XIII - tome 26 - 2 132 mètres de Yves Sente, Youri Jigounov (Dessin)

XIII - tome 26 - 2 132 mètres de Yves Sente, Youri Jigounov (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Hervé28, le 12 novembre 2019 (Chartres, Inscrit(e) le 4 septembre 2011, 50 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (21 867ème position).
Visites : 266 

XIII repart sur de bonnes bases

Avec cet opus, j'ai eu la franche impression de revenir aux fondamentaux de XIII,avec une menace, un complot et un compte à rebours bien amené. Le scénario d'Yves Sente est si simple que je n'ai pas eu besoin de revenir sur les albums composant le deuxième cycle, la lecture récente du très bon "XIII History" ayant bien résumé l'ensemble. Bref, j'ai retrouvé dans ce 26ème volume tout ce qui me plaisait dans les premiers albums de XIII, avec peut-être quelques réserves (pour ceux qui ont été attentifs aux dernières pages de "l'héritage de Jason Mac Lane", la cible de XIII semble évidente)
Un scénario simple et efficace, un dessin impeccable de Jigounov (dessin qui manque sans doute un peu d'émotion), bref, XIII repart sur de bonnes bases.
Un regret tout de même qui réside dans le changement de format de l'album (y'en a un peu marre des séries changeant de format en cours de route) et dans le dos de l'album (où est passé mon XIII en rouge?). Tout cela fait un peu désordre dans ma bibliothèque.
Sinon, bon album.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

A fond !

8 étoiles

Critique de Shelton (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 63 ans) - 19 novembre 2019

En 1984, un album sort en librairie, Le jour du soleil noir. C’est le premier album de la série XIII et le succès n’est pas instantané. Le scénariste Jean Van Hamme s’inspire très librement du roman « La mémoire dans la peau » de Robert Ludlum et des faits réels aussi autour de l’assassinat de John Kennedy. Bien sûr, tout est très libre et je ne sais pas si lors de la parution du premier album dans le magazine Spirou, Jean Van Hamme avait le sentiment qu’il irait si loin dans cette histoire qui a des tenants policier, espionnage, politique, diplomatique, financier, historique… Alors que le tome 26 vient juste de sortir, on peut parler d’un véritable mythe…

Au départ, tout est simple, un amnésique est retrouvé sur une plage, blessé par balle à la tête… Sur son épaule gauche un tatouage simple et énigmatique : XIII.

Durant des années (de 1984 à 2007, en 19 albums), Jean Van Hamme va faire agir cet homme qui part à la recherche de son passé, un passé complexe et plein de chausse-trappes pour le lecteur. Plus d’une fois le lecteur a voulu abandonner, a clamé que trop c’était trop, qu’il fallait que tout cela cesse… mais, le mal était en lui, le virus de la curiosité, il fallait enfin savoir qui était XIII et comment tout cela s’était mis en place…

Pour que le tout tienne bien, Jean Van Hamme a créé de nombreux personnages dont certains vont devenir célèbres dans la mémoire vivante des nombreux lecteurs : Jones, la Mangouste, Amos, le général Carrington, sa fille Kim, Betty, Maria…

Puis, un jour, deux albums sont arrivés pour donner la vérité, enfin. Le lecteur a lu religieusement ces tomes 18 et 19, il a savouré les informations et s’est dit : « Quelle belle aventure ! »… Il ne savait pas que tout allait repartir de plus belle…

Le second cycle a été scénarisé par Yves Sente (il n’est pas encore terminé) et dessiné par Youri Jigounov. Au départ, le lecteur est sceptique car il croit tout savoir sur XIII et il se dit que la série a tout simplement perdu de l’intérêt… XIII sait qu’il est, en fait, Jason Mac Lane mais cela ne lui suffit pas, il veut tout savoir sur son histoire, tout et absolument tout… Et, en cherchant, il va s’attirer un certain nombre de problèmes. On entre dans l’histoire des Etats-Unis, la véritable, celle de ceux qui étaient sur le Mayflower… cet aspect historique est d’ailleurs au cœur de ce second cycle…

Les lecteurs avaient été prudents au départ, ils pensaient qu’il s’agissait simplement d’un coup financier mais il y eu un tome 20, un 21, un 22… et le lecteur a eu peur de passer à côté d’une révélation fracassante alors il a rattrapé le retard et a découvert que ce second cycle était bien une réussite !

William Vance, le dessinateur historique de la série, décédé en 2018, peut contempler tout cela de là où il est en toute sérénité. L’affaire est dans de bonnes mains. Jean Van Hamme profite de sa retraite (il a maintenant presque 81 ans) et les éditions Dargaud se disent que lorsqu’elles ont signé le contrat pour XIII, elles ont quand même fait une belle opération !

Selon une vieille tradition chez moi, je viens de relire toute la série avant de me lancer dans le nouvel album, plus exactement tout le cycle 2, il ne faut pas trop exagérer… Je confirme donc que XIII est une excellente série et que sa vitalité, sa crédibilité, sa construction méritent toute notre attention de lecteur !

Bonne lecture à tous !

Forums: XIII - tome 26 - 2 132 mètres

Il n'y a pas encore de discussion autour de "XIII - tome 26 - 2 132 mètres".