvelles qui causent de petites filles perverses. Attardons-nous un instant à quelques-unes d’entre elles.

- « Le ruban de velours » : Aglaé, une petite fille pas comme les autres.
- « La cage aux marionnettes » : tranche de vie de Bettina avec un géant qu’elle adore.
- « La licorneille » : méfiez-vous des messieurs qui dessinent sur les murs, surtout de ceux qui ont une corne sur le front. Deux, c’est chose courante mais une c’est plus rare.
- « Les dragueuses aux dents de lait » : Myrtille et Mirabelle sont très gentilles avec le vieux monsieur qui somnole dans un bois.
- « Barbe à papa » : Emile et ses deux nièces vont faire un tout sur une foire un peu spéciale.
- « L’orgue de Barbarie » : lui jour de l’orgue de barbarie, elle se déshabille comme une petite putain maladroite.

Bref, vous voyez le genre …

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Contes pour petites filles perverses

    Éd. du Rocher
    ISBN : SANS000056919 ; 01/01/1995 ; 210 p.
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Contes pour petites filles perverses

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Contes pour petites filles perverses".