Ceux que je suis de Olivier Dorchamps

Ceux que je suis de Olivier Dorchamps

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par CHALOT, le 29 novembre 2019 (Inscrit le 5 novembre 2009, 71 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 150 

émouvant

« Ceux que je suis »
roman d'Olivier Dorchamps
éditions Finitude
juillet 2019
253 pages


C'est un roman chaleureux qui donne du baume au cœur en nous faisant découvrir la vie de celles et de ceux qui viennent de l'autre côté de la Méditerranée pour s'installer en France.
Le garagiste marocain installé depuis plus de 30 ans à Clichy vient de mourir d'une crise cardiaque.
Sa femme et ses trois garçons, effondrés, se rappellent et s'interrogent, surtout les enfants car la mère, elle, a compris.
La « mise en bière » aura lieu au Maroc, à Casablanca et non en France....
Pourquoi ce choix ? Le pays de Tarek c'est bien la France : ils vont rarement au pays et comment feront-ils pour aller se recueillir sur la tombe de leur père après l'enterrement ?
Les deux grands garçons ont réussi, l'un est avocat et l'autre agrégé d'histoire et le troisième poursuit brillamment ses études.
Pour les parents, issus de milieux pauvres, tout devait être fait pour que les fils étudient et aient une bonne situation.
C'est cela l'intégration....
C'était le sacrifice des parents qui était loué : « leur travail acharné pour diluer la misère originelle de nos aïeux jusqu'à notre génération. »
Par contre si jamais ils ont emmené leurs enfants à la mosquée, il n'en reste pas moins que la veuve et son mari n'imaginent pas que leurs corps pourraient rester en France.
Le départ est programmé, Marwan l'aîné des garçons accompagnant le corps en avion avec l'ami du grand père, les autres partant en voiture.
En France, les trois garçons sont arabes et quand ils foulent le sol marocain, c'est une autre histoire :
« Leur attitude illustre exactement la raison pour laquelle mes frères et moi n'aimions pas venir au Maroc. Les moqueries, les humiliations constantes, de nos cousins, des voisins, des commerçants ou des garçons de café. »
Marwan va découvrir l'histoire de sa famille et notamment celle, incroyable, de sa grand-mère, vendue pour devenir l'une de ces petites esclaves domestiques avant de se sauver....
C'est une histoire dramatique qui comme d'autres pose la question de la colonisation : comment la France, pays des droits de l'homme, a t-elle pu laisser se perpétrer des « viols » manifestes ?
Ce livre passionnant, c'est une histoire humaine exceptionnelle et une leçon de choses à déguster.

Jean-François Chalot

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Ceux que je suis

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Ceux que je suis".