La vie de Liszt est un roman
de Zsolt Harsànyi

critiqué par Falgo, le 7 décembre 2019
(Lauris - 80 ans)


La note:  étoiles
Très décevant
J'éprouve toujours le même type d'incertitude devant ces romans biographiques: quelle est la part de vérité historique et quelle est la part d'imagination de l'auteur? Je sais bien que les historiens eux-mêmes ont varié de positions dans le temps et dans l'espace, surtout en fonction des avancées des recherches. Mais quand même, je reste incertain devant l'appellation "roman" s'agissant d'une approche biographique. Donc ce livre recouvre la vie de Franz Liszt de sa naissance à sa mort et il m'a énervé. Mis à part son enfance où l'auteur reprend le cursus difficultueux de la formation du pianiste, l'optique de l'auteur est essentiellement mondaine. On voit défiler princes rois, duchesses, comtesses, réceptions, invitations, concerts "inoubliables", "étonnants", "splendides", les adjectifs ne manquent pas et finissent par se répéter. Les grandes amitiés musicales (Chopin, Schumann, Berlioz, Wagner et autres) sont trop traitées comme des amitiés humaines, les commentaires purement musicaux étant d'une grande faiblesse. Je n'ai pratiquement rien appris sur le compositeur dont j'écoute pourtant la musique depuis plus de 50 ans. Seule une approche (trop) mondaine de la société de l'époque peut intéresser certains lecteurs. Je les plains.